Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
18/6/2015 : Nouvelle opération de maintenance sur le site.
N'hésitez pas à nous signaler les problèmes éventuels.
Les Albums et séries Michel Vaillant www.michelvaillant.com Forum / Les Albums et séries Michel Vaillant /

Saga Vaillant

 Page Page 1 of 2:  1  2  »» 
Auteur titzef
Membre
#1 | Posté le: 22 Nov 2017 15:30
1903, L'Automobile n'en est qu'à ces balbuciements, les toutes premières épreuves, la toute première épreuve allait se tenir en 1894 par le Paris-Rouen, une année avant que l'Automobile Club de France ne soit fondée. En 1900, James Gordon Benett Junior allait donner à la Coupe son propre nom et qui revêt enfin, et pour la première fois, le caractère international de la course automobile.
En 1903, le quotidien sportif "L'Auto" allait se voir fondé par Henri Desgranges, le Comte de Dion, l'Automobile Club de France et Michelin.... Et c'est cette même année que naquit Henri, second enfant d'André Vaillant et son épouse Eugénie.
La vie est dure en ce début de XXème siècle dans cette cité de Brest où seul la marine, et l'agriculture permet de vivre et survivre, en ce temps où les routes sont en terre battue, frappées par le fer des chevaux. On a bien vu, la De Dion Bouton de Monsieur le Maire de Landerneau circuler dans les faubourgs de la ville, mais c'est bien la seule qu'avait pu observer André, jeune papa de deux garçons : Benjamin et Henri.
La guerre de 1870, a laissé la France exsangue, ayant dû verser des dommages de guerre considérable, l'Alsace et la Moselle ont été perdues. La IIIème république est connue pour son instabilité ministérielle.
André travaille pour la "Royale", Eugénie elle est couturière, André loue une masure du côté de St Marc, qui n'est pas encore le quartier que l'on connait aujourd'hui, et qui surplombe le Port de Commerce. Fervent catholique, André enmène ses deux garçons à l'Eglise St Louis chaque dimanche, habitué des processions. Le Tramway permet à Eugénie de flâner du Côté des Halles qui jouxte l'Eglise.
C'est en sortant de l'Eglise, un jour juin 1906, que le destin allait frapper le petit garçon qu'était Henri, en observant ce curieux engin mécanique avec inscrit sur la calandre en lettre d'or et entrelacé "P&L". Doyenne des firmes françaises, Panhard et Levassor.
Passionné de Cyclisme, André achète son exemplaire de "L'Auto" qui parvient avec quelques jours de retard auquel s'adjoint les nouvelles locales, avec "La Dépêche de Brest"
L'Auto révèle les résultats du tout premier Grand Prix de l'Histoire avec la victoire de Ferenc Scziz, qui allait ouvrir le palmarès du Grand Prix de l'Automobile Club de France.
Mais ce qui intéresse André, ce sont bien les forces en présence de ce 4eme Tour de France et de l'armada de l'Equipe Peugeot qui risque bien de rafler la mise en juillet avec René Pottier comme grandissime favori.
1908. Henri va à l'école avec Benjamin de deux ans son aîné.
Instruit dans les écoles Lassaliennes de Brest, les deux enfants sont instruits dans la tradition chrétienne, les maigres revenus des parents étant dépensé dans la tenue du foyer familial et l'éducation des enfants.
Si les résultats des deux enfants à l'ecole des garcons satisfont les deux parents, Henri est parfois recadré par le maître... Eh oui... Henri est rêveur, et les résultats en patissent... les cahiers de papier jaunis sont remplis de mystérieux croquis, tous à quatre roues. Le trait, bien que malhabile, joint à d'autres affinent bien la silhouette d'une automobile.
"Henri", interpelle André, un soir au souper sais tu que pour être un bon petit garçon à son père, sais tu qu'il faut bien travailler à l'école"? "Ton bon maître" m'a fait remarquer que sur tes pages d'écriture, tu y as inscrit plein de dessins. Il faut travailler". "Voyons André" siffle Eugénie, ton petit n'a que cinq ans....
1909, en Alsace Allemande, une toute jeune firme est lancée, elle est le fruit d'un industriel Italien, ayant travaillé pour Lorraine Dietrich. Cet industriel se prenomme Ettore, son nom de famille Bugatti. Ses créations, vont inspirer le jeune Henri dans ces années futures mais il ne le sait pas encore.
Un drame en effet va bouleverser, Eugénie, Benjamin et Henri....
1914.... (A suivre....)
Auteur Philip1956
Membre
#2 | Posté le: 22 Nov 2017 16:29
titzef:
(A suivre....)

Très bon, on attend la suite! (Merci)
Auteur svenskel
Membre
#3 | Posté le: 23 Nov 2017 00:17
Vite la suite !
Superbe histoire.
Auteur racingbonning
Membre
#4 | Posté le: 24 Nov 2017 10:32
titzef:
(A suivre....)

- je suis soufflé !... bravo titzef, super sujet !... et qui sais, ça donnera peut-être, l'idée à certains, d'une BD dans le futur ???... mon rêve des exploits du bon Henri dans les années trente en BD...

Vivement la suite de ton roman... immense merci mon ami...
Auteur anselm62
Membre
#5 | Posté le: 24 Nov 2017 13:02
Très reussi!
Auteur VAILLANT MOTARD
Membre
#6 | Posté le: 24 Nov 2017 15:49
Je n'aime pas trop les romans.....mais là ! j'attends la suite ! Bravo.
Auteur titzef
Membre
#7 | Posté le: 27 Nov 2017 00:24
1911, année charnière pour l'Automobile, le Rallye de Monte-Carlo se courre pour la première fois par Anthony Noghès et René Léon, sans être toutefois l'épreuve sportive à venir. La même année Ray Harroun sur Marmon remporte la toute première édition des 500 Miles d'Indianapolis. Ce sont les Peugeot L76 de Jules Goux et son équipe de "Charlatans" qui marqueront durablement l'épreuve en influençant les Offenhauser, Miller, et Frontenac de Gaston et Louis Chevrolet à l'orée des années 20. Les Peugeot L76 ne reverront jamais l'Europe...Les victoires de Peugeot en 1913, 1914 et 1919, celle de Delage avec René Thomas seront totalement occultées par les guerres balkaniques de 1913. C'est à cette époque, en effet, que le centre de l'Europe est une véritable poudrière qu'une simple étincelle ferait tout exploser.
La visite du neveu François Ferdinand, neveu de l'Empereur d'Autriche-Hongrie François Joseph est abattu par un jeune Serbe Gavrelo Princip le 28 juin 1914. Choqué par les autorités autrichiennes qui réclame une enquête sur le territoire Serbe, ce pays refuse. Le jeu des alliances se met en place, l'Autriche Hongrie déclare la guerre a la Serbie, qui elle reçoit l'appui de la Russie. L'ombre de la guerre menace l'Europe..
André Vaillant comme chaque jour va retrouver ses amis de belote, au café, qui jouxte l'arsenal de Brest. C'est là qu'Emile un de ses collègues de travail surgit et s'exclame : ils ont tué Jaurès!! Ils ont tué Jaurès!!
L'ordre de mobilisation générale est signé le 1er août. La France s'engage dans le conflit le 3, l'Angleterre le 4.
Tous les hommes valides de 20 à 40 ans sont conscrits et appelé sous les drapeaux. André Vaillant, découvrira à la une du journal "L'Auto" ce qu'Henri Desgranges fondateur du journal, appellera "Le Grand Match".
André Vaillant n'a à peine le temps de composer ses bagages. Eugénie, est appeurée :"que vais je devenir seule sans toi? Et Benjamin, Henri, tu y penses?"
Mais André réplique: aucun d'entre nous n'avons le choix, nous sommes appelés par le pays, tous mes collègues de travail partent aussi" " mais tu travailles pour la royale et la confection des bateaux" reprends Eugénie. "Ça ne m'empëchera pas d'éviter de partir Eugénie, mais rassure toi, la guerre sera rapide" C'est en effet ce que pensent tous les français, presssés d'infliger une bonne leçon "à l'Allemand".
Le président Poincaré appellera à "l'union sacrée" à l'assemblée, et votera les crédits de guerre.
Eugénie, Benjamin et Henri accompagnent leur mari et père à la gare. La gare est noire de monde, les voitures ne désemplissent pas de soldats. Directions Paris, puis le front...
Une guerre rapide déclare le président Pointcaré. Et c'est ce que tous les Français pensent.
De leur 13 et 11 ans, Benjamin et Henri voient leur père quitter la maison, pour la première fois, et Brest par la même occasion....
"Le Grand Match"...
A suivre.... ( tous ces faits et citations sont authentiques....)
Auteur Philip1956
Membre
#8 | Posté le: 27 Nov 2017 02:24
titzef:
( tous ces faits et citations sont authentiques....)

Authentiques comme le sont mes compliments pour ton oeuvre. J'aime beaucoup!

Vivement la suite! Merci pour ton travail!
Auteur Bob C....
Membre
#9 | Posté le: 27 Nov 2017 23:18 | Edité par :Bob C....
Bravo Titzef, on sent le passionné par l'Histoire. Apparemment tu es bien documenté. Je suis curieux de savoir comment ce fils de famille modeste a bien pu faire pour devenir un si grand industriel !
Auteur Philip1956
Membre
#10 | Posté le: 28 Nov 2017 15:12
Bob C....:
Je suis curieux de savoir comment ce fils de famille modeste a bien pu faire pour devenir un si grand industriel !

Jusqu'au milieu des années 60, beaucoup d'entreprises, impensables de nos jours, étaient possibles. L'ingénieur Enzo Ferrari est un exemple.
Auteur VAILLANT MOTARD
Membre
#11 | Posté le: 28 Nov 2017 15:44
Merci Tizef !

Y aura t-il des chars VAILLANT ? :)

Hâte de vivre la suite...
Auteur wims
Membre
#12 | Posté le: 28 Nov 2017 17:56
titzef
Un très belle histoire. Bravo!
Auteur svenskel
Membre
#13 | Posté le: 28 Nov 2017 18:02
Le plus triste, c'est qu'il va nous falloir attendre la suite pendant une semaine !
Auteur Philip1956
Membre
#14 | Posté le: 28 Nov 2017 21:33
VAILLANT MOTARD:
Y aura t-il des chars VAILLANT ? :)

Pour nos amis canadiens, toutes les "Vaillante" sont des "chars" :)
Auteur VAILLANT MOTARD
Membre
#15 | Posté le: 28 Nov 2017 21:51
C'est ben vrai, tabernacle !
 Page Page 1 of 2:  1  2  »» 
Les Albums et séries Michel Vaillant www.michelvaillant.com Forum / Les Albums et séries Michel Vaillant / Saga Vaillant Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.