Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
18/6/2015 : Nouvelle opération de maintenance sur le site.
N'hésitez pas à nous signaler les problèmes éventuels.
Les Albums et séries Michel Vaillant www.michelvaillant.com Forum / Les Albums et séries Michel Vaillant /

chronologie des aventures de Michel Vaillant

 Page Page 2 of 12:  ««  1  2  3  4  5  ...  8  9  10  11  12  »» 
Auteur Lhinter
Membre
#16 | Posté le: 10 Oct 2010 20:56
Oupssss....
en faisant une petite vérif, je me suis rendu compte que je m'étais planté dans la chrono des albums 10, 11, 12 et 13, que j'avais classés : 11-10-13-12.
En fait, c'est : 10-11-13-12.
Au temps pour moi !
Le tableau est corrigé, mais je ne sais toujours pas comment le mettre en ligne moi-même...
A l'aide ! ! ! !
Auteur Stan
Membre
#17 | Posté le: 11 Oct 2010 14:13
Lhinter:
Merci Stan et Madmalf, ça fait plaisir ! Et j'espère que ça va discuter pour que le forum établisse une version finale et définitive de la chose, c'est le but !
Pour China Moon, tu as raison Stan, bien vu ! Le début est tout en 2004 : Renault R24 et Bar Honda 006 p.3, Ferrari F2004 p.6 et 11, McLaren MP4-19 p.11. Jenson Button porte le n°9 (p.6) comme en 2004, et c'est Kimi Raikkonen qui le porte p.43, comme en 2005 ! En fait, à partir de la page 40, tout correspond à 2005 : ce que j'avais mentionné dans le tableau, et que tu as développé, plus p.42 Montoya sur McLaren n°10. Nous avons le GP le plus long de l'histoire : 1 an !! Avec changements de voitures, de pilotes et d'écuries !
Etonnant, non ? Puisque la référence au 1er GP de Chine est faite p.3, et réitérée p. 47, je propose de laisser cette aventure en 2004, avec une grosse entorse à la réalité !
Auteur jpbfanclub
Membre

Je rajoute qu'à la fin du grand prix, MV se bat contre Schumi pilotant sa F2004, et non pas sa F2005.

Je parlais de La prisonnière (n° 57), je l'ai relu ainsi que Paddock (n° 56), et je suis de plus en plus persuadé que l'histoire dans la Prisonnière se passe intentionnellement avant celle de Paddock, alors que le 57 a été logiquement écrit après le 56. Je vous exposerai ma thèse plus tard.
Auteur Lhinter
Membre
#18 | Posté le: 11 Oct 2010 21:07
Bien vu Stan pour la F2004, c'est intégré au tableau.
Quant à la chrono des albums "la prisonnière" et "paddock", tu m'intrigues, j'attends ta thèse impatiemment, et vais aller y voir moi-même dans cette attente !
Pour moi, ces albums sont les n° 58 et 59, n'aurions-nous pas la même nomenclature?
Auteur jpbfanclub
Membre
#19 | Posté le: 12 Oct 2010 18:36
Lhinter:
Le tableau est corrigé, mais je ne sais toujours pas comment le mettre en ligne moi-même...

J'ai pris quelques jours de vacances dans la Drôme, mais dès mon retour Dimanche prochain, on fait comme d'habitude . Tu me passe par Mail ton fichier excel avec toutes les modifications ej je le replace dans le forum . Bye ....
Auteur Lhinter
Membre
#20 | Posté le: 12 Oct 2010 20:17
@ jpb : merci, et bonnes vacances !
Auteur Stan
Membre
#21 | Posté le: 15 Oct 2010 18:57
Lhinter, je t'expose ma théorie demain. ;)
A moins que tu t'es fait ta propre théorie sur la chronologie des n° 58 et 59? (et non pas 56 et 57, au temps pour moi)
Auteur Lhinter
Membre
#22 | Posté le: 15 Oct 2010 19:56
ben oui, j'ai vérifié l'enchainement des albums, et je maintiens 57, 58, 59.
discussion intéressante à venir, sans doute !
Auteur Stan
Membre
#23 | Posté le: 16 Oct 2010 14:36
Tout d'abord, au niveau de la chronologie, aucun doute pour Paddock, l'histoire se passe en 1995, comme tu l'as expliqué dans ton tableau. Or, pour moi, la Prisonnière se passe en 1994. En effet, le nom des Vaillante ne laisse aucun doute: elles s'appellent S 94. Les VS 92 ont couru en 1992, les S 94 en 1994, ça me parait logique. De plus, page 12, on voit en gros plan une Porsche 962 où il est écrit sur le capot avant "Le Mans 1994". Cela dit, cette course est pleine d'anachronismes: la plupart des voitures (Peugeot 905, Toyota, Jaguar, Porsche 911 en page 4) sont des voitures ayant couru le Mans en 1993. Hypothèse: les studios Graton ont préféré dessiner des voitures de l'année 1993 qui avaient plus d'intérêts que celle de 1994. Mais simple hypothèse de ma part. C'est pour cela je pense qu'ils ont voulu mettre l'accent sur les 2 repères chronologiques: le nom des Vaillante et la Porsche page 12.
Et je pense que ce retour dans le passé est volontaire de la part de Philippe Graton. En effet, on voit en 2nde de couverture que l'album a été édité en 1997, donc fini peu avant. Dans ce cas, ils auraient pu reproduire le Mans 1996, qui se passerait alors après l'album Paddock. Mais ils ont préféré faire dérouler l'histoire du n°59 avant celle du n°58.
Tout concorde: il n'est pas fait mention dans le 59 de l'entrevue de Steve et Michel après le grand prix d'Australie. En revanche, dans le 59, au début de la rencontre des 2 personnages dans le jet, Michel parait très surpris de voir Steve lors de la course planétaire qu'est les 24H alors qu'il l'est moins lorsque Steve le surprend dans la ruelle de Melbourne, à l'autre bout du monde. Pour moi, cela signifie bien que Steve et Michel n'ont plus eu de contact depuis leur départ du Vietnam et qu'ils ne se sont pas revus depuis, jusqu'à leur périple en jet du Mans jusqu'au Tibet. Et qu'après leur aventure au monastère, ils ont chacun mené leur vie routinière jusqu'à la rencontre en Australie.
D'ailleurs, dans les 2 albums, Michel demande à Steve où il en est après le Vietnam. Là encore, tout concorde: dans le 59, c'est à dire au Mans, Michel pose la question: "Ton bapteme vietnamien ne t'a pas dégouté ?" après que Steve lui ai dit qu'il compte retrouver Ruth. Cette phrase pour moi montre que Michel n'a eu aucune nouvelle de Steve et que celui ci, après le Vietnam, avait pour seule obsession de retrouver Ruth. Il en fait d'ailleurs mention lorsqu'il retrouve ses esprits à la fin du 57, avant que Michel le sermonne de ne pas se préoccuper de Julie. Cependant, dans le 58, Michel lui demande de lui "raconter l'après-Vietnam" où Steve lui dit qu'il ne sait pas "ce qu'il est advenu de Ruth". On peut supposer alors qu'après avoir fait retrouver Ruth à son père, celle-ci n'a plus envoyé de nouvelles à personne.
J'ignore si Philippe Graton avait déja pensé au scénario du 59 en écrivant le 58 ou s'il a adapté le 59 en fonction des éléments du 58, en tout cas je suis quasiment persuadé que l'histoire de la Prisonnière se déroule volontairement avant celle de Paddock.
Mais ce n'est qu'une opinion personnelle qui mérite d'être débattue je pense. =)
Auteur Team Vivia
Membre
#24 | Posté le: 16 Oct 2010 15:42
Voilà une thèse très intéressante qui m'incite à relire ces albums afin d'y chercher tous les indices possibles.

J'apporterai des éléments complémentaires dans le sens de la possibilité de chronologie de sorties des albums différente de celle des événements rapportés :
- souvent, un auteur travaille sur plusieurs ouvrages de la même série en même temps ; le premier fini n'est pas forcément le premier à s'être déroulé dans le temps, surtout si un motif d'ordre marketing incite à privilégier un titre à un temps t ; certaines séries sont d'ailleurs conçues pour pouvoir être lues dans n'importe quel ordre sans impression de voyager dans le temps de manière significative ;
- pour tout auteur, son personnage est plus qu'une fiction. Il vit. Donc, l'auteur a forcément envie de raconter divers épisodes de sa vie et de compléter ceux qu'il aurait omis de rapporter aux lecteurs, que ce soit par la technique du flash-back ou celle du voile pudique sur la précision temporelle. Quand on écrit, on doit souvent recourir à des subterfuges. Parfois, une date trop précise ou des éléments trop précis rendraient l'histoire rapidement obsolète. D'autres fois par contre, l'utilisation d'un événement contribue au contraire à créer l'atmosphère.

Il serait intéressant de rechercher les dates de sortie de ces deux albums. Si elles sont plus rapprochées que le rythme habituel des équipes de la famille Graton, cela pourrait conforterait la thèse selon laquelle le second sorti était bien le premier chronologiquement, car nous pourrions penser à un indice indiquant que Philippe Graton y avait déjà sérieusement travaillé.
Auteur Lhinter
Membre
#25 | Posté le: 16 Oct 2010 17:30
Chers amis, quelques éléments de réponse :
"Paddock" est sorti en 01/1995, et "la prisonnière" est sorti en 01/1997 (sources jpb et bédéthèque).
dans "la prisonnière", album 59, p.22, Michel Vaillant dit qu'il n'a pas vu Steve depuis l'Australie (ce qui t'aura échappé Stan !). Si on situe cet album en 1994, MV aurait vu Steve pour la dernière fois en Australie en 1993. Or il n'y était pas (cf "le maître du monde").
Quant à la Porsche Obermaïer p.12 de "la prisonnière", c'est la n° 21 qui a courru en 1993. En 1994, le team Obermaïer était présent avec une Ferrari en GT1.
Le studio a donc pris plus que des libertés avec le réalisme qui préside habituellement à la série, et la Vaillante est bien nommée S94 dans l'album, nous étions à une époque où un modèle de sport-proto pouvait courrir plusieurs saisons, comme ces dernières années d'ailleurs (peugeots 908, audi R8 et R10).
Donc je maintiens l'ordre 57, 58, 59.
mais c'était intéressant Stan, ça m'a fait douter et j'ai failli adhérer à ton raisonnement avant même que tu ne l'exposes !
Auteur Team Vivia
Membre
#26 | Posté le: 16 Oct 2010 19:14
Continuons à jouer les fins limiers. En qualité d'auteur de polars et de biographies, j'adore ça.

Paddock se déroule bien en 95. Pour preuve, Chez Ligier, les deux pilotes sont Panis et Brundle, ce qui n'arrivera que cette saison-là une course sur deux. Schumacher a le numéro 1 et est encore chez Benetton alors qu'en 1996, il sera chez Ferrari et qu'en 1994, il avait le 5.

Philippe Graton a le bon goût de passer sous silence l'accident de Mika Häkkinen. Par contre, la liberté prise avec la course me dérange un peu. N'oublions qu'Olivier Panis a terminé le GP d'Australie 1995 à une seconde place magnifique après avoir parcouru les derniers tours avec un moteur fumant prêt à rendre l'âme. Une fin de course incroyable. « J'étais folle d'inquiétude, m'a raconté son épouse Anne. Je me disais, ça ne se peut pas, ce serait trop injuste que le moteur casse maintenant. Je ne veux pas y croire ».


Quant à Olivier, il n'oubliera jamais ce final. « Il a fallu bien gérer les derniers tours, rapporte-t-il. C'était angoissant. Je ne pensais plus terminer le Grand-Prix. Sur les conseils des techniciens, j'ai changé plein de réglages. Comme je ralentissais beaucoup, Damon Hill qui menait la course a pu me prendre un tour. Je voulais le laisser passer à tout prix pour franchir le drapier à damier juste derrière lui et parcourir un tour de moins. Lui freinait. Il ne voulait pas me doubler parce qu'il avait peur de glisser sur mon huile. » Olivier conclura avec humour : « comme disait Colin Chapman, une bonne voiture, c'est une voiture qui explose après le drapeau à damier. En ce qui me concerne, c'est vrai. »

Je suis sûr de tous ces détails sur ce GP d'Australie 1995 car je les ais étudiés à fond au moment où je rédigeais la biographie officielle d'Olivier (qui fut d'ailleurs préfacée par Mika, le miraculé de ce week-end australien). Donc le podium avec Alesi et sans Olivier est une grosse "fiction" par rapport à la réalité.

Soulignons que si La Prisonnière se déroule après Paddock, les divergences avec la réalité de la course mancellesont énormes. A commencer par la présence des 905. Sans oublier, comme le note Stan, certaines voitures comme la Porsche 46 et la Jaguar 50 qui correspondent bien à des modèles engagés en 1993.

La thèse selon laquelle Philippe Graton a d'abord travaillé sur le scénario de La Prisonnière puis l'a abandonné provisoirement pour s'occuper de celui de Paddock expliquerait tout. En gros, la thèse de Stan serait proche de la réalité, puis les Graton se seraient raccrochés aux branches en évoquant dans La Prisonnière la rencontre entre Michel et Steve en Australie pour accréditer une chrnologie identique aux sorties.
Auteur Lhinter
Membre
#27 | Posté le: 16 Oct 2010 19:29
Assez d'accord avec toi TeamVivia, et merci pour les précisions que tu apportes.
Que "la prisonnière" se passe avant ou après "paddock", les anachronismes sont énormes ! Cela étant, tu confirmes qu'à la lecture, "la prisonnière" se déroule après "paddock".
Et de toute façon, Steve Warson n'était pas en Australie en 1993 ! CQFD
Auteur jpbfanclub
Membre
#28 | Posté le: 17 Oct 2010 17:47
Lhinter:
Chers amis, quelques éléments de réponse :

Stan:
Mais ce n'est qu'une opinion personnelle qui mérite d'être débattue je pense. =)

Team Vivia:
Continuons à jouer les fins limiers.

madmalf:
je pense que ton tableau va lancer quelques discutions.

Voici donc la dernière compil de vos débats mise à jour par notre ami Lhinter ...

Ci-joint mon tableau chrono des aventures de Michel Vaillant, actualisé :
- correction de la succession des albums 10, 11, 12 et 13, comme je l'ai indiqué sur le forum, pour cause de bévue monumentale de ma part (j'ai pris rdv chez l'ophtalmo !)
- petit complément d'info sur l'album 18 (apparition des ailerons à Spa en juin 1968)
- gros complément de données sur l'album 68, grâce à la contribution de Stan.
Cela étant, et malgré l'exposé intéressant mais imparfait de Stan, que TeamVivia a aussi analysé, je maintiens l'ordre des albums 57, 58 et 59 (cf débat sur le forum).

http://michelvaillant.free.fr/forum/chronoMV2.pdf
Auteur Lhinter
Membre
#29 | Posté le: 17 Oct 2010 18:12
Merci jpb !
Auteur Thierry
Membre
#30 | Posté le: 19 Oct 2010 14:21
bonjour

merci et bravo pour ce chouette travail
 Page Page 2 of 12:  ««  1  2  3  4  5  ...  8  9  10  11  12  »» 
Les Albums et séries Michel Vaillant www.michelvaillant.com Forum / Les Albums et séries Michel Vaillant / chronologie des aventures de Michel Vaillant Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.