Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
18/6/2015 : Nouvelle opération de maintenance sur le site.
N'hésitez pas à nous signaler les problèmes éventuels.
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures /

Les Designers et stylistes automobile

 Page Page 2 of 4:  ««  1  2  3  4  »» 
Auteur jpbfanclub
Membre
#16 | Posté le: 3 Dec 2015 17:02
Flaminio Bertoni





Flaminio Bertoni, né le 10 janvier 1903 à Varèse en Italie et mort le 7 février 1964 à Antony en France, est un célèbre sculpteur et designer industriel italien. Cet homme hors du commun et aux talents multiples est issu d'une famille modeste. Bon élève, il grandit sans histoires, passant ses examens primaires avec succès. A la mort de son père, Flaminio qui a alors quinze ans, entre en apprentissage à la carrosserie de la société des frères Macchi. Il débute à l'atelier de menuiserie puis à celui de ferblanterie apprenant ainsi le travail de la tôle. Parallèlement, il suit aussi les cours de l'école des beaux arts de Varese, pour se perfectionner en dessin ....





En 1922 les talents de Flaminio Bertoni sont remarqués par une délégation française en visite aux ateliers Macchi et il se voit offrir un voyage d'étude en France à Paris. En arrivant dans la capitale,il se fait embaucher comme menuisier chez le carrossier Felber, puis chez Manessius et enfin une année entière chez les Rothschild ou il fera grâce à Lucien Rosengard la connaissance d'André Citroën. Il est ensuite engagé chez Citroën en tant que dessinateur en carrosserie ....





En 1955 la Traction a pris quelques rides, et donc Bertoni dessine la sublime DS, la dernière reine de la route. L'idée est alors de concevoir le modèle qui puisse remplacer la Traction Avant, il repart sur des bases entièrement nouvelles et il donne encore libre cours à son talent de sculpteur. Puis même succès pour la DS surnommée « la bombe » présentée au Salon de l'Auto de 1955. Une ligne audacieuse et futuriste jamais imaginée pour l'époque, issue d'un " morphisme " entre un poisson et une voiture. Deux années plus tard, Citroën reçoit le prix d'honneur à la Triennale d'art et d'esthétique de Milan. Une véritable consécration pour Flaminio Bertoni ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2016/01/01/Flaminio-Bertoni
Auteur jpbfanclub
Membre
#17 | Posté le: 10 Dec 2015 17:37
Philippe Charbonneaux Design





Philippe Charbonneaux, qui est né à Reims le 18 février et mort à Saint-Dizier le 4 juin 1998, est un talentueux designer industriel français qui était spécialisé dans l'automobile. Cet homme hors du commun fascine autant les passionnés de design que les passionnés d'automobile. Bien que la scolarité de Philippe est été vraiment difficile car jeune garçon il avait la tête en l'air et passait déjà son temps à dessiner des avions, sa véritable passion était l'automobile. Ce designer encore trop méconnu de nos jours malgré la qualité de l'ensemble de son travail est, grâce à sa famille, entré enfin au Musée de l'Automobile de Reims ou son œuvre est exposée ....





En 1948, Philippe Charbonneaux va finalement franchir une étape très importante dans sa carrière. En effet, la marque Delahaye conquise par toutes ses illustrations de catalogues publicitaires décide de lui confier la modernisation du style et du design de ses voitures. Il se met à l'ouvrage avec talent, et il redessine la silhouette générale de la Delahaye 235 en intégrant astucieusement les ailes et les phares dans un seul ensemble. Il venait d'imposer un style tout à fait nouveau à une époque où tout était encore à faire. C'est à cette époque que le pilote Jean Pierre Wimille sollicitait également Charbonneaux pour dessiner la carrosserie d'une voiture qu'il projetait de produire en petite série. Cette automobile devait être légère et rapide, elle devait aussi proposer trois places de front avec le conducteur au centre, et disposer d'un moteur central arrière. L'aérodynamique était un élément majeur de l'étude et finalement la Wimille fit sensation au salon de Paris en octobre 1948 ....





Les années 50 s'ouvraient sur une période très faste pour la création de véhicules publicitaires car avec le retour de la caravane du Tour de France, la demande des industriels était importante. Philippe Charbonneaux va profiter de cette aubaine et va même révolutionner ce milieu, en imaginant des véhicules très futuristes, à l'aérodynamisme novatrice et au look accrocheur. Bien que cette période euphorique fut de courte durée, il va concevoir des engins qui vont marquer durablement ce créneau et qui seront construits pas des carrossiers connus comme Le Bastard, Heuliez ou Antem ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2015/12/11/Philippe-Charbonneaux-Design
Auteur jpbfanclub
Membre
#18 | Posté le: 17 Dec 2015 16:39
Leonardo Fioravanti





Leonardo Fioravanti est un important designer automobile né le 31 janvier 1938 en Italie, certainement parmi les plus célèbres de l'histoire de cette industrie. Avec un cursus scolaire plutôt brillant, Il obtient un diplôme d'ingénieur en génie mécanique à l'École Polytechnique de Milan, avec une spécialisation en conception de carrosserie et aérodynamique grâce à une excellente thèse soutenue sur le thème de la berline aérodynamique. Leonardo Fioravanti appartient à un triumvirat de designer célèbres et reconnus, avec Marcello Gandini et Giorgetto Giugiaro, tous nés a quelques jours d'intervalle en 1938, et il est apprécié par tous les amateurs de voitures sportives pour toutes ses superbes créations notamment pour Ferrari. De très nombreux ouvrages qui lui sont consacré attestent de cet engouement pour son travail et sa réputation a rapidement dépassé toutes les frontières. Il fait lui aussi partie de l'Automotive Hall of Fame, le pinacle des designers automobiles ....





Leonardo Fioravanti a étudié avec le professeur Antonio Fessia, un ingénieur accompli qui avait œuvré chez Lancia sur la Flaminia, la Flavia et la Fulvia. Trés apprécié par son professeur, à la fin de ses études ce dernier le présente en 1964 à Gian-Battista Pinin Farina, le patron de la Carrosserie Pininfarina, qui aussitôt l'embauche à seulement 26 ans en tant que designer ou il occupe les fonctions de dessinateur projeteur. L'entreprise Pininfarina et donc Fioravanti travaillent pour de nombreuses marques comme Lancia, Fiat, Alfa Romeo, Peugeot, Volkswagen et BMW. Mais se qui va faire la réputation de Leonardo et la reconnaissance de son travail, c'est incontestablement sa participation très active à la conception de toutes les Ferrari produites dans la période 1966 à 1986, ses plus beaux chefs-d'œuvre ....






Leonardo Fioravanti restera finalement pendant 24 ans dans l'entreprise de la Carrosserie Pininfarina ou il évoluera au fil du temps jusqu'à finir par occuper la fonction de Directeur Général de la société. Le patron lui confiera également le poste de Directeur de la filiale de recherche "Pininfarina Studi & Ricerche". Pendant toutes ces années il dessinera de sa main les plus beaux modèles de Ferrari que Maranello ai construit. La première création de Fioravanti est la superbe Ferrari Dino 206 GT bientôt suivie par la sublime Ferrari Daytona au dessin moderne dégageant à la fois de la force et de la sensualité qui rompt définitivement avec le style des Ferrari des années 60. Deux voitures qui vont marquer les esprits ....






Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2016/06/03/Leonardo-Fioravanti
Auteur bonvin63
Membre
#19 | Posté le: 25 Dec 2015 21:38
Dino 206 GT / L. Fioravanti ; petit rectificatif concernant l'auteur du dessin original, sur le lien jpblogauto !
Auteur jpbfanclub
Membre
#20 | Posté le: 7 Jan 2016 18:25
Pietro Frua Design





Pietro Frua, fils de Carlo et Angela Frua, est né le 2 mai 1913 à Turin et mort le 28 juin 1983. C'était un designer automobile italien, qui débuta sa carrière dans les années 1930, et dont la renommée est toujours présente dans l'esprit de tous les passionnés de belles voitures tant son style reconnu de tous est unanimement apprécié de nos jours grâce aux merveilleuses voitures issues de son talent. Il occupe donc son premier emploi à l'âge de 17 ans dans les établissements de la carrosserie Farina, la future Pininfarina, comme dessinateur. C'est à partir de ce premier travail dans le domaine de l'automobile que le jeune Pietro commencera une étonnante carrière qui l'amène, à l'âge de vingt deux ans à peine, à occuper le poste de directeur du « Centro Stile Stabilimenti Farina » ....





La première création de son cabinet de design remonte à 1946 et correspond à une voiture de type « barquette » sportive reposant sur une base de Fiat 1100A. Durant toutes les années 1950, Pietro Frua consacra son activité essentiellement sur des modèles Fiat, mais il sera également appelé par d'autres marques italiennes comme Maserati et Lancia ou étrangères comme Panhard et Renault mais aussi par Ghia. Les années 1960 seront les années les plus prolifiques pour la société Frua. Il garde d'excellentes relations privilégiées avec Fiat et Maserati, et il sera très souvent sollicité par les constructeurs étrangers. En 1960, le préparateur Hector Bossaert s'adresse a Frua, qui lui dessine un coupé sur une base de Citroën DS 19 raccourcie de 47 cm et aussi rabaissée de 7 cm, ce coupé sera baptisé DS GT 19. C'est à cette époque aussi que Frua va dessiner la Jaguar XK 150, le coupé Alfa Romeo 1900 CSS, la Studebaker Italia, la Maserati Quattroporte, le coupé Maserati Mistral, le coupé AC 428, et la quasi-totalité des modèles du constructeur allemand Glas racheté par BMW ....





Les années 1970 seront très riches en nouveautés étudiées et réalisées par le studio de design de Pietro Frua pour de très nombreuses marques italiennes ou étrangères et ceci sans aucune prédominance pour l'un ou l'autre des clients. Ainsi, l'importateur Suisse de Ferrari, Peter Monteverdi, qui a commencé à construire ses propres voitures de sport confie à Pietro le design de ses bolides, la première sortie sera la Monteverdi High Speed 375 S. Le " Studio Technico Pietro Frua " de cette époque va travailler avec bonheur sur de superbes voitures pour Opel, BMW, Volvo, VW, Porsche, Citroën, Fiat, Audi, Maserati, Lamborghini, Ford, Rolls Royce, Dodge, Chevrolet, Mercedes, Ligier, ou même étudier et réaliser des commandes spéciales inédites pour des clients fortunés comme le Shah de Perse ou l'Aga Khan ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2016/03/04/Pietro-Frua-Design
Auteur jpbfanclub
Membre
#21 | Posté le: 28 Jan 2016 18:16
Carrosserie Pichon - Parat





Pichon-Parat était une entreprise de carrosserie française spécialisée dans la conception automobile qui résidait à Sens dans le département de l'Yonne et qui débuta son activité au tout début des années 1950. Cette entreprise a étudié, transformé et créé, durant quasiment 40 ans, des voitures spéciales et sportives, dont l'originalité est toujours présente dans l'esprit de tous les passionnés de belles mécaniques tant leur style sortant de l'ordinaire ne laissait pas indifférent ....





Bernard Pichon est né le 28 avril 1923, et André Parat le 9 mai 1923. Tous les deux installées à Sens vont faire connaissance juste après la libération alors qu'ils sont encore très jeunes, et une solide amitié va donc vite les rapprocher. Bernard Pichon entreprend une formation de tourneur, avant de faire l'acquisition d'un camion, et de s'installer quelque temps comme transporteur. André Parat intègre une école de chaudronnerie et obtient son brevet de soudeur ce qui lui permet d'avoir chez des garagistes des travaux de carrosserie. C'est en 1952 que Bernard Pichon propose à André Parat de s'associer pour créer des carrosseries selon ses idées. Les talents des deux hommes se complétaient à merveille, à l'un le soin de crayonner des lignes originales et de trouver les clients, à l'autre le travail des divers métaux, soit pour transformer des modèles déjà existants, soit pour créer des formes originales ....





Raymond Loewy va continuer au début des années 60 à alimenter l'atelier avec des commandes spéciales mais Pichon-Parat va aussi travailler sur d'autres projets personnels et assez insolites comme le premier break quatre portes sur base Dyna Panhard. Très élégant, il offrait un choix supplémentaire face à l'unique berline du catalogue. Suivrons des projets comme le tout premier karting en Europe le Pipat Kart ou le roadster Vespa Esterel. L'entreprise fut également sollicitée par plusieurs différents constructeurs au milieu des années 60/70 pour élaborer des prototypes ou transformer des modèles existants comme par exemple la Ligier JS2 dessinée par Frua ou la Citroën DS dessinée par Figoni pour la transformer en Coach ou même la Matra 620. Mais la grande spécialité de la maison devenait la transformation de berlines en break pour par exemple BMW, Peugeot ou Renault ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2016/03/11/Carrosserie-Pichon-Parat
Auteur jpbfanclub
Membre
#22 | Posté le: 10 Fev 2016 18:14
Henri Chapron - Maître carrossier designer





Henri Chapron est né à Nouan-le-Fuzelier en Sologne le 30 décembre 1886 et décédé à Paris le 14 mai 1978, c'était un Maître Carrossier automobile français célèbre et reconnu. Son petit atelier de carrosserie, créé en 1919 se trouvait d'abord à Neuilly-sur-Seine puis après agrandissement à Levallois-Perret, dans les environs de Paris. Passionné d'automobiles Henri Chapron était un artiste, un perfectionniste ayant l'amour des choses bien faites qui ne vivait que pour parfaire son œuvre ....





Henri Chapron était bien plus qu'un simple styliste c'était aussi un redoutable chef d'entreprise. Épaulé par des designers comme Philippe Charbonneaux ou Carlo Delaisse, l'entreprise qui porte son nom est parvenue pendant plus de soixante ans à maintenir sur le devant de la scène le bon goût français en matière automobile. Henri Chapron n'hésitait pas à apporter sur certaines réalisations de ses stylistes sa touche personnelle, la "touche Chapron". L'histoire de cet autodidacte commence en 1899 lorsqu'il quitte l'école primaire avec pour seul bagage son certificat d'étude et qu'il rentre comme apprenti chez un sellier car il a la passion de l'automobile ....





A partir des années 60, Henri Chapron va faire de la Citroën DS un de ses fer de lance et il va décliner cette voiture en de multiples versions en coach, en coupé, en break, en cabriolet voir même en limousine. Ses nombreuses versions les plus réputées et enviées sont la Croisette, la Caddy, la Concorde, la Dandy, la Palm Beach, la Leman, la Majesty, la Prestige, la Paris, ou la Lorraine. Mais ses bonnes relations privilégiées avec la firme du Quai de Javel vont lui permettre aussi de proposer des versions de la SM et plus tard de la CX avec des modèles comme la belle Opéra, la Mylord, ou la Landaulet. Fort de ce succès, Chapron réalisera aussi quelques voitures très spéciales pour la présidence de la république Française ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2016/03/25/Henri-Chapron-Ma%C3%AEtre-carrossier
Auteur jpbfanclub
Membre
#23 | Posté le: 11 Mar 2016 18:10
Louis Bionier Designer





Louis Bionier est né à Alfortville en France en 1898. C'est un designer automobile français autodidacte qui est finalement devenu célèbre et reconnu. De stature imposante, son éternel chapeau vissait sur sa tête, Louis Bionier demeure l'un des personnages incontournables dans l'histoire de la marque Panhard et Levassor. En effet, très doué, éclectique et fort ingénieux, il saura s'adapter au fil des ans à l'évolution technique de cette marque ancestrale dont la création remonte à 1873 ....





Dans les années 1920, Panhard a racheté l'usine Delaugère-Clayette d'Orléans avec le projet d'y construire des carrosseries. Au début des années 30, la direction de Panhard souhaite en finir avec l'image austère de doyenne des marques automobiles, et va confier à Louis Bionier le dessin de sa nouvelle gamme en commençant par les 6DS et 8DS, respectivement de 6 cylindres 3,5 litres et 8 cylindres 5,1 litres. A partir de 1934, Louis Bionier décide de modifier le dessin vieillissant des carrosseries au niveau du pare-brise qui reçoit désormais une petite vitre supplémentaire dans les coins et améliore donc la vision, ce sont les fameuses Panhard Panoramique. C'est l'époque ou Louis Delagarde, responsable du développement mécanique, et Louis Bionier responsable du style vont révolutionner la marque avec une allure résolument moderne qui assène un grand coup de vieux aux précédentes voitures proposées ....






Affecté par la disparition de sa marque fétiche, celui qui incarne le mieux l'esprit Panhard, prend sa retraite en délaissant l'automobile dans les années 70. Toutefois, si son parcours est parfaitement connu à travers ses réalisations, l'homme qu'il était demeure secret, voire mystérieux. Peu expansif mais homme de tempérament, Louis Bionier préférait le calme de son bureau d'études aux feux des projecteurs. Les différents témoignages de ceux qui l'ont côtoyé le décrivent comme étant un ingénieur discret et pudique. Surnommé « Dieu le père », Louis Bionier appréciait le respect de la hiérarchie et de l'autorité à tel point qu'il fallait obtenir l'autorisation des Panhard pour le déranger dans son bureau. Fin observateur de tous les éléments naturels, il passera des heures à photographier des gouttes de pluie ou les poissons de son aquarium, une source d'inspiration pour toutes ses études aérodynamiques.
Louis Bionier décède finalement en 1973 à l'âge de 75 ans seulement ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2016/03/31/Louis-Bionier-Designer
Auteur Lhinter
Membre
#24 | Posté le: 11 Mar 2016 22:20
jpbfanclub:
Henri Chapron - Maître carrossier designer

Pour ce que tu nous en décrit, ce n'est pas le Chapron rouge !
Auteur Lhinter
Membre
#25 | Posté le: 11 Mar 2016 22:21
jpbfanclub:
Louis Bionier Designer

Le Bionier de l'aérodynamique ?
Auteur dan
Membre
#26 | Posté le: 14 Mar 2016 20:09
Vu samedi à REIMS. Cette très belle AVANTI 2 née STUDBAKER . L'une des plus belles
AMERCAINE pour moi.
Un dessin de Raymond LOEWY du début des années 60 !!!

La suite de l'histoire par JP ......
Auteur jpbfanclub
Membre
#27 | Posté le: 15 Mar 2016 18:34
dan:
Vu samedi à REIMS. Cette très belle AVANTI 2 née STUDBAKER . L'une des plus belles AMERCAINE pour moi.
Un dessin de Raymond LOEWY du début des années 60 !!!

La suite de l'histoire par JP ......




La Studebaker Avanti, une sportive au caractère affirmé dessinée par Raymond Loewy le célèbre designer de la "bouteille de Coca" . Présentée en 1963, l'étonnante Avanti était un coupé sportif décrit comme l'un des jalons les plus significatifs de l'industrie d'après-guerre qui a acquis un véritable statut d'icone auprès des amateurs et des collectionneurs ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et des vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2012/02/27/Studebaker-Avanti-1965
Auteur dan
Membre
#28 | Posté le: 15 Mar 2016 19:36
Merci JP pour ton blog sur cette auto super !

Elle est dans mon top 3, avec la 4CV découvrable de mon Père, la DJET RENE BONNET
et la VAILLANTE de l'album " LE 13 EST AU DEPART ".

Oui il y en a 4 comme "LES TROIS MOUSQUETAIRES
Auteur jpbfanclub
Membre
#29 | Posté le: 16 Mar 2016 23:18
dan:
Elle est dans mon top 3, avec la 4CV découvrable de mon Père, la DJET RENE BONNET
et la VAILLANTE de l'album " LE 13 EST AU DEPART "

Bravo Dan, un Top 3 de quatre voitures très hétéroclites mais
étonnantes et insolites assez appréciables pour un passionné ....
Auteur jpbfanclub
Membre
#30 | Posté le: 10 Avr 2016 16:40
Figoni et Falaschi





Figoni et Falaschi est une petite entreprise française de renom qui fabriquait des carrosseries automobiles et qui a été créé par Giuseppe Figoni et Ovidio Falaschi en 1935 à Boulogne-sur-Seine. De nos jours, quand on parle de design automobile, on pense aux grands studios italiens qui ont si fortement marqué le style des belles carrosseries dans les années 50 et 60, mais on ne pense pas aussi spontanément au design lorsqu'on évoque l'automobile française des 50 dernières années. Et pourtant la carrosserie Figoni et Falaschi a construit des voitures au style flamboyant et aux dimensions démesurées qui ornaient entre les deux guerres certains quartiers chics de Paris ou de la Côte d'Azur et qui sont encore aujourd'hui toujours admirées ....





L'activité commence rue de l'Église par la construction de voitures de courses et de records pour Alfa Roméo, Delage et Delahaye qui trouvent en lui le partenaire idéal pour ce travail. Giuseppe Figoni encore tout jeune carrossier adopte toutefois dès ses débuts un style sportif et raffiné, inspiré par la construction aéronautique. De très grandes marques lui font immédiatement confiance et il travaille sur de beaux châssis comme Ballot, Hotchkiss, Salmson, Talbot, Hispano Suiza, Bugatti, ou Lancia. L'automobile était toutefois réservée à une élite fortunée capable de s'offrir ces merveilles habillées par des carrossiers rivalisant de créativité et de talent. Mais le talent ne manquait par à Figoni qui va donc rapidement s'intéresser à des châssis plus importants demandant beaucoup plus de travail, et en vient assez vite à habiller avec maitrise quelques unes des très rares Duesenberg qui arrivent en France ....





L'entreprise produit des carrosseries démesurées, aux lignes vraiment originales mettant très bien en avant des rondeurs si flatteuses qu'elles démodent tout ce que la concurrence peut proposer. Nombreux sont les confrères qui s'inspirent donc de ses réalisations comme Saoutchik, Pourtout, Franay, ou Letourneur et Marchand. La carrosserie Figoni et Falaschi exploite avec succès le principe du carénage intégral, qui consiste à passer une robe au châssis en l'enfermant dans une gaine aérodynamique. La période est encore euphorique pour le carrossier. Les voitures françaises de grand luxe plaisent aux étrangers fortunés, essentiellement américains et le gouvernement encourage ce type de vente ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et des vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2016/05/06/Figoni-et-Falaschi
 Page Page 2 of 4:  ««  1  2  3  4  »» 
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures / Les Designers et stylistes automobile Top
Ce sujet est clos.