Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
18/6/2015 : Nouvelle opération de maintenance sur le site.
N'hésitez pas à nous signaler les problèmes éventuels.
Vos Créations www.michelvaillant.com Forum / Vos Créations /

- POOL F1 Michel VAILLANT 2017...

 Page Page 38 of 52:  ««  1  2  ...  36  37  38  39  40  ...  51  52  »» 
Auteur tugdual
Membre
#556 | Posté le: 30 Juil 2017 17:01
Oui bonnes Vacances.
Auteur Philip1956
Membre
#557 | Posté le: 2 Aou 2017 13:10
racingbonning:
7. Philip1956, racingbonning : 424 points

Je n'écrirai pas ce que j'ai dit lorsque Bottas a laissé passer Hamilton et je pense que tu en feras autant pour tes exclamations lorsque l'anglais a rendu la "politesse" au finlandais.

En attendant, le geste "in extremis" de Lewis nous permet de repartir à égalité de points.

Désormais, remporter le POOL 2017 serait fort difficile mais une victoire en GP est toujours possible. Nous voilà dans une "lutte dans la lutte", c'est le "beau" de ce jeu. Bonne chance "racingbonning"!
Auteur racingbonning
Membre
#558 | Posté le: 3 Aou 2017 08:34
Philip1956:
le geste "in extremis" de Lewis nous permet de repartir à égalité de points.

Philip1956:
une "lutte dans la lutte", c'est le "beau" de ce jeu. Bonne chance "racingbonning"!

- j'ai confiance que Williams et surtout Renault vont marquer plus de points en seconde moitié de cette passionnante saison 2017... et que Black Diamond aura finalement le dessus sur le Diabolo Rosso de la Scuderia... à suivre...

et bonne chance aussi au "Spirit of Rob Walker" mon ami ...
Auteur Bob C....
Membre
#559 | Posté le: 3 Aou 2017 19:39
Me voilà en queue de peloton (16eme) , c'est la débandade.....Mais je compte bien redresser la barre dès le prochain GP ! !
Auteur pannotrotar
Membre
#560 | Posté le: 4 Aou 2017 09:27
je sens le souffle chaud de la meute sur ma nuque!

plus sérieusement c'est très serré de la P3 à la P9 et il se pourrait qu'outre la bagarre Ferrari/Mercedes ce qui fasse la différence soient les résultats des teams Mc Laren et Williams, vu les choix faits dans le pool
Auteur racingbonning
Membre
#561 | Posté le: 5 Aou 2017 00:27
Bob C....:
Me voilà en queue de peloton (16eme) , c'est la débandade.

Bob C....:
je compte bien redresser la barre

- Vrrooaaàrr !... "V", comme viagra ???... (lol)
Auteur racingbonning
Membre
#562 | Posté le: 5 Aou 2017 00:33
pannotrotar:
ce qui fasse la différence soient les résultats des teams Mc Laren et Williams,

- et ceux qui ont choisis l'un où l'autre des pilotes Force India dans leur team peuvent dormir tranquille, pour le moment...
Auteur racingbonning
Membre
#563 | Posté le: 5 Aou 2017 14:52
Le geste de Räikkönen nominé aux Laureus Awards

Pierre Van Vliet, F1i

- On se souvient de ce jeune fan en larmes dans les tribunes de Barcelone après l'abandon de Kimi Räikkönen dans le premier tour du Grand Prix d'Espagne. Les responsables de la F1 ont alors eu la bonne idée de faire chercher le jeune Thomas Daniel et ses parents pour les accueillir dans l'hospitalité Ferrari du paddock afin de permettre au tifoso de rencontrer son idole.

Ce geste sympathique vient d'être récompensé d'une nomination parmi les "moments sportifs de l'année" aux prestigieux Laureus Awards, un événement qui célèbre chaque année les stars du sport dans un certain nombre de catégories. La détresse du jeune supporter avait été captée par les caméras et retransmise sur les télévisions du monde entier, ce qui a suffi à émouvoir le jury du trophée.

L'arrivée du jeune Thomas dans le paddock et sa rencontre avec Kimi Räikkönen avaient été relayées sur les réseaux sociaux et dans la plupart des médias, donnant ainsi une image positive d'une discipline jusque-là réputée pour son inaccessibilité. La reprise des droits commerciaux des Grands Prix par Liberty Media fait en effet souffler un vent nouveau sur les circuits et il faut se féliciter que le geste symbolique de Barcelone soit ainsi mis à l'honneur.

http://www.f1i.com/infos/video-interview-petit-fan-francais-de-kimi-pleurait/
Auteur racingbonning
Membre
#564 | Posté le: 5 Aou 2017 15:08
Lauda : Nous détruisons le mythe de la Formule 1
Le danger d'hier et la sécurité d'aujourd'hui

par Elisabeth Nay , NEXTGEN-auto.com

- Pour Niki Lauda, le mois d'août symbolise toujours un anniversaire particulier. C'est en effet le 1er août 1976, sur la Nordschleife (circuit du Nürburgring) que l'Autrichien a subi le plus gros accident en course de sa carrière de pilote de F1.

La Ferrari 312T2 s'était enflammée très vite avec le pilote prisonnier à l'intérieur. La sécurité à l'époque n'était pas du même acabit qu'aujourd'hui, ce que quelque part regrette le principal intéressé, même s'il trouve la F1 moderne beaucoup trop aseptisée.

Aujourd'hui encore, le directeur non-exécutif de Mercedes affiche toujours le même flegme quand il évoque son accident.

"Ça me passe littéralement au dessus de la tête," affirme-t-il.

"J'ai été encore plus endurci par la suite. Toucher le fond une bonne fois pour toute pour mieux remonter. Cette expérience marque. Je suis devenu mentalement plus fort et un mec plus résistant que je ne l'étais auparavant."

"Aujourd'hui, si j'ai mal quelque part et que je dois aller chez le médecin, ça ne m'affecte pas du tout. Me faire soigner une dent me fait même rire."

Mais Lauda reconnaît tout de même que son accident a laissé des traces dans son comportement.

"Je ne prends plus de risques inutiles. J'étais avant imprudent. À présent, je ne glisse pas dans la douche et je ne rentre pas dans un arbre avec ma voiture."

Pour l'Autrichien, c'est le risque qui rendait avant la discipline tellement fascinante, ce qui est de nos jours édulcoré par la sécurité.

"Avant, il y avait quelques gars qui roulaient et qui étaient différents des gens normaux et qui prenaient consciemment le risque de mourir. Aujourd'hui c'est autre chose - Dieu merci."

Malgré tout, Lauda réitère son aversion pour ce qu'il nomme "ce Halo à la con" (sic).

"Car le pourcentage de risque qui reste maintenant est presque nul. Nul ! Et à présent, il faut qu'il y ait encore ce truc qui arrive. On n'a plus besoin de gens qui prennent le risque de mourir de nos jours en Formule 1. Est-ce vraiment encore la série dans laquelle les meilleurs gars pilotent les voitures les plus rapides au monde ? Pour moi, le Halo est un pas en arrière de fait. Tout pilote doit savoir qu'il y a un danger, tout comme en mon temps. Et alors, il doit décider : fais-je partie de ces gens qui prennent ce risque ou pas ?"

Pour lui, la conséquence de l'introduction du Halo à partir de la saison prochaine est sans appel.

"La question se pose : est-ce dans l'intérêt général de tomber sous l'emprise d'une folie dictée par la sécurité, parce que nous redoutons les actions en justice ? À un moment donné, nous détruisons le mythe de la Formule 1."

"Lorsqu'un pilote reçoit sa super licence pour la Formule 1, il devrait y voir écrit dessus - comme c'est le cas sur chaque billet 'Motorsport is dangerous' - vous êtes ici à vos propres risques et périls. Avec cela, toute poursuite en justice serait écartée."
Auteur racingbonning
Membre
#565 | Posté le: 5 Aou 2017 23:58
Bilan de mi-saison 2017 : Sebastian Vettel
Performance et réussite au programme

par Emmanuel Touzot , NEXTGEN-auto.com

- Comme à l'accoutumée, nous mettons à l'honneur le leader du championnat pour commencer ces bilans de la mi-saison, que nous présenterons durant les deux prochaines semaines, à l'heure d'évoquer les performances de chaque pilote et de chaque équipe, tandis que la F1 fait sa pause estivale.

Sebastian Vettel a donc viré en tête à la moitié du championnat, bien qu'il ait failli laisser échapper les commandes du classement à Lewis Hamilton après Silverstone. Avec 14 points d'avance sur le Britannique mais surtout huit podiums dont quatre victoires, Vettel a frappé fort en ce début de saison et a d'ores et déjà signé la meilleure saison de son passage chez Ferrari.

Après six courses, l'Allemand avait même réussi à ne signer que des victoires et des deuxièmes places, ce qui le propulsait nettement en tête du classement, avant de signer à deux reprises une quatrième place, décevante mais lui permettant de marquer des points importants, à Montréal et Bakou.

Son plus mauvais résultat intervient à Silverstone, où le quadruple champion du monde se dirigeait vers un podium avant une crevaison en toute fin de course qui le fera terminer septième. Avec une victoire en Hongrie qu'il paraissait important de glaner, Vettel a toutefois réussi à se donner de l'air et à aborder de manière sereine. Malgré une Ferrari moins efficace sur tous les terrains que sa rivale argentée, il fera toutefois figure de favori alors qu'il est en course pour le titre pour la première fois depuis 2013.

Statistiques :

- 1er du championnat avec 202 points
- 4 victoires
- 2 pole positions
- 1 meilleur tour
- 8 podiums

Comparatif avec Kimi Räikkönen :

- Course : 9/1 en faveur de Vettel (quand les deux ont terminé)
- Qualifications : 8/3 en faveur de Vettel
Auteur racingbonning
Membre
#566 | Posté le: 11 Aou 2017 10:28
Hamilton, un pilote très rapide mais pas imbattable selon Vettel
De bons mots, bien choisis...

par Olivier Ferret , NEXTGEN-auto.com

- Sebastian Vettel et Lewis Hamilton n'entretiennent plus les meilleures relations possibles depuis leur clash en piste, à Bakou.

Même si l'Allemand s'est depuis longuement excusé et a reconnu avoir fait un mauvais geste en allant donner au Britannique un coup de roue derrière la voiture de sécurité, les échanges restent encore assez froids entre les deux hommes.

Alors le quadruple champion du monde tente de poursuivre le "rabibochage" en livrant quelques bons mots dans la presse britannique sur son rival pour le titre.

"Je me souviens de lui en 1999, il a fini 3e du championnat d'Europe de karting. Dans mon équipe, tout le monde disait que lui, il allait parvenir jusqu'au bout (en Formule 1). C'est là où j'ai commencé à penser la même chose," déclare Vettel.

"Nous avons pris des routes différentes dans nos carrières mais nous avons couru ensemble en 2005 dans le même championnat. En Formule 3. J'étais dans ma première année, lui dans sa 2e. Et il explosait tout le monde. Je n'ai pas eu beaucoup de chance cette année-là mais j'ai pu être sur le podium à ses côtés quelques fois."

"C'est aussi là qu'on se dit que oui, quoi qu'on fasse, une 2e année, avec plus d'expérience... mais quelles que soient les conditions, il était toujours à la pointe, toujours là pour signer les résultats possibles. Vous pouvez être chanceux un jour mais pas toute une année. Et c'est ce qu'il a fait, cela prouve quel pilote il est."

"Lewis est un gars très rapide, très doué et talentueux dans ce qu'il fait. Je ne pense pas que ce soit un grand défi pour lui d'être rapide ou de s'adapter à des conditions différentes. Il est toujours là. Mais il n'est pas imbattable."

A Vettel de le prouver en fin de saison en battant le pilote Mercedes pour le titre avec sa Ferrari.
Auteur racingbonning
Membre
#567 | Posté le: 18 Aou 2017 10:54
Villeneuve : La force de Vettel peut aussi être sa faiblesse
Le mental épuise...

par Olivier Ferret , NEXTGEN-auto.com

- Christian Horner a récemment loué la force mentale de son ancien pilote, Sebastian Vettel, qui sera un atout selon lui pour l'Allemand dans sa lutte pour le titre mondial face à Lewis Hamilton.

Jacques Villeneuve, champion du monde 1997, n'a pas un avis différent mais il met en garde contre l'épuisement que cela peut procurer à un pilote.

"Quand Vettel est dans la voiture, rien d'autre ne compte pour lui. Et parfois ça peut se retourner contre lui," explique le Québécois.

"Il est très concentré sur ce qu'il fait, parfois peut-être un peu trop. S'il y a un risque pour lui, ce n'est pas de répéter les mêmes erreurs, comme celle de Bakou. Mais plutôt de s'épuiser lui-même."

"Il est très difficile de garder un tel niveau de concentration tout au long d'une saison. Surtout qu'elle est très longue."
Auteur racingbonning
Membre
#568 | Posté le: 18 Aou 2017 10:56
Vettel va 'revenir plus fort' encore selon Marko
Le favori pour le titre ?

par Olivier Ferret , NEXTGEN-auto.com

- Helmut Marko a répété qu'il voyait Sebastian Vettel en favori pour le titre mondial lors de la 2e et dernière partie de cette saison 2017.

Pour le consultant de Red Bull, qui a fait débuter l'Allemand en F1, le pilote Ferrari est bien parti pour remporter un 5e titre, à ajouter aux 4 obtenus avec Red Bull Racing.

"Je crois en Vettel," dit-il au site officiel de la F1, "parce que je connais sa force mentale. Et avec Ferrari il a monté son niveau de jeu. Silverstone était une exception selon moi : Ferrari a clairement eu la meilleure voiture lors de la première moitié de saison et ce n'est qu'à cause de certaines circonstances qu'ils n'ont pas pu concrétiser toutes leurs opportunités."

Marko rappelle que l'un des championnats de Vettel avait été difficile à gagner face à Alonso, en 2012.

"Il était 60 points en retard à la pause estivale. Et il a gagné le titre ! Seb va utiliser ces vacances pour revenir plus fort. C'est comme ça que je le connais."
Auteur racingbonning
Membre
#569 | Posté le: 18 Aou 2017 11:02
Bilan de mi-saison 2017 : Mercedes
Une domination nettement moins évidente qu'en 2016

par Emmanuel Touzot , NEXTGEN-auto.com

- Le grand changement de règlement était le premier danger rencontré par Mercedes depuis l'arrivée des V6 turbo, en 2014, au moment où a commencé la domination des flèches d'argent. Vue par ses rivales comme le moment opportun pour briser son hégémonie, cette nouvelle ère qui s'ouvre a effectivement mis un coup d'arrêt à cette supériorité.

Avec huit pole positions et six victoires, on ne peut pas dire que Mercedes se soit retrouvée en grande difficulté, mais la résistance opposée par Sebastian Vettel dès le début de saison a eu de quoi surprendre la firme à l'étoile. Malmenée sur les circuits où l'agilité prime, en raison de son empattement plus long que celui des autres monoplaces, la W08 a également peiné en début de saison à afficher un rythme de course convaincant.

La fiabilité est redevenue le point fort de Mercedes qui n'a subi qu'un abandon, à Barcelone, après une casse du moteur sur la voiture de Bottas. Ralentie par le changement de la boîte de vitesses sur chacune des monoplaces, aucun autre incident mécanique n'a été à déplorer sur les flèches d'argent et en 22 départs conjoints, Hamilton et Bottas n'ont raté que huit fois le podium.

Malgré tout, le championnat des pilotes est mené par Sebastian Vettel et au classement des constructeurs, Ferrari ne pointe qu'à 39 points. Cela dit, la W08 a progressé plus rapidement que sa rivale italienne et désormais, c'est elle qui possède l'avantage d'être plus à l'aise sur la majorité des circuits, exceptés les plus lents comme la Hongrie. De quoi promettre une lutte intense entre Vettel, Hamilton et Bottas, qui veut jouer sa carte, mais aussi entre les deux équipes de pointe jusqu'à la fin de saison.

Statistiques :

- 1ere du championnat avec 357 points
- 6 victoires
- 8 pole positions
- 6 meilleurs tours
- 14 podiums
- 2 doublés
Auteur racingbonning
Membre
#570 | Posté le: 18 Aou 2017 11:30
Rien en dehors de la Formule 1 pour Hamilton

Nicolas Carpentiers, F1i

- Parfaitement heureux chez Mercedes aux côtés de Valtteri Bottas, Lewis Hamilton est en lice pour le titre mondial depuis quatre ans. Mais pourrait-il courir dans d'autres disciplines du sport moteur ?

"Pas pour le moment, répond Hamilton à Autosport. L'Indy ne m'intéresse pas. Seule la Formule 1 me passionne. Les F1 restent les meilleures voitures du monde. J'aime le rallye, mais je ne me vois pas en faire. Le Mans non plus ne m'intéresse pas. Vraiment, il n'y a rien d'autre qui me fasse vibrer autant [que la F1]."

Grand admirateur de Valentino Rossi, le champion britannique ne se voit pas pour autant embrasser une carrière de pilote professionnel sur deux roues :

"J'adore le MotoGP, mais je n'ai jamais piloté de moto sur un circuit. Ce n'est pas comme aller en Indy, où Fernando a débarqué et a tout de suite été devant. Si je roule en moto, je vais sans doute me casser quelque chose - et je réessaierai et je me casserai quelque chose d'autre !"

"Je devrais boucler des milliers et des milliers de tours pour être encore à une grosse poignée de secondes des temps de Valentino Rossi. Est-ce que je veux y consacrer autant de temps ? Je ne sais pas... Il y a d'autres choses qui me plaisent et où je suis bon, donc on verra plus tard. Mais il y a une chose qui est sûre : quand je raccrocherai mon casque, la compétition me manquera terriblement. Ça sera horrible. Je ne peux même pas imaginer comment Nico arrive à gérer ça."
 Page Page 38 of 52:  ««  1  2  ...  36  37  38  39  40  ...  51  52  »» 
Vos Créations www.michelvaillant.com Forum / Vos Créations / - POOL F1 Michel VAILLANT 2017... Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.