Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
18/6/2015 : Nouvelle opération de maintenance sur le site.
N'hésitez pas à nous signaler les problèmes éventuels.
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures /

Les GT et Supercars de rêve

 Page Page 12 of 13:  ««  1  2  3  ...  7  8  9  10  11  12  13  »» 
Auteur jpbfanclub
Membre
#166 | Posté le: 14 Mai 2017 17:52
Railton Claremont





Railton était une marque d'automobiles Britanniques fabriquées par la Fairmile Engineering Company de Cobham dans le Surrey entre 1933 et 1940. La marque a été lancée par Noël Macklin qui cherchait à créer une toute nouvelle entreprise automobile après qu'il ai vendu sa société Invicta. Le nom avais été inspiré par Reid Railton, le concepteur de voitures de record du monde de vitesse. Après avoir cessé son activité en 1940, il y eut une tentative de faire revivre la marque par une nouvelle société entre 1989 et 1994 à Alcester Warwickshire ....





Cette renaissance vas nous permettre de voir de nouveau le nom de Railton réapparaître en 1989 sur le capot d'une automobile, à l'initiative de William Towns, designer indépendant depuis 1977, bien connu pour avoir dessiné entre autres la Rover BRM à turbine de 1964, la Minissima de la British Leyland en 1972, la berline Lagonda de 1976, la Hustler ou l'Aston Martin Bulldog de 1979. La marque qui entendait bien reprendre sa place sur le marché des voitures de luxe va donc proposer un immense cabriolet au dessin minimaliste tout en courbes, construit sur une base de Jaguar XJS V12. Deux cabriolets, la "F28 Fairmile" suivie par la "F29 Claremont" verront ainsi le jour avant que la production ne soit définitivement arrêtée en 1994 ....





Le design insolite de cette Railton Claremont du à William Towns va s'avérer être un sujet de controverse car les passionnés d'automobiles ne la trouveront pas très élégante et mal proportionnée. La carrosserie en aluminium ne laissait en rien deviner l'identité du châssis. La Railton était déclinée en deux versions, l'une appelé F28 Fairmile était la variante sportive qui se distinguait par ses roues de plus grande taille et une monte pneumatique particulièrement généreuse, l'autre, la F29 Claremont, du nom d'un cabriolet Railton des années 30, arborait des caches intégraux sur les roues arrière censés améliorer l'aérodynamisme ....





Pour ce qui est de la mécanique, la Railton Claremont dispose sous le capot avant, de la mécanique du cabriolet Jaguar V12 5.3. C'est donc un moteur de 12 cylindres en V d'une cylindrée de 5.3 litres alimenté par injection qui développe une puissance de 290 chevaux à 6 000 tr/mn, mais avec un couple gargantuesque de 41,6 mkg dès 3 500 tr/mn. Accouplé à une boite automatique à trois rapports, la souplesse d'utilisation est garantie pour un confort de conduite au détriment de réelles performances sportives. De plus défaut majeur à l'époque, sa consommation d'un autre âge tournait autour de 25 litres aux cents kilomètres en conduite normale ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec plus de photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2017/05/19/Railton-Claremont-1989
Auteur jpbfanclub
Membre
#167 | Posté le: 26 Mai 2017 17:06
Ashley Sportiva GT





La société britannique Ashley Laminates a été fondée après guerre en 1955 par Peter Pellandine et Keith Waddington. C'était au départ une entreprise de fabrication de carrosseries et de châssis spécifiques jusqu'en 1962. Ils ont également offert une gamme de produits pour les constructeurs indépendants des radiateurs, des collecteurs d'échappement, des tubes en acier, des tôles d'aluminium, diverses pièces de suspension, des pompes à eau, des jantes et des pneus. La société a également fabriqué des capotes et des hardtops pour d'autres voitures de sport produites en série, y compris l'Austin Healey Sprite et même la Jaguar Type E ....





L'étonnante et insolite Ashley Sportiva GT était une version améliorée de la précédente 1172, mais bien mieux finie et restylée tant à l'avant qu'à l'arrière. Elle était disponible avec une carrosserie de coupé mais aussi de cabriolet. Le châssis entièrement fabriqué en interne proposait deux empattements, un cour avec deux places et un long avec quatre places qui pouvait être équipé de roues à rayon. La carrosserie de la Ashley Sportiva GT pouvait aussi à la demande être adaptée sur un châssis de Morgan +4, mais également être équipée du moteur de la MGA ou celui de la " A series " de BMC ou enfin celui de l'Austin Healey ....





Pour ce qui est de la mécanique, l'insolite Ashley Sportiva GT était le plus souvent disponible équipée d'un moteur Ford d'une cylindrée de 1500cc alimenté par un double carburateur SU qui développait une puissance de 75 chevaux au régime de 5500 t/mn avec un couple maxi de 135 Nm. Accouplé à une boite manuelle à quatre vitesses, cette motorisation permettait d'atteindre une vitesse de pointe d'environ 170 km/h car l'engin ne pesait qu'environ 800 kilos. Le design de la carrosserie en fibre de verre ce cette étonnante Ashley Sportiva GT nous fait penser à une Peerless GT en raison du style de l'avant et du long capot mais avec des ailes arrière qui nous rappellent une MGA. Au final ce mélange insolite de divers style avec cette imposante lunette arrière est une tranche intéressante de l'industrie automobile britannique dans les années 1960 ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2017/05/25/Ashley-GT-1971
Auteur jpbfanclub
Membre
#168 | Posté le: 8 Sep 2017 17:57
Jaguar XK120 Ghia Supersonic Coupé - 1954





La voiture qui fait l'objet de cet article est l'une des très rares XK 120 envoyées chez des carrossiers indépendants sous forme de châssis roulants. Trois sont livrés au carrossier italien Ghia en 1954 pour qu'il les équipe avec le style « supersonic » imaginé par le styliste Giovanni Savonuzzi et déjà présenté sur des châssis Alfa Romeo ou Fiat. Un simple coup d'œil à la carrosserie suffit à comprendre pourquoi on lui a donné le nom de « supersonic ». C'est une illustration de la mode « jet » de ce début des années 50, la Jaguar XK120 Ghia Supersonic Coupé était née ....





La Jaguar XK120 Ghia Supersonic Coupé de 1954 n'a donc été construite qu'à seulement trois exemplaires, c'est dire l'extrême rareté de cette insolite GT. En fait si peu de propriétaires du modèle de série normale XK 120 ont eu des raisons de se plaindre de l'apparence et du look général de leur voiture, une très petite poignée de ce modèle a été fournie sous forme de châssis nu à la fameuse Carrosserie Ghia afin d'être équipées de carrosseries sur mesure, non-industrielle destinées à une clientèle richissime désirant des Jaguar d'exception uniques et différentes ....





Pour ce qui est de la mécanique, l'insolite Jaguar XK120 Ghia Supersonic Coupé était disponible équipée d'un moteur Jaguar un six cylindres en ligne de 3.442 cc de cylindrée, avec un bloc en fonte et une culasse en aluminium. Modifié par le préparateur et sorcier italien Virgilio Conrero, cette motorisation était alimentée par trois carburateurs double corps Weber en lieu et place des deux SU standard. Le moteur est donné pour 220 chevaux à 5.300 t/mn ce qui offrait des performances plus qu'honorables pour l'époque avec une vitesse de pointe avoisinant les 200 km/h ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2017/10/06/Jaguar-XK120-Ghia-Supersonic-Coup%C3%A9-19 54
Auteur VAILLANT MOTARD
Membre
#169 | Posté le: 8 Sep 2017 19:44
En ce moment, je lis des catalogues de ventes aux enchères. .. j'adore lire l'histoire des voitures.. une nouvelle collection tentante...
Auteur jpbfanclub
Membre
#170 | Posté le: 3 Nov 2017 17:45
Maserati Ghibli GranLusso - 2017





La voiture qui fait l'objet de cet article est une sportive, sophistiquée et énergique. C'est la combinaison magistrale du style, de la puissance, du comportement sportif et du confort. En fait cette nouvelle Maserati Ghibli GranLusso résume très bien l'âme de Maserati. Inspirée par plus d'un siècle de tradition, elle est créée pour les conducteurs les plus exigeants d'aujourd'hui. La Ghibli GranLusso est un exemple parfait de design Italien, combinant des formes racées et sportives avec de véritables prouesses mécaniques. Elle offre également tout le luxe pour lequel Maserati est mondialement reconnu ....





La Maserati Ghibli GranLusso est la version confort de la Ghibli, c'est donc une véritable Grand Tourisme et le résultat est magnifique. La GranLusso est conforme au style des dernières Maserati, son profil se caractérise par ses ailes et ses jupes avant couleur carrosserie, différentes de la version classique. Le bouclier arrière couleur carrosserie, a été redessiné avec élégance, et donne un look plus sportif comparé à l'ancienne version. Le lifting de la Ghibli GranLusso ne concerne pas que le style extérieur car le nouveau design contribue également à l'amélioration des performances aérodynamiques qui ont grandement été améliorées ....





La Maserati Ghibli GranLusso propose des dispositifs de sécurité de nouvelle génération, afin de protéger tous les occupants du véhicule. Sept airbags permettent de protéger les passagers des impacts, tandis que les sièges avant sont équipés d'appuie-têtes actifs. Le système de contrôle de stabilité MSP peut permettre de prévenir certaines situations d'accidents, au même titre qu'un large éventail de systèmes d'aide à la conduite et de capteurs. La voiture est aussi équipée du régulateur de vitesse auto-adaptatif de dernière génération, d'un détecteur d'angle mort latéral ou même arrière à double signal lumineux et sonore, d'un avertisseur de franchissement involontaire de ligne, d'un avertisseur de collision ou même d'un système d'assistance au freinage d'urgence ....





Pour ce qui est de la mécanique, la superbe Maserati Ghibli GranLusso est disponible équipée de trois moteurs de six cylindres aux choix, deux essence et un diesel. Le plus noble et le plus puissant, conçu pour procurer un plaisir de conduite absolu, est un V6 de 3 litres de cylindrée gavé par un système biturbo, qui développe la bagatelle de 410 chevaux à 5500 t/mn et un couple de 550 Nm disponible à partir de 1750 t/mn. Cet engin offre donc des performances très honorables à la voiture avec par exemple un 0-100 km/h en 5.5 secondes et une vitesse de pointe avoisinant les 270 km/h ce qui pour une berline 4 portes de 4 places est plutôt remarquable ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2017/11/17/Maserati-Ghibli-GranLusso-2017
Auteur svenskel
Membre
#171 | Posté le: 3 Nov 2017 18:21
Merci jpb pour cette rubrique.
Auteur jpbfanclub
Membre
#172 | Posté le: 3 Nov 2017 23:49
svenskel:
Merci jpb pour cette rubrique

Tout le plaisir est pour moi mon ami, ah si j'étais riche !!!!! ....
Auteur svenskel
Membre
#173 | Posté le: 4 Nov 2017 00:09
jpbfanclub:
ah si j'étais riche !!!!! ....

Tu aurais un grand garage rempli de voitures, d'objets sur l'automobile, de journaux et de revues et un coin spécial pour Michel Vaillant !
Exactement ce que j'imagine pour moi, je suppose ?!
Auteur VAILLANT MOTARD
Membre
#174 | Posté le: 4 Nov 2017 08:05
Idem ! + des motos et des camions pour tout transporter ! Aaaaaahhhhhhh! Si j'étais riche ! :)
Auteur jpbfanclub
Membre
#175 | Posté le: 17 Nov 2017 17:51
Lamborghini Islero S 400 GT - 1969





En Octobre 1963, Ferruccio Lamborghiniva, ancien constructeur de tracteurs agricoles, va créer la firme "Automobili Lamborghini" à Sant'Agata Bolognese en Italie spécialisée dans la production de voitures sportives de prestige pour concurrencer les Ferrari et Maserati qui ne lui plaisent pas ....





La Lamborghini Islero S 400 GT est un modèle du constructeur présenté lors du Salon international de Genève en mars 1968, qui remplace la Lamborghini 400 GT 2+2. Le nom d'« Islero » est attribué en référence au taureau qui a tué dans l'arène le fameux matador Manolete en 1947. La naissance de cette Islero coïncide avec la fermeture de la société de Carrosserie Touring et donc la firme s'adresse alors à la Carrosserie Marazzi, une entreprise industrielle reprise par des anciens collaborateurs de Touring pour sa construction ....





La Lamborghini Islero S 400 GT est donc une Grand Tourisme coupé dite 2+2 au profil tranché et à la ligne ramassée. N'étant pas destinée à la piste ou à la course, mais en tant que GT elle devait être capable de performances honorables et disposait donc de suspensions bien étudiées à triangles superposés, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs aux quatre roues, ainsi qu'un système de freinage performant avec quatre disques ventilés Girling. Elle s'offre de surcroît des jantes fil Borrani, cependant souvent remplacées par des Campagnolo en magnésium qui outre l'amélioration du look général offre un surcroit d'adhérence bienvenue avec la monte pneumatique adaptée ....





Pour ce qui est de la mécanique, la Lamborghini Islero S 400 GT est disponible équipée du moteur V12 ouvert à 60°. Ce moteur de deux doubles arbres à cames en tête est pourvu de deux soupapes par cylindres et offre une cylindrée de 3.929 cm3. Alimenté par 6 carburateurs double corps Weber, il développe 350 chevaux à 7000 tr/min. et un couple de 385 mkg à 5000 tr/min. Cet engin offre donc des performances très honorables à la voiture avec par exemple un 0-100 km/h en 6.5 secondes et une vitesse de pointe avoisinant les 260 km/h ce qui pour l'époque est plutôt remarquable ....




Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2017/11/24/Lamborghini-Islero-S-400-GT-1969
Auteur VAILLANT MOTARD
Membre
#176 | Posté le: 17 Nov 2017 19:41
Dis moi jp, j'ai une autre version de l'origine de lamnborghini.
Lamborghini fabriquait des tracteurs. Il possedait une Ferrari qui avait des problèmes. Il se plaint à Enzo qui lui répondit de s'occuper de ses tracteurs. Lamborghini, vexé, fabriqua une sportive pour lui montrer qu'il pouvait faire mieux.
Qu'en penses tu ?
Auteur Lhinter
Membre
#177 | Posté le: 17 Nov 2017 21:12
Plutôt lent sur les bords, il nie ?
Auteur Lhinter
Membre
#178 | Posté le: 17 Nov 2017 21:15
J'ai personnellement été transporté, sur l'ile de Penfret dans l'archipel des Glénan au large de Concarneau, sur un (et non pas une hélas) Lamborghini, tracteur que la célèbre école de voile avait acheté pour sa robustesse. Ce me fut émouvant alors...
Auteur jpbfanclub
Membre
#179 | Posté le: 9 Dec 2017 01:59
Alfa Romeo 2000 Sportiva





Après la seconde guerre mondiale, Alfa-Roméo a, insensiblement, modifié sa gamme passant ainsi de la voiture de luxe, relativement coûteuse, à la petite berline familiale. La marque qui a dominé les deux premières années du championnat de Formule 1 en 1950 et 1951 va demander à ses ingénieurs de mettre au point une petite voiture sportive. C'est la voiture qui fait l'objet de cet article qui est un modèle assez méconnu de la marque. La belle Alfa Romeo 2000 Sportiva est le projet sur lequel la marque va fonder beaucoup d'espoir pour revivre les heures glorieuses des années 30, c'est une 2 litres « supercar » ....





La superbe Alfa Romeo 2000 Sportiva est une voiture ultra-exclusive, une rareté inestimable. Dévoilée au salon de Turin, elle est une vue de l'esprit du designer Franco Scaglione et de la Carrozzeria Bertone dont il est le responsable design. C'est un travail d'orfèvre qui ne manque pas de surprendre, notamment au niveau du capot, bombé de singulière façon. Le tracé de la calandre, la disposition des entrées d'aération et les bas de caisse latéraux donnent à la voiture un visage unique et à l'ensemble un look intemporel ....





L'étonnante Alfa Romeo 2000 Sportiva ne se focalise pas que sur l'apparence car le but visé par les ingénieurs était la production d'une série (très) limitée d'un puissant modèle, destiné à la compétition en catégorie Sport 2 litres. Au niveau de la structure, on trouve un châssis à empattement court de 2.20 m qui ne pèse que 35 kg tandis que la carrosserie est entièrement faite en aluminium. L'accent a de fait été mis sur le gain de poids pour une efficacité maximum, compétition oblige. Elle n'était finalement au départ qu'une voiture conçue sur la base de la berline 1900 et qui était une évolution des coupés 1900 Supersprint carrossés par Touring mais qui dispose maintenant d'un châssis en treillis tubulaire en tôles d'acier ....





Destinée à la compétition, elle est assez sophistiquée au niveau des suspensions avec double triangle et ressorts hélicoïdaux à l'avant et essieu DeDion et ressorts hélicoïdaux à l'arrière. Les freins sont à tambours assistés hydrauliquement sur les 4 roues. Les lignes sont modernes et la voiture est prévue en deux versions un coupe et un spider. Pour ce qui est de la mécanique, cette Alfa Romeo 2000 Sportiva est disponible équipée du moteur quatre cylindres de la 1900 qui a été réalésé pour porter la cylindrée à 1997 cm3. La distribution est à deux arbres à came en tête avec un entrainement par chaîne et l'alimentation est confiée à 2 carburateurs double corps horizontaux. La puissance est de 138 chevaux à 6500 tr/mn ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2017/12/08/Alfa-Romeo-2000-Sportiva-1954
Auteur svenskel
Membre
#180 | Posté le: 9 Dec 2017 11:49
C'est dommage qu'Alfa Roméo soit tombée si bas ! C'était vraiment une marque avec des voitures exceptionnelles et un sacré moteur !
 Page Page 12 of 13:  ««  1  2  3  ...  7  8  9  10  11  12  13  »» 
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures / Les GT et Supercars de rêve Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.