Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
18/6/2015 : Nouvelle opération de maintenance sur le site.
N'hésitez pas à nous signaler les problèmes éventuels.
Les pilotes de courses www.michelvaillant.com Forum / Les pilotes de courses /

Tout sur la Vaillante GRAND DEFI

 Page Page 1 of 11:  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  »» 
Auteur Dom-Club
Membre
#1 | Posté le: 3 Juil 2012 21:03
Avant de parler de celle-ci, je me dois de parler des Hommell. En effet, le châssis et le moteur proviennent de la Barquette.

Je vais en profiter pour vous donner l'historique et vous présenter les modèles.

Nous sommes en février 1990 au restaurant « la Calèche », rue de Lille à Paris, face des locaux du magazine Echappement. Michel Hommell, Gilles Dupré et Jean Charles Rédélé, fils de Jean Rédélé, créateur de la marque Alpine bavardent de tout, de rien... de rien du tout. En bref, une discussion bien banale.
Puis le sujet Alpine arrive avec le regret du beau vieux temps des Alpine A110, les fameuses Berlinettes et même des A310.
Et Michel Hommell dit :
« Qu'est ce que ce serait bien de reconstruire une Berlinette ! »
C'est là que l'aventure commence...

Un sondage « Berlinette des années 90 : imaginez-là » rédigé par Gilles Dupré paru dans Mille Miles, magazine des Alpine Renault le 14 juin 1988 et celui dans Echappement N°270 d'avril 1991.
En août 1991, suite aux milliers de réponses, Michel Hommell annonce le lancement de la construction de l'auto.
Le designer est choisi, ça sera Eric de Pauw.
Il travaillera en collaboration avec Gilles Dupré (ingénieur en Chef du projet) avec l'aide de son frère Jean Sylvain.


La « Berlinette Echappement » sera construite dans les locaux même du groupe de presse Michel Hommell à St Cloud (92).
En décembre 1991, les maquettes au 1/5e en clay et en plastiline sont prêtes.


Printemps 1992, élaboration de la maquette d'habitabilité avec maquette à l'échelle 1.


Au cours de l'été, les moules polyester de la carrosserie sont réalisés.
Pendant ce temps, les frères Dupré travaillent sur le châssis tubulaire et sur différents éléments techniques.


Le 7 octobre 1992, après seulement 18 mois la Berlinette Echappement (pas totalement fini) est présenté à la presse et au public lors du Salon de l'Auto à Paris (Stand 195, hall 1).


La Berlinette Echappement, c'est une carrosserie bleue, un châssis jaune apparent, une stricte deux places, un intérieur dépouillé sans équipement superflu, pas de garniture intérieur, pas d'insonorisation, des tôles d'aluminium rivetées apparentes, une instrumentation à bord circulaire et à aiguille pour une meilleure visibilité, un élément important qui donne une certaine ambiance : le bouton poussoir qui actionne le démarreur, un prix annoncé de 250 000Frs (38112,25€).

Il reste encore du boulot non négligeable comme entre autres les homologations et les pré-séries de fabrication et la commercialisation.
Après différents contrôles et essais, la Berlinette Echappement passe avec le succès la douloureuse épreuve du crash test. Ceci consiste à propulser l'auto à 50km/h contre un mur en béton.

Le 1er avril 1994 (non non c'est pas une blague), les Automobiles Michel Hommell s'installe dans l'ancienne laiterie Bridel de Lohéac (35).


Le 29 juillet 1994, le PV des Mines est délivré.

Revenons au début de l'année, Gilles Dupré travaille sur plusieurs projets toujours sous la directive de Michel Hommell « je souhaite présenter deux autos au Mondial de l'Automobile à Paris en octobre 1994 et ce sera le public qui choisira celle que l'on produira »
3 projets à l'échelle 1/5e dessinés par Eric de Pauw virent le jour.
Le premier est la version « cabriolet » de la Berlinette Echappement, le second une version « barquette » radicale sans pare brise et la dernière une version « roadster » avec de petits pare brises uniques.
Très rapidement, la troisième fut abandonnée à cause de problèmes d'homologation des pare brises.
Donc la Barquette, auto extrême sans pare brise et la Cabster, contraction de « cabriolet » et de « roadster » furent présentés lors du salon automobile.

Cette dernière n'aura pas du succès par rapport à sa petite sœur.

En septembre 1997, la Berlinette RS voit le jour.

Là, changement de look. La ligne s'affine et devient plus agressive.
Au revoir les phares avant de XM sous plexi et aux feux arrières de ZX et bonjour aux doubles optiques ronds à l'avant et à l'arrière.
Le moteur change également pour le XU1010J4RS de 167ch.

Octobre 2000, l'évolution de la RS c'est à dire la Berlinette RS2 apparaît dans la gamme Hommell.

Elle est reconnaissable à ses nouvelles jantes et à ses écopes au niveau du moteur.
Le moteur atteint les 195ch grâce à la société Danielson Engineering basée à Magny-Cours.

Pour fêter les 10 ans des Automobiles Michel Hommell, une série limitée fut créée.

Il s'agit de RS2 de couleur bleue « Berlinette », avec châssis jaune, collecteur d'admission bleu métallisé, plaque d'identification numérotées, broderie sur les sièges et stickers « 10eme Anniversaire ».
Par contre, pas de modification moteur, ni de prix plus élevé. Le tarif reste celui d'une RS2 « normale ». (43000€)

La Barquette Echappement est dévoilée lors de la parution du magazine Echappement en février 2003.

Elle possède le moteur de la Peugeot 206RC.

Mais en octobre, suite à des problèmes d'homologation devenu plus strictes, à la difficulté d'utiliser des pièces de grandes séries... et que les pertes enregistrées par Automobiles Hommell ne pouvait plus être supportées par le groupe de presse, Michel Hommell annonce que ce modèle ne sera pas produite.
Toute fois, le 28 juin 2004, un groupe d'investisseurs chinois rencontrent pour la troisième fois Michel Hommell, Olivier Quesnel et les frères Dupré.
Le projet est de produire les Hommell (elles en garderont le nom et le logo) dans la province de Shangai en Chine.
Le choix de la mécanique n'est pas encore annoncé.
La RS et un dérivé de la Barquette seraient produits avec les outillages de Lohéac avec l'aide précieuse de Jean Sylvain Dupré.
La fabrication là-bas permettra un coût moins élevé et d'être soumis à des contraintes d'homologations moins drastiques.

Production visée : 600 autos par an
Sans réexpédition vers la France... à moins que...

Le 14 juillet, la Barquette Echappement fait ses premiers tours de roues devant les investisseurs chinois.

Et en décembre 2004, c'est la fin des Automobiles Michel Hommell (sans rachat)
Auteur Dom-Club
Membre
#2 | Posté le: 3 Juil 2012 21:04
Revenons donc sur la BARQUETTE





Comme vous pouvez le constater la base est la Berlinette Echappement



La partie supérieure de la carrosserie est donc supprimée. Pas de pare brise comme certains Spider Renault. Juste l'arceau dépasse de l'auto.
Le châssis reste le même.
Il est évident que d'autres éléments sont retirés dans l'histoire comme le système d'essuie glace et le rétro intérieur. RIRE
Les rétros extérieurs sont remplacés par ceux de la CX (visible aussi sur les Aston Martin, Marcos, Venturi..)
Le saut de vent est une bande de plexi. Bon faut admettre qu'il est moins efficace que sur le Spider.


Pour revenir sur l'arceau, trois types sont trouvables.
Court comme sur les premiers protos et les versions route / l'arceau simple sur la plupart des Barquette et le complet les compétitions type rallye.




Petite remarque concernant le moteur.
La puissance de la Berlinette Echappement est annoncée à 155CV et la Barquette de 150CV. Alors que des deux possèdent exactement le même moteur.
Ceci s'explique par des différents modes de mesure de la puissance et des calculateurs.


CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

MECANIQUE
Moteur __________________Peugeot 306 16S XU10J4D
Cylindrée________________1998 cm3
Puissance________________150 CV à 6500 tr/mn
Régime maxi_____________7000 tr/mn
Injection / allumage________Gestion intégrale Bosh MP 3.2
Arbre à came_____________double
Disposition______________Arrière transversal
Boite de vitesse___________6 rapports (SMAN)

CHASSIS
Châssis_________________Tubulaire
Carrosserie______________Polyester 2 places
Dessin__________________ Eric de Pauw

PNEUMATIQUES
Avant___________________205/45-16
Arrière__________________225/45-16
Jantes___________________Avant / Arrière 7 ½ alu

SUSPENSIONS
Avant___________________Triangles superposés
Arrière__________________Mc Pherson

FREINS
Type____________________Bendix –disques ventilés av/ar
Diamètre________________ Avant 283 mm – Arrière 266 mm
Antiblocage______________Non

DIMENSIONS
Longueur – Largeur________4120 mm – 1790 mm
Hauteur_________________ 1150 mm
Empattement_____________2450 mm
Voies avant – arrière_______1490 mm – 1520 mm
Poids____________________940 kg

PERFORMANCES
Vitesse maxi______________210 km/h
1000 m départ arrêté________28,1 s

DIVERS
Puissance fiscale__________11 cv
Production_______________52 exemplaires de 95 à 99
Auteur Dom-Club
Membre
#3 | Posté le: 3 Juil 2012 21:05 | Edité par :Dom-Club
En 1999, il y avait une petite compétition entre célébrités avec 14 Barquettes : le 3Com Stars Challenge


Luc Alphand, Manuel Amoros, Arthur, Caroline Barclay, Pascal Bataille, Stéphane Bern,
Jean-Marie Bigard, Laurent Bourgnon, Dany Brillant, Pascal Brunner, Olivier Carreras,
Benjamin Castaldi, Jean-Pierre Castaldi, Denis Charvet, Philippe Chevalier, Stéphane Collaro, Pierre Cosso, Julien Courbet, Jean-Luc Crétier, Albert de Monaco, Alexandre Debanne, Dieudonné, Mous Diouf, David Douillet, Bob Feeler, Laurent Fignon, Marie Fugain, Michel Fugain, Alain Gautier, Edgar Grospiron, Didier Gustin, David Et Estelle Hallyday, Muriel Hermine, Gérard Holtz, Frédéric Joly, Rémy Julienne, Régis Laspalès, Pascal Lavanchy, Philippe Lavil, Gabrielle Lazure, Henri Leconte, Patrice Martin, Nelson Montfort, Sophie Moniotte, Isabelle Patissier, Vincent Perrot, Loïc Peyron, Emmanuel Pinda, Philippe Risou, Richard Sainct, Yves Saint Martin, Marie Sara, Nathalie Simon, Bruno Solo, Alan Téo...

Vu le succès de l'épreuve, Christophe Collaro (le frère de Stéphane), organisateur et Joël Hamon, homme d'affaires / sponsor du Stars Challenge ont tout d'abord décidé d'acheter 2 autres Barquettes en occasion. (Les 14 autres sont les dernières produites à l'usine).
Ensuite de modifier les 16 Barquettes (sur les 52 construites) en Vaillante Grand Défi.

Le nom vient du 1er album Michel Vaillant paru en janvier 1959.
Le dessin est celui de la « Le Mans GT » dans l'album « 13 au départ ».
L'auteur, le concepteur des Vaillantes est Philippe-Charles Toussaint, un inconditionnel des BD Michel Vaillant.
La construction est réalisée par AC3 à Nice, fondée par deux jeunes lauréats de l'académie Franco Sbarro (Leslie Wilson Fothergill et Sébastion Platter).


La provenance du pare brise est du Spider Renault et les optiques avant de la Golf 4.
La nouvelle ligne d'échappement par Eric Langlois lui donne un son plus agréable et moins aigu en comparaison avec la Hommell.

Voici deux photos pour comparer l'habitacle de la Hommell et celui de la Vaillante



Une vidéo de la Vaillante sous tous les angles
http://www.youtube.com/watch?v=hr1LZgC81g4

Dans le film Michel Vaillant sotie le 19 novembre 2003 au cinéma, on peut apercevoir une Vaillante
Auteur Dom-Club
Membre
#4 | Posté le: 3 Juil 2012 21:14
je suis preneur sur toutes autres infos :-)
Auteur jpbfanclub
Membre
#5 | Posté le: 3 Juil 2012 21:33
Dom-Club:
je suis preneur sur toutes autres infos

Ben déjà avec tous les renseignements, les infos, les précisions,
les détails, les photos, les vidéos que tu expose ici, je sais pas si
quelqu'un pourra encore apporter un peu plus d'eau à ton moulin .

C'est tellement complet et précis que je ne sais pas si on peut mieux faire ....


Auteur Dom-Club
Membre
#6 | Posté le: 3 Juil 2012 21:35
ça sera 16 Vaillante + 1 proto.... ?
Auteur Dom-Club
Membre
#7 | Posté le: 3 Juil 2012 21:39
si j'ai oublié une chose lol

La Vaillante Grand Défi fut exposée au Salon de Paris en 1999.

et puis, si encore une chose : mdr
je sais aussi à propos du 3Com Stars Challenge, vous dire qu'en 1999 c'est Pascal Lavanchy qui était le vainqueur et qu'en 2000, Isabelle Patissier était classé à la seconde place ;-)
Auteur Dom-Club
Membre
#8 | Posté le: 3 Juil 2012 21:48
je crois que je vais demander à Pierre Van Vliet ou/et à Philippe Charles Toussaint, quand et où ils comptent aller en Vaillante Grand Défi.

Vous savez pourquoi?
bah comme j'ai la chance de pouvoir rouler en Barquette Hommell....

... j'aimerais bien faire un petit compératif entre la Vaillante et la Hommell.
et puis des tonnes de photos bien sur :-)

ça serait top, n'est ce pas ?

et puis, je serais ravi de pouvoir les rencontrer :-)
Auteur Dom-Club
Membre
#9 | Posté le: 3 Juil 2012 21:53
Pierre Van Vliet indique sur le site Club des V, que certaines sont homologuées... ça m'étonne car ce sont des cartes grises de Hommell.

faudra qu'il m'explique comment ça peut être possible :-)


http://www.clubdesv.org/News/Entrees/2011/10/16_CEST_QUOI_CETTE_VAILLANTE.html
Auteur wims
Membre
#10 | Posté le: 3 Juil 2012 23:53
Dom-Club
Bravo, Une histoire très complète.
Merci beaucoup.
Auteur DOUDOU70
Membre
#11 | Posté le: 4 Juil 2012 00:17
Dom-Club
Bravo DOM pour ce petit historique de la vaillante GRAND DEFI.pour repondre a ton interrogation,je peux te certifier que Pierre Van Vliet a tout a fait raison.cetaines vaillante grand defi possedent une carte grise d'HOMMELL et sont immatriculees....je peux te le certifiees car on en voit souvent participer a des manifestations et rouler sur la route!et le passege au CT est possible crois moi....je possede l'exemplaire jaune du challenge qui portait le n°1!et c'est un regal a conduire par beau temps biensur!
encore bravo pour ton article
Auteur Thierry
Membre
#12 | Posté le: 4 Juil 2012 01:06
chouette topic, bravo et merci
Auteur tugdual
Membre
#13 | Posté le: 4 Juil 2012 10:06
Dom-Club:
Dom-Club

Merci pour toutes ces infos
Auteur Dom-Club
Membre
#14 | Posté le: 4 Juil 2012 18:18

DOUDOU70, je te crois mais je ne saisis pas trop comment une Vaillante avec une carte grise Hommell, on peut être homologué.

Chassis et moteur : Hommell / carrosserie : Vaillante...


tu as bien de la chance d'en avoir une. :-)
gros chanceux, va !!!! mdr

bon c'est vrai aussi que j'ai de mon coté la chance d'avoir pris le volant de différentes Hommell:
- 2 Berlinette Echappement
- 4 Barquettes (dont la chassis 1)
- 3 Berlinette RS
- 1 Berlinette RS2
Auteur Dom-Club
Membre
#15 | Posté le: 4 Juil 2012 18:20 | Edité par :Dom-Club
merci tout le monde ;-)
 Page Page 1 of 11:  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  »» 
Les pilotes de courses www.michelvaillant.com Forum / Les pilotes de courses / Tout sur la Vaillante GRAND DEFI Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.