Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
18/6/2015 : Nouvelle opération de maintenance sur le site.
N'hésitez pas à nous signaler les problèmes éventuels.
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures /

Les GT et Supercars de rêve

 Page Page 14 of 15:  ««  1  2  3  ...  9  10  11  12  13  14  15  »» 
Auteur racingbonning
Membre
#196 | Posté le: 20 Avr 2018 21:24
jpbfanclub:
Alpine A110 Première Édition - 2017

- je verrais bien quelques exemplaires "griffé Vaillante" !... superbe
Auteur jpbfanclub
Membre
#197 | Posté le: 29 Juin 2018 17:49
Porsche 718 Cayman GTS - 2018





La Porsche Cayman est un modèle d'automobile sportive produit par le célèbre constructeur allemand Porsche depuis 2005 sur la base de la Porsche Boxster. Elle a eu droit à une deuxième génération, présentée en 2013. Elle a été au fil du temps déclinée en plusieurs versions comme par exemple la S, la R, la GTS ou même la GT4, privilégiant plus ou moins la sportivité et les performances suivant la déclinaison. Dans la gamme du constructeur Porsche, ce joli coupé deux places à moteur central arrière se place en termes de prix et de performances sous la mythique 911, mais au niveau de la Boxster ....





La Porsche Cayman de première génération sera restylée en 2016 et changera aussi de nom. Elle sera rebaptisée à cette occasion en Porsche Cayman 718, en hommage au concept de 1957 présenté au Mans et recevra un moteur de 4 cylindres turbo en lieu et place de l'ancien Flat 6. Cette petite sportive dans sa version GTS de 2018 devrait faire plaisir aux acheteurs qui recherchent un joli coupé plus abordable que la fameuse 911 en terme de prix, mais quand même suffisamment racé et sportif. Esthétiquement, les Porsche 718 Cayman GTS se distinguent par leur nouveau parechoc avant Sport Design et bien sûr par leurs nombreux éléments au fini noir, comme les phares avant, les feux arrière, les roues, le diffuseur, les emblèmes et les sorties centrales du système d'échappement sport ....





La nouvelle Porsche 718 Cayman GTS offre un comportement sportif acéré et précis et même en conduisant avec le couteau entre les dents, l'équilibre reste toujours assuré et donc très rassurant. La Porsche vous indique clairement à travers le volant ce que font les roues avant et, de toute façon, elle vous offre une adhérence stupéfiante. En sortie de virage, comme à l'accoutumé, vous êtes d'abord prudent avec les gaz, mais bien vite la confiance aidant, vous vous surprenez à accélérer plus tôt et plus franchement comme un vrai pilote tant le comportement de la voiture est sécurisant ....





Finalement la seule chose qui change vraiment par rapport à l'ancienne version sur cette nouvelle Porsche 718 Cayman GTS, c'est bel et bien la mécanique. En effet en lieu et place du fameux Flat6, on trouve dorénavant un 4 cylindres à plat de 2,5 litres qui développe 365 chevaux grâce à une nouvelle tubulure d'admission d'air et à un turbocompresseur optimisé avec une pression portée à 1,3 bar. Le couple, lui, totalise 430 Nm entre 1.900 et 5.000 tours/minute. Les performances sont donc à la hauteur avec un 0 à 100 km/h en 4,1 secondes et 290 km/h en vitesse de pointe avec la boîte 7 vitesses PDK à double embrayage automatique en option (l'alternative est une manuelle à 6 rapports). L'échappement a été l'un des éléments retravaillés par Porsche pour se rapprocher de la musicalité du Flat6 tant appréciée ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2018/07/20/Porsche-718-Cayman-GTS-2018
Auteur jpbfanclub
Membre
#198 | Posté le: 13 Juil 2018 17:37
Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio - 2018





L'insolite Alfa Romeo Stelvio, référencée Tipo 949, est le premier modèle SUV du constructeur italien Alfa Romeo, présentée officiellement au Salon de l'automobile de Los Angeles en Novembre 2016 et commercialisé au printemps 2017. Ce tout premier SUV commercialisé par Alfa Romeo est fabriqué dans l'usine Fiat-Cassino. Cet engin repose sur la nouvelle plateforme Giorgio conçue pour l'Alfa Romeo Giulia en 2015 mais adaptée avec beaucoup de modifications pour cette nouvelle utilisation. Toutefois, son design est très proche de cette dernière, tout comme sa planche de bord ....





Le nom de cette Alfa Romeo Stelvio fait référence au col du Stelvio, culminant à 2758 m. C'est le plus haut col routier d'Italie, et le deuxième en Europe. Le choix de ce nom met en valeur le plaisir de conduite que le Stelvio veut procurer. La version sportive de l'Alfa Romeo Stelvio, nommée Quadrifoglio, est dévoilée le 16 novembre 2016, à l'occasion du Salon de l'automobile de Los Angeles. Commercialement, pour Alfa Romeo il se positionne directement comme un concurrent du BMW X3, de l'Audi Q5, du Mercedes-Benz GLC, du Porsche Macan, du Jaguar F-Pace, de la Range Rover Velar et du DS7 Crossback. Si le Stelvio n'a pour l'instant été révélé uniquement qu'en version sportive Quadrifoglio, d'autres motorisations plus modestes arriveront par la suite. On peut imaginer que tous les moteurs de la Giulia seront repris sur le Stelvio ....





L'étonnante Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio est au final tout sauf un SUV conventionnel. En fait bien aidé par sa boîte automatique ZF capable de passer chacun de ses 8 rapports en 150 millisecondes, ce Stelvio en tenue de sport ne craint pas grand monde avec un 0-100 km/h expédié en 3''8 et quasiment 290 km/h en pointe. Contre toute attente, ce Stelvio devient sans doute le modèle le plus sportif de la gamme Alfa-Romeo, mariant performances de premier ordre et comportement aussi efficace que plaisant, un comble pour cette firme italienne réputée pour la sportivité de ses voitures. Si l'on ajoute à cela les suspensions très bien guidées et le renfort de l'amortissement actif, et un freinage de mammouth puissant et endurant, on comprendra qu'une gestion centralisée de tous ces éléments, avec le sélecteur DNA Pro à 4 programmes, soit devenue indispensable pour bien maitriser la sportivité de l'engin ....





Pour ce qui est de la mécanique, le SUV Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio reprend le V6 biturbo de la berline Giulia, fort de 510 chevaux à 6500 tr/min et 600 Nm de couple de 2500 à 5000 tr/min. Tiré du V8 de la Ferrari 488 dont on a enlevé deux cylindres et ajouté deux turbos, ce nouveau moteur V6 à 24 soupapes et injection directe dispose d'une cylindrée de 2,9 litres bi-turbo à ouverture à 90° et à désactivation des cylindres. Ce bloc fut développé conjointement avec les motoristes de chez Ferrari. La puissance est distribuée aux quatre roues motrices via une boîte automatique robotisée à convertisseur ZF à huit rapports ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2018/07/13/Alfa-Romeo-Stelvio-Quadrifoglio-2018
Auteur jpbfanclub
Membre
#199 | Posté le: 24 Aou 2018 18:10
BMW Nazca C2 - 1992





Au salon de l'automobile de Genève en 1991, la société ItalDesign présente une supercar, l'étonnante BMW Nazca conçue par son créateur Fabrizio Giugiaro. Ce premier grand projet d'envergure du jeune designer âgé de 26 ans est en effet un appel à BMW pour la résurrection de sa supercar BMW M1, dessinée en 1978 par son père, Giorgetto Giugiaro, et dont la succession se fait attendre depuis 1981, en quelque sorte un genre d'hommage à son père et une nouvelle vitrine pour le constructeur allemand ....





Dans la lignée des noms précolombiens chers à Giugiaro (Inca, Aztec, Maya), la voiture prend le nom des géoglyphes de la civilisation Nazca du Pérou surtout connue pour avoir tracé d'immenses séries de figures géométriques ou d'animaux stylisés dans le sol aride. Ce design novateur et plutôt impressionnant pour l'époque que l'on découvre sur cette superbe BMW Nazca a été inspiré par les voitures de course de F1 et de groupe C et a été rendu possible grâce à l'utilisation d'une carrosserie entièrement en fibre de carbone et aluminium. La voiture a été testée dans la soufflerie de BMW et a obtenu un coefficient de traînée de 0,26 ....





Une variante de cette BMW Nazca C2 est présentée au Salon de Tokyo, toujours équipée d'un moteur BMW, mais préparé cette fois par Alpina pour en tirer plus de puissance. Les phares sont désormais implantés sur le museau de la C2, et non plus sur l'arrondi des ailes. La poupe en un seul bloc de la première version s'est creusée pour dégager un aileron. Finalement en 1993, Italdesign présente une troisième et dernière version de la Nazca C2 Spider au Grand Prix automobile de Monaco, avec une version de moteur BMW Alpina poussé à 5,7 litres ....





Pour ce qui est de la mécanique de la superbe BMW Nazca c2, il s'agit d'un moteur préparé par le célèbre sorcier allemand attitré de la marque bavaroise, le fameux Alpina. C'est en fait un "V 12" d'une cylindrée de 5.700 litres qui développe une puissance de 380 chevaux. Ce plus gros moteur a nécessité une transmission manuelle à six vitesses. Ainsi motorisée cette propulsion assez légère avec sa carrosserie en carbone et aluminium et son bon aérodynamisme pouvait atteindre une vitesse maximale avoisinant les 340 km/h ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2018/06/29/BMW-Nazca-C2-1992
Auteur Thierry
Membre
#200 | Posté le: 24 Aou 2018 19:01
coucou
elle a un côté Vaillante mais en moins beau, même si elle est très belle
... sûrement à cause des nouveaux propriétaires de Vaillant :lol:
Auteur jpbfanclub
Membre
#201 | Posté le: 21 Sep 2018 17:55
Milan Red - 2018






Milan Automotive est un jeune et tout nouveau constructeur automobile autrichien. Cette toute récente marque tout droit venue d'Autriche a été fondée l'année dernière en 2017 par un jeune entrepreneur ambitieux âgé seulement de 36 ans, Markus Fux, qui veut apporter les technologies de pointe de son pays dans le monde des voitures sportives en comptant bien s'immiscer dans la cour des "hypercars" ....





Pour essayer de se faire une place sur le segment très prisé des "Hypercars", Milan Automotive a opté pour la recette habituelle constituée d'ingrédients bien connus et incontournables tels qu'une aérodynamique très travaillée, un poids maîtrisé et une conséquente cavalerie. Le challenge est difficile car on doit affronter quelques illustres mais rarissimes célébrités comme la Bugatti Veyron, la Bristol Fighter T, la SSC Ultimate Aero 2, la Zenvo ST1, la Koenigsegg One, la Hennesey Venom GT, ou la Bugatti Chiron, un marché de niche de moins d'une douzaine de voitures ....





Comme le laissent présager ses superbes lignes spectaculaires dessinées par un jeune designer, Lukas Hanzer, cette étonnante nouveauté est une sportive de conception plutôt radicale qui sans aucun doute mérite sa place dans la catégorie des "hypercars". L'insolite Milan Red fait la part belle à la technologie la plus Hi-Tech et donc fatalement au carbone. En effet, la structure de la voiture est entièrement réalisée dans ce matériau, tout comme d'ailleurs les triangles de suspension qui sont fournis par une autre société autrichienne, une première mondiale selon Milan. Au final, tous ces apports hautement technologiques permettent à cet oiseau de chasse d'afficher un poids très réduit d'environ 1300 kilos sur la balance ce qui favorise grandement le rapport poids/puissance très recherché dans cette catégorie ....





Si il fut un temps où la barre des 500 chevaux était presque mystique, impossible à franchir, et complètement folle. Aujourd'hui, une simple sportive moderne développe au minimum 400 chevaux. Autant dire que le demi millier de chevaux est de l'histoire ancienne. Désormais pour faire partie de la cour des grands, ces fameuses "hypercars", il faut afficher une puissance minimum de 1000 chevaux pour ne pas être le parent pauvre de la catégorie. Pour ce qui est de la motorisation, le choix s'est porté sur un bloc V8 de 6,2 litres de cylindré gavé en alimentation par quatre turbocompresseurs qui développe 1.325 chevaux à 7.000 t/mn avec un couple de 1.400 Nm at 6.000 t/mn. La transmission est confiée à une boite robotisée à 7 vitesses et double embrayage qui la propulse de 0 à 100 Km/h en seulement 2.47 secondes avant d'émarger à 400 km/h en vitesse de pointe ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2018/09/14/Milan-Red-2017
Auteur jpbfanclub
Membre
#202 | Posté le: 19 Oct 2018 17:18
Alfa Romeo 155 GTA Stradale - 1994





L'étonnante Alfa Romeo 155 est une berline produite par le constructeur italien de 1992 à 1997 présentée en avant-première à Barcelone en janvier 1992 puis définitivement au grand public au mois de mars lors du salon de l'automobile de Genève. Lancée dans l'intention de remplacer une Alfa 75 vieillissante, la 155 abandonna le schéma classique des modèles de la classe moyenne Alfa Romeo à moteur avant et propulsion arrière pour adopter une configuration plus dans l'air du temps avec traction avant et suspensions avec 4 roues indépendantes ....





Dans la gamme Alfa Romeo, la 155 a toujours souffert d'un manque d'image auprès du public en général et plus particulièrement auprès des aficionados de la marque, sans doute à cause de son architecture de traction avant et de ses lignes assez quelconques. Conscient de ce problème, Alfa Romeo s'était décidé à étudier et ensuite commercialiser une version plus sportive de ce modèle pour essayer de redorer son blason auprès de la clientèle qui devait s'appeler 155 GTA Stradale ....





L'insolite Alfa Romeo 155 GTA Stradale qui aurait pu rivaliser avec des légendes telles que la BMW M3 de génération E30 ou la Mercedes 190E 2.5-16 devait donc initialement être produite en petite quantité, une série limitée à moins de 50 exemplaires. Le projet avait été confié à Sergio Limone, ingénieur reconnu d'Abarth auquel on doit également la Lancia 037. Celui-ci reprit la base de la 155 Q4 à transmission intégrale, mais créa donc quelque chose de plus radical, aussi bien sur le plan technique qu'esthétique. Ce projet fut un temps très sérieusement envisagé, mais malheureusement, il n'y eut qu'un seul prototype de construit ....




Pour la motorisation, la fameuse Alfa Romeo 155 GTA Stradale est équipée d'une mécanique noble suivant les désirs de la direction de la marque qui estimait avoir besoin d'un moteur six cylindres plus puissant. Finalement la voiture fut donc dotée d'un moteur V6 de 3.2 litres de cylindrée a 24 soupapes développant 430 chevaux à 12 000 tr/min. L'intercooler de refroidissement turbo était équipé d'un système par brumisation d'eau. La transmission était à 6 rapports et le système de freins été dérivé de la technologie de la Formule 1 ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2018/10/19/Alfa-Romeo-155-GTA-Stradale-1994
Auteur jpbfanclub
Membre
#203 | Posté le: 2 Nov 2018 17:40
Aston Martin Valkyrie - 2018





Aston Martin est une célèbre marque anglaise de voitures de luxe et de course, créée en 1913 par Lionel Martin et Robert Bamford. Basée à Gaydon, dans le Warwickshire en Angleterre, elle est une filiale de Prodrive Motorsport depuis 2007. En 2017 soit dix ans aprés ce changement de propriétaire, la vénérable firme britannique lance un programme pour construire une "GT hypercar" qui dépasse l'entendement, sans nul doute l'un des modèles les plus attendus de ces prochaines années par les aficionados de la marque ....





Pour essayer de se faire une place sur le segment très prisé de ces nouvelles mais encore rares "Hypercars", Aston Martin s'est adjoint pour cet ambitieux projet la collaboration de l'écurie Red Bull Racing de Formule 1 avec laquelle elle est déjà liée par un accord de partenariat technique et de sponsoring dans le Championnat du Monde de F1. Le challenge est difficile car on doit affronter quelques illustres mais rarissimes célébrités comme la Bugatti Veyron, la Bristol Fighter T, la SSC Ultimate Aero 2, la Zenvo ST1, la Koenigsegg One, la Hennesey Venom GT, ou la Bugatti Chiron, un marché de niche de moins d'une douzaine de voitures ....





Le monde de ces "hypercars" ne cesse de progresser. Si la Bugatti Veyron a été la première à franchir la barre des 1.000 ch en 2005, elle est aujourd'hui largement rattrapée par une concurrence de plus en plus féroce. Mais la course aux chevaux n'est plus la véritable finalité. Il s'agit à présent d'augmenter les performances en optimisant au maximum le rapport poids/puissance, à l'instar de la F1. La version finale du projet AM-RB 001 avec Red Bull, désormais baptisée pour sa future commercialisation Aston Martin Valkyrie, remplie ces conditions car elle affiche en effet la bagatelle de plus de 1.000 chevaux pour seulement 1.000 kg ....





Conçue par le célèbre Adrian Newey et le designer de Red Bull Racing, l'insolite Aston Martin Valkyrie fait la part belle à la technologie la plus Hi-Tech et donc fatalement au carbone. Les objectifs de la marque sont clairs, faire de l'insolite Aston Martin Valkyrie la voiture de route la plus rapide du monde et donc pour sa motorisation ils ont fait appel au spécialiste Cosworth. Le moteur spécialement développé est donc un V12 atmosphérique d'une cylindrée de 6,5 litres. Il s'agit tout simplement du moteur le plus puissant au monde dans sa version atmosphérique sans turbo ni compresseur, il est bien plus vigoureux que le V12 de Ferrari ou de Lamborghini. Ce V12 de 1.000 chevaux atteint sa pleine puissance de 1.145 chevaux à 10.000 tr/min grâce à l'adjonction d'un moteur électrique conçu par Rimac car nous avons affaire à une hybride de type KERS, inspiré de la Formule 1. Couplé à une boîte robotisée à 7 rapports, le missile offre des performances hors du commun avec par exemple un 0 à 100 km/h en un poil moins de 2,5 secondes ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et des vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2018/10/12/Aston-Martin-Valkyrie-2018
Auteur VAILLANT MOTARD
Membre
#204 | Posté le: 4 Nov 2018 21:46
Jp, pour Milan : c'est quoi l'oiseau comme logo ?
Auteur jpbfanclub
Membre
#205 | Posté le: 5 Nov 2018 16:44
VAILLANT MOTARD:
pour Milan : c'est quoi l'oiseau comme logo ?

Salut Yvon,
Je sais pas vraiment mais comme je le précise dans l'article sur mon Blog :
"Celle-ci doit son nom à un oiseau de proie, plus précisément au Milan Royal,
que les Allemands nomment Rotmilan"

Auteur VAILLANT MOTARD
Membre
#206 | Posté le: 5 Nov 2018 20:56
Merci jp !
J'adore tes lectures et histoires des marques
Auteur jpbfanclub
Membre
#207 | Posté le: 14 Dec 2018 17:12
Porsche Taycan - 2018





On ne présente plus la marque d'automobiles Porsche fondée en 1931 et basée en Allemagne à Leipzig et à Zuffenhausen. Porsche est le constructeur le plus rentable de l'histoire de l'industrie automobile qui pourtant est quasiment spécialisé que dans la voiture de sport. Porsche possède un service engineering indépendant très performant qui a fourni des études pour de très nombreuses marques comme par exemple Studebaker, RUF, Seat, Daewoo, Mercedes, Peugeot, Lada, Audi, Volkswagen, Subaru ou même Harley-Davidson ....





Ce puissant service d'engineering du constructeur de Stuttgart s'est donc déjà largement distingué pour la conception d'une longue lignée de sportives de la marque. Mais désormais, il compte bien être à la pointe dans le domaine de la sportive électrique, pour ne pas se faire ravir ce segment de marché par de nouveaux venus comme Tesla, Rimac ou la marque du groupe Volvo, Polestar. Plusieurs essais de motorisations électriques ont déjà été réalisées mais uniquement en hybrides sur la Panaméra, le Cayenne ou la 918 Spyder, mais maintenant Porsche sort le grand jeu en lançant sa toute première voiture 100% électrique baptisée Porsche Taycan ....





La Porsche Taycan est une berline électrique sportive qui sera commercialisée par le constructeur automobile allemand à partir de 2019. C'est le premier modèle 100% électrique du constructeur dévoilé le 10 juin 2018 à l'occasion des festivités du 70e anniversaire de la marque dont le nom signifie d'après Porsche « jeune cheval fougueux ». Avec la Taycan, Porsche joue donc sa crédibilité sur ce nouveau créneau des véhicules sportifs tout électriques. Pour Porsche, le futur est résolument électrique. L'entreprise annonce qu'elle veut passer à l'électromobilité avant tous les autres constructeurs automobiles allemands. Concrètement, d'ici 2025, la moitié des Porsche vendues aura une unité d'entraînement électrique ....





Pour alimenter la motorisation, cette Porsche Taycan disposera de batteries offrant un niveau de puissance de 270 watts par kilo et fonctionnant en 800 volts. Concrètement, il s'agit d'accumulateurs de très haut vol au lithium-ion lui permettant de disposer d'une autonomie de 500 kilomètres. La batterie, de 300 kg, est constituée de 200 cellules fonctionnant sous 4 volts pour une tension de fonctionnement général de 800 volts. Pourquoi une telle puissance ? Pour pouvoir rouler plus longtemps et réduire le plus possible la durée de charge des batteries. Ainsi, la Taycan devrait pouvoir rouler 500 kilomètres. Pour booster l'autonomie, Porsche annonce une recharge à 80% en seulement un quart d'heure ....





Pour la motorisation, la Porsche Taycan est équipée de deux moteurs synchrones à aimant permanent, développés en interne par les ingénieurs Porsche, qui produisent une puissance cumulée de 600 chevaux ou 440 kW, des performances habituelles pour le constructeur de Stuttgart, qui ne dépayseront pas les aficionados de la marque. Ces deux moteurs électriques sont disposés astucieusement un sur chaque essieu. La batterie lithium-ion, à la pointe de la technologie, est logée dans le plancher du véhicule et s'étend d'un essieu à l'autre. Les masses sont ainsi réparties uniformément sur toute la longueur de l'empattement, pour un équilibre idéal. En outre, le centre de gravité du véhicule dans son ensemble est extrêmement bas. Ces deux facteurs augmentent encore les performances de la voiture et la sensation de conduire une véritable voiture de sport. Tout ceci permet à la Taycan d'atteindre les 100 km/h en 3,5 secondes, et les 200 km/h en 12 secondes ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2018/10/26/Porsche-Taycan-2018
Auteur svenskel
Membre
#208 | Posté le: 16 Dec 2018 23:51
jpbfanclub:
Porsche Taycan - 2018

Une bien belle voiture !
Auteur jpbfanclub
Membre
#209 | Posté le: 1 Fev 2019 17:25
Ferrari Portofino





La Ferrari Portofino est un nouveau modèle de la marque qui succède et remplace la précédente California T et porte le nom du petit port de plaisance Italien située près de Gênes. C'est un modèle assez spécial puisqu'elle offre deux faces, d'un côté un élégant cabriolet exploitable au quotidien, et de l'autre un coupé sportif très affuté mais qui conserve toutefois un certain confort et le luxe qui va avec la marque ....





La Ferrari Portofino présentée pour la première fois au salon de l'Automobile de Francfort en 2017, est désormais signé par les équipes internes en charge du style chez Ferrari. Terminé donc le designer maison Pininfarina, d'ailleurs le badge du célèbre carrossier italien ne figure plus sur les flancs de la voiture. Elle affiche désormais un trait de caractère plus fort et un style plus en phase avec les autres Ferrari. La descente de toit plus incliné et les flancs de carrosserie travaillés lui apportent élégance et agressivité. Le toit adopte une forme "fastback" grâce à son inclinaison, et les feux arrière repoussés aux extrémités accentue la largeur de cette superbe découvrable ....





L'habitacle intérieur de la superbe Ferrari Portofino a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails comme il se doit sur ce genre de véhicules. Quasiment identique à celui de la GTC4 Lusso, à quelques détails près, l'intérieur évolue aussi sensiblement. La Portofino adopte une planche de bord raffinée, un grand écran central tactile de 10,2 pouces ainsi que des sièges remodelés et pourvus de 18 réglages différents pour optimiser le confort et la position de conduite du conducteur. L'habitacle change donc aussi radicalement avec une planche de bord bardée d'écrans numériques jusque sous le nez du passager. L'ambiance mêle sportivité et raffinement et vous plonge dans un univers unique et magique ....





Si son style est en nette évolution, la Ferrari Portofino reste toutefois fidèle à la tradition sous son capot, qui accueille pour la mécanique une version améliorée du V8 3,9 litres biturbo de la précédente California T. Ce dernier, élu meilleur moteur de l'année en 2016 et 2017 pour ses qualités et sa puissance passe désormais la barre des 600 chevaux, pour un couple de 760 Nm. Les performances sont donc sans surprise au rendez-vous, avec un 0 à 100 km/h abattu en 3,5 secondes et une vitesse de pointe culminant à plus de 320 km/h. La sportive de Maranello embarque également des nouveautés techniques comme cette nouvelle direction électronique à l'avant héritée de la 812 Superfast ainsi qu'un différentiel électronique E-Diff à l'arrière ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2018/11/30/Ferrari-Portofino-2018
Auteur jpbfanclub
Membre
#210 | Posté le: 1 Mar 2019 18:04
Chevrolet Corvette Rondine





Tous les passionnés de la célèbre Chevrolet Corvette connaissent bien l'importance de l'année 1963 dans la longue lignée de cette voiture mythique. C'est en effet l'année de l'introduction de la Corvette de deuxième génération, la C2 baptisée « Sting Ray », avec son style spectaculaire, sa forme unique et sa lunette arrière fendue et controversée, le tout avait été secrètement organisé par Larry Shinoda et l'équipe de GM Design ....





Après son passage chez Ghia, le styliste américain Tom Tjaarda est recruté en 1961 chez Pininfarina. C'est lui qui sera chargé de façonner ce magnifique coupé en vue d'inspirer la prochaine Corvette Rondine. Ce concept italo-américain d'une beauté intemporelle à la couleur bleu turquoise fut présentée avec sa lunette arrière inversée au Salon de Paris 1963 qui se tenait pour la deuxième année à la Porte de Versailles ....





La Corvette Rondine a donc été construite chez Pininfarina sur un châssis standard, avec un moteur Corvette standard et un intérieur légèrement modifié. La principale grande différence se trouvais dans la carrosserie, qui était non seulement unique dans son style, mais aussi toute en acier. D'une conception très différente de celle de la Stingray, le dessin de Tom Tjaarda est une réussite. La Corvette Rondine déploie avec élégance son nez et son arrière pour créer une expression de vitesse. Le capot avant n'est pas aussi tranchant que la Stingray, mais il est étroit avec ses feux à quatre phares apparents et sa fine calandre. Une nervure de style se détache du nez, parcourt les flancs de la voiture, longe la porte et monte jusqu'au sommet de l'aile arrière pour se terminer par une extrémité « en forme de queue d'aronde » ....





L'habitacle intérieur de la superbe Corvette Rondine a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. Bien que ce soit une stricte deux places, l'habitabilité intérieure est bien plus spacieuse que dans la Stingray. Bien que son intérieur soit en grande partie d'origine Stingray, les sièges étaient recouverts de cuir italien et les garnitures de porte sur mesure étaient faites d'un blanc assorti. Le sol était pourvu d'une luxueuse moquette et les charnières de porte étaient chromées. La vision depuis le cockpit était excellente et, avec les garnitures en cuir blanc, la Rondine semblait offrir un espace beaucoup plus dégagé ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2019/03/01/Chevrolet-Corvette-Rondine-1963
 Page Page 14 of 15:  ««  1  2  3  ...  9  10  11  12  13  14  15  »» 
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures / Les GT et Supercars de rêve Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.