Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
18/6/2015 : Nouvelle opération de maintenance sur le site.
N'hésitez pas à nous signaler les problèmes éventuels.
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures /

Les GT et Supercars de rêve

 Page Page 2 of 13:  ««  1  2  3  4  5  ...  9  10  11  12  13  »» 
Auteur racingbonning
Membre
#16 | Posté le: 12 Juin 2015 10:57
Merci JPB pour ce sujet qui nous amène sur une autre planète...
Auteur jpbfanclub
Membre
#17 | Posté le: 12 Juin 2015 18:20
racingbonning:
Merci JPB pour ce sujet qui nous amène sur une autre planète...

De rien mon ami, ça me fait vraiment plaisir que ce dossier te plaise.

Il est vrai que ce sont de fantastiques voitures que nous ne pourrons
jamais nous offrir, mais quel plaisir de découvrir ces merveilles ....
Auteur jpbfanclub
Membre
#18 | Posté le: 12 Juin 2015 18:26
Bertone Pickster V6





On ne présente plus le designer italien Bertone tant sa renommée à fait le tour du monde . En effet, cet italien né à Mondovi débute en 1921 avec un style très personnel et des idées d’avant-garde qui vont faire rapidement connaître le nom de Giovanni Bertone . Les plus importants constructeurs automobile ont un jour ou l’autre fait appel à lui, et ainsi plus de 600 études de design différentes seront réalisées pour entre autre Abarth, Alfa Roméo, Fiat, Ferrari, Lancia, Jaguar, Aston martin, Chevrolet, Ford, Lamborghini, Maserati, NSU, BMW, Iso Rivolta, Citroën, ou Simca ....





Au Salon Automobile de Genève en 1998, Bertone présente en exclusivité son nouveau rêve automobile, une pure provocation née de son esprit novateur, une nouvelle façon de considérer l'automobile, le Bertone PICKSTER moitié Roadster moitié pick-up . Presque inconnu en Europe, le pick-up domine la scène automobile américaine et l’idée générale est d’associer les deux concepts, l’utilitaire et la GT sportive . Le résultat très imaginatif présente un design extrême avec des surfaces complexes qui combine les lignes du coupé ou speedster sportif avec l'idée de la prise en charge du véhicule utilitaire ....





Les dimensions du Pickster V6 sont imposantes avec 4,80 mètres de long et 1,36 mètres de haut, pour un impressionnant 1,97 mètres de large . Le choix du traitement en trois tons de la peinture participe grandement à son originalité . L’orange métallisé, le gris argent et le noir mat se marient à merveille pour rehausser le caractère sportif affirmé de la voiture ....





Je lui ai consacré un dossier plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/03/28/Bertone-Pickster-V6
Auteur jpbfanclub
Membre
#19 | Posté le: 13 Juin 2015 17:22 | Edité par :jpbfanclub
Bertone Mantide





Commanditée par un client qui souhaite garder l’anonymat, la dernière création de Giovanni Bertone, la Bertone Mantide, devient pour le studio italien la démonstration de son savoir faire dans l’automobile du 21° siècle . C’est une création internationale avec un studio de style italien, un coeur américain et une présentation au salon de Shanghai . Un salon où justement Bertone compte séduire des nouveaux clients potentiels et fortunés ....





Le style rappelle celui des années 70 où une certaine Lamborghini Countach, elle aussi dessinée par le carrossier italien, faisait également parler d’elle par ses lignes audacieuses . Mais face à cette Mantide, la Countach fait figure de gentille voiture de grande série . Le géniteur de la tonitruante Bertone Mantide n'est autre que Jason Castriota, reconnu pour son coup de crayon . Auparavant employé chez Pininfarina, il fut l'auteur de modèles mondialement connus comme la Ferrari 599 GTB ou aussi la Maserati GranTurismo ....





Cette Bertone Mantide est une magnifique supercar aux lignes très futuristes qui a clairement un design digne des meilleurs avions furtifs et c'est le design de sa carrosserie toute en carbone qui la différencie vraiment des autres GT, des lignes que vous n'êtes pas prêt de croiser tous les jours . Taillée à la serpe pour un look futuriste, elle rappelle la Corvette pour le museau, la Ferrari pour les appendices aérodynamique dans les montants latéraux ou la Nissan GTR pour la ligne générale très carré et plongeante . Ici, nous sommes dans de la provocation pure aux frontières entre l'imaginaire Bertonien et celui de Zagato ....





Je lui est consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2012/02/17/Bertone-Mantide-2009
Auteur jpbfanclub
Membre
#20 | Posté le: 15 Juin 2015 02:49 | Edité par :jpbfanclub
Bizzarrini 5300 GT SI Spyder





La marque italienne d’automobile Bizzarrini a été fondée en 1966 par Giotto Bizzarrini, un des ingénieurs leaders de l'Italie dans la fin des années 1960 . Après avoir oeuvré à ses débuts pour Alfa Romeo, le talentueux Giotto va vite se faire remarquer et embaucher par le Commandatore Enzo Ferrari pour qui il va créer une des plus mythique voiture sportive de tous les temps, une GT Supercar devenue culte, la célébrissime Ferrari 250 GTO ....





Doté d’un tel talent, Giotto va quitter Maranello pour s’installer à son compte et devenir consultant indépendant . Il va ainsi travailler sur de multiples projets pour des marques comme ATS, AC, Lamborghini ou Iso Rivolta avec succès puisque son Iso Grifo de 3 litres remporte deux années d’affilé en 64 et 65 les 24 Heures du Mans en catégorie GT ….





En 1966, Bizzarrini présente au Salon de l’Automobile de Genève une GT Supercar qui va faire sensation, la Bizzarrini 5300 GT SI Spyder qui en fait peu se décliner en trois modèles, Coupé, Targa ou Cabriolet, le concept actuel baptisé CC avait donc été inventé avant l’heure . Sous la supervision de Bizzarrini, le Studio de design turinois Stile Italia (SI) a dessiné une carrosserie très élégante, dont les rondeurs et les contours sont bien dans le style italien de l’époque et procure à la voiture un charme indéniable ....





Je lui ai consacré un dossier plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/04/02/Bizzarrini-5300-GT-SI-Spyder
Auteur jpbfanclub
Membre
#21 | Posté le: 17 Juin 2015 17:10 | Edité par :jpbfanclub
BMW Roadster Z4 3.5i





Une des dernières créations de BMW dans le domaine des GT à beaucoup défié la chronique car c’est la première voiture sportive dessinée par une femme . Dans sa toute dernière version, la BMW Z4 flatte le regard, sans pour autant s’y imposer . Ses formes sportives et fluides la rendent moins macho que le précédent modèle, tout en gardant une certaine forme d’agressivité . Basse et musclée, ses courbes singent les muscles d’un athlète prêt à bondir des starting-blocks . Incontestablement, le nouveau roadster semble plaire à tous grâce à ce mélange savamment dosé de sportivité et de classe dont le dessin puise abondamment dans le patrimoine de la marque ….





Dans cette nouvelle livrée, BMW propose en fait deux voitures pour le prix d’une car le Z4 3.5i est le premier cabriolet de la marque à proposer un toit en dur rétractable électriquement qui offre donc la version coupé et la version roadster . Histoire de ratisser plus large, BMW a voulu un engin plus facilement utilisable au quotidien que la précédente version et donc sur la Z4 3.5i cela nous vaut un amortissement sensiblement plus orienté vers le confort . Toutefois la voiture dispose d’une technologie embarquée des plus moderne comme l’Adaptive M Suspension qui permet de se concocter un réglage sur mesure entre Normal, Sport et Sport Plus ....





Pour la motorisation, chantre du six cylindres en ligne, le constructeur bavarois s’est fait un devoir d’en équiper son dernier roadster et le choix s’est donc porté sur le diabolique 3.2 litres bi-turbo, fort de ses 343 chevaux et d’un couple de 400 Nm qui est accouplé à une boîte automatique à double embrayage comportant 7 rapports, un must . Bien évidemment, l’indispensable système Efficient Dynamics qui contribue tant aux performances qu’à la baisse des valeurs de consommation et d’émission vient renforcer la sobriété déjà exceptionnelle de cette mécanique ....





Je lui ai consacré un dossier plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/04/06/BMW-Roadster-Z4-35i
Auteur jpbfanclub
Membre
#22 | Posté le: 18 Juin 2015 17:35
Bolwell Nagari





De nos jours, la société Bolwell Corporation s’est plutôt recentrée sur sa principale activité industrielle de fibres de verre . Mais, puisque les affaires semblent bien se porter, le duo Bolwell s’est mis en tête de refaire une nouvelle Nagari de dernière génération basée sur un châssis monocoque en carbone, leur vision actuelle de la GT supercar . Conçu comme une interprétation moderne du coupé de 1970, le nouveau coupé Bolwell Nagari laisse de coté l'aspect voiture de course du modèle original, et adopte un style plutôt orienté luxe et grand tourisme . Présentée officiellement lors du dernier Salon de Melbourne, l’International Motor Show, la belle à fait sensation ....





Réputées pour leur rapport poids/puissance, les voitures Bowell sont aujourd’hui extrêmement rares puisqu’on estime la production totale à environ 700 unités seulement . Ce superbe coupé deux places à moteur central arrière a véritablement surpris son monde avec son look vraiment inspiré par celui des meilleurs stylistes italiens, elle a vraiment de l’allure, un savant mélange d’agressivité, de technologie et de luxe ….





Pour ce qui est de la mécanique, les ingénieurs ont choisi deux options de moteur, à savoir une version normale du V6 Toyota de 3.5 litres de cylindrée qui développe 270 chevaux ou une version suralimentée du même moteur qui développe 380 chevaux à 6200 t/mn pour un couple de 400 Nm à 4700 t/mn . La boîte de vitesses standard est un système de 6-vitesses semi-automatique avec palettes de commande manuelle au volant, mais une boîte manuelle 6 vitesses peut être spécifié lors de votre commande . Inutile de préciser que vu son faible poids, les performances sont inévitables avec un 0 à 100 km/h parcouru en moins de 4 secondes pour atteindre une vitesse maxi de près de 300 km/h ....





Je lui ai consacré un dossier plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2010/07/19/Bolwell-Nagari-2010
Auteur jpbfanclub
Membre
#23 | Posté le: 20 Juin 2015 18:31
Brabus Bullitt V12 6.3 S





En 1977, le génial entrepreneur germanique Bodo Buschmann fonde la société Brabus spécialisée dans la préparation de voitures pour les rendre plus sportives . Son but est de maximiser la performance du moteur en augmentant sa puissance et son couple . Il modifie également l'aspect extérieur et intérieur de la voiture ainsi que son équipement et ses options . La haute qualité de son travail fait que bien vite il est remarqué par Mercedes dont il devient un des préparateurs attitrés au même titre que AMG par exemple . Brabus réalise aussi des préparations pour d’autres marques comme Maybach ….





Si certains spécialistes dans le domaine du tuning s’amusent à construire des engins capables de dépasser les 400 km/h, Brabus lui se contente de construire les familiales les plus rapides du monde et les berlines les plus méchantes de la planète . Mercedes lui a donc confié sa berline Classe C de dernière génération dans le but de la dynamiser un peu et le résultat est largement à la hauteur ....





Chez Brabus le dicton maison dit que « rien ne vaut la cylindrée » et on a donc choisi le V12 Mercedes dont on a augmenté la cylindrée à 6.3 litres . C’est une bonne base qui gavé par deux turbo permet d’obtenir 730 chevaux à 5.100 tr/mn pour un couple titanesque ou dantesque (au choix) de 1.320 Nm disponible à partir de 2 100 tr/mn mais volontairement limité électroniquement à 1 100 Nm vu son importance . Pour supporter ce couple gargantuesque, on a fait appel a une boîte automatique à 5 rapports renforcée, et à un différentiel à glissement limité (40% de blocage) car la voiture est une propulsion, la Brabus Bullitt V12 6.3 S était née ….





Je lui ai consacré un dossier plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/04/10/Brabus-Bullitt-V12-63-S
Auteur jpbfanclub
Membre
#24 | Posté le: 21 Juin 2015 17:35 | Edité par :jpbfanclub
Brabus EV12 One Of Ten





Les géniaux préparateurs allemands, Klaus Brackman et Bodo Buschmann s’associent en 1977, les trois premières lettres de leurs noms respectifs formant l’appellation « Brabus ». Cette maison s’impose vite comme un des meilleurs préparateurs de la marque Mercedes dans le monde . Son but est de maximiser la performance du moteur en augmentant sa puissance et son couple . Parmi les coups d’éclat de ce préparateur d’exception, on peu citer plusieurs records du monde de vitesse réalisés avec des voitures homologuées pour la route, notamment en 1996 avec une Classe E V12 (330 km/h), en 2003 avec une Classe E V12 Biturbo (350 km/h) et en octobre 2006 avec la Rocket dotée d’un V12 Biturbo de 720 ch (365,7 km/h) sur l’anneau de vitesse de Nardo, en Italie, ce qui en fait la berline homologuée la plus rapide du monde ….





La Brabus EV12 One Of Ten est une préparation ultime basée sur la nouvelle Classe E W212 Mercedes . Le look de cette méchante Brabus est pour le moins remarquable et tape à l’oeil avec ses prises d’air augmentées, son diffuseur arrière à effet de sol et ses multiples extensions aérodynamique en fibre de carbone, avec notamment les spats façon Jaguar à l’arrière qui recouvrent la roue arrière, plutôt atypiques sur une berline moderne . Impossible de faire une liste exhaustive de toutes les modifications apportées à cette Classe E . On note du carbone à profusion, des spats de roues arrière, et des extensions dans tous les sens, c’est sûr, vous ne passerez pas inaperçu ! Un engin semblant être échappé tout droit des tests de vitesse du lac salé de Bonneville . Finalement, la Brabus n'a bien entendu plus aucun point commun avec la très sage Mercedes Classe E ....





Sous le capot, on retrouve un V12 (oui, rien que ça...) qui n'est autre que le V12 de la S 600 mais qui a subi une grosse cure de vitamines . La cylindrée passe ainsi de 5,5 à 6,3 litres violemment suralimenté, tandis que toute la cartographie et l'électronique embarquée ont été améliorées pour parvenir à développer 800 chevaux ! Ce moteur est tellement puissant que son couple titanesque a dû être limité afin de ne pas griller la transmission à cinq rapports ce qui permet à ce bolide de rouler à 350 km/h . Une limite électronique car cette berline est apte à dépasser les 370 km/h . Les accélérations sont époustouflantes avec le 0 à 100 km/h en 3.7 s, le 0 à 200 km/h en moins de 10 s et le 0 à 300 km/h en a peine plus de 23,5 secondes, ça cause ....





Je lui ai consacré un dossier plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2010/05/21/Brabus-EV12-One-To-Ten-2009
Auteur jpbfanclub
Membre
#25 | Posté le: 22 Juin 2015 17:21
Bristol Fighter T SCR





Après la seconde guerre mondiale, la Bristol Aeroplane Company dont les usines sont situées à Filton en Angleterre, décide de s’adjoindre un département automobile . C’est ainsi qu’au Salon de Genéve en 1947 apparu la première voiture de la marque, la Bristol 400 . Les Bristol sont des voitures pratiquement construites à la main selon des critères de hautes qualités technique utilisés habituellement qu'en aéronautique . Ce savoir faire technique issu de l’aviation et gage de haute qualité va bien vite entrainer avec succès la firme sur le créneau de la GT sportive luxueuse . De nos jours, Bristol continu à produire des coupés GT survitaminés en petites série, des voitures aussi exclusives que discrètes ….





Si vous désirez rentrer dans le cercle très fermé des clients de Bristol, il faut s’adresser directement à l’usine qui ces dix dernières années à proposé des petites séries de GT de plus en plus performantes . Il y a d'abord eu l’athlétique Blenheim suivi par la Fighter qui fut complétée par la suite par une version plus musclée baptisée Fighter S . Aujourd'hui pour souffler les 60 bougies de son anniversaire dignement, l'honorable constructeur anglais veut s’attaquer à Bugatti, ooh! I’m Schoking! . Et pourtant, pour cette occasion, une version super vitaminée de la belle Fighter vient de sortir dont la ligne plutôt discrète ne laisse certes pas deviner le formidable potentiel de ce coupé baptisé Bristol Fighter T SCR ....





La nouvelle Bristol Fighter T SCR utilise en fait le moteur V10 de 8 litres de cylindrée issu de la Dodge Viper qui est ici gavé par deux gros turbos et qui délivre au final 1012 chevaux pour un couple camionesque de 1.406 Nm, larguée la Veyron . L’utilisation d’une carrosserie en matériaux synthétiques permet de limiter le poids de l’engin aux environs de 1.500 Kg . Ainsi grâce à ce rapport poids/puissance très favorable (1.4 Kg/Ch), les performances explosives de l'anglaise sont sans appel, le 0 à 100 km/h en 3,5 secondes, et une incroyable vitesse max de "434 km/h" heureusement limité électroniquement à 362 km/h (220 mph), ouf j’ai failli avoir peur....





Je lui ai consacré un dossier plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/04/13/Bristol-Fighter-T-SCR
Auteur jpbfanclub
Membre
#26 | Posté le: 23 Juin 2015 17:18
Bugatti Veyron 16.4





« Bugatti » est une marque automobile française mythique pionnière et avant-gardiste fondée en Alsace à Molsheim en 1909 par le génie Ettore Bugatti (dépositaire de plus de 1000 inventions brevetées en mécanique), et reprise ensuite par son fils Jean Bugatti . La marque s'est particulièrement distingué dans le sport automobile, avec ses légendaires bolides bleus au radiateur en fer à cheval au palmarès inégalé (plus de 10000 victoires internationales et 37 records mondiaux), mais aussi grâce à sa gamme de voitures de luxe d'élite sur mesure avec la devise d'Ettore : « Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher » ....





Petit fils de l’illustre Docteur Ferdinand Porsche, le génial Ferdinand Piëch aura marqué toute la seconde moitié du vingtième siècle automobile . D’abord chez Porsche ou il a mis au point le Flat 6 de la 911, ou il a développé les premiers turbo, ou il conçu la 917 ayant tout raflé en compétition . Avant son départ à la retraite, Ferdinand Piëch a décidé de laisser à l'histoire un véhicule hors du commun, une sorte de testament au groupe, développer la voiture de sport ultime reprenant toutes les innovations du groupe (le turbocompresseur, la boite à double embrayage DSG, la transmission intégrale) pour un véhicule facile à conduire, mais développant plus de 1000 chevaux et passant la barre symbolique des 400 km/h, l’incroyable « Bugatti Veyron 16.4 » était née ….





Pour réussir à créer un moteur de plus de 1000 chevaux à une époque où les plus puissants ne dépassent que de peu les 600 chevaux, il fallait faire fort, donc tout a été doublé par rapport à ce que l'on peut trouver sur d'autres voitures d'exception . Le moteur de la Bugatti Veyron 16.4 sera donc doté de 16 cylindres qui sont répartis en deux rangées de 8 cylindres en quinconce pour réduire l’encombrement (technique dite W) qui sont couverts par deux culasses à 4 soupapes par cylindre, soit 64 soupapes . Du coup, on a décidé de monter 4 turbocompresseurs de petite taille pour obtenir plus de répondant que 2 gros . Avec tout ceci et une cylindrée de 8 litres, on comprend mieux la manière dont est obtenue la puissance de 1001 chevaux et surtout le couple de 127.6 mkg constant de 2200 à 5500 tr/min ....





Je lui ai consacré un dossier plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/04/17/Bugatti-Veyron-164
Auteur jpbfanclub
Membre
#27 | Posté le: 24 Juin 2015 23:12
Bugatti Galibier 16C





Née en 1909 d’un génial autodidacte d’origine Italienne, la marque automobile « Bugatti » disparaît après la seconde guerre mondiale . Entre temps, la firme aura acquis un prestige internationale encore inégalé grâce à l’élitisme de ses constructions et aussi les innombrables succès sportifs de ses clients . Elle renaît de ses cendres en 1998 sous la tutelle du groupe Volkswagen et maintenant gérée avec des capitaux internationaux elle a repris la production sur ses terres natales en Alsace, à Molsheim ....





En 2010, c’est dans le cadre privilégié du château de Molsheim, que Bugatti a dévoilé à ses clients privilégiés et triés sur le volet, la nouvelle voiture de la maison alsacienne, la Bugatti Galibier 16C . C’est durant cette cérémonie très select que le Dr Franz-Josef Paefgen, le président actuel de la marque, a dévoilé celle qui sera selon termes de Bugatti, le porte drapeau de la marque dans les années à venir, le modèle quatre portes le plus exclusif, le plus élégant et le plus puissant au monde . Et comme on ne fait pas dans la demi-mesure chez Bugatti, ça sera sans doute aussi la plus chère ....





Cette magnifique grande berline à 4 portes s'inscrit dans la lignée de la mythique Royale des années 30 . La ligne est à couper le souffle, proposant le parfait équilibre entre finesse, classe, et dynamisme . La carrosserie de la Bugatti Galibier 16C est constituée de composants en carbone fabriqués à la main et teints en bleu foncé qui combinent rigidité et légèreté, le carbone contraste visuellement avec les ailes et les portières formées dans un magnifique aluminium poli . Pour le style, Bugatti s'inspire de la forme torpille du Type 35 et l'adapte à un véhicule moderne . Avec la grille de calandre typique de la marque, ses grands projecteurs ronds à LED et son profil caractéristique repris du Type 57, la Galibier cultive modernisme et tradition de marque ....





Je lui ai consacré un dossier plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2010/05/22/Bugatti-Galibier-16C-2010
Auteur jpbfanclub
Membre
#28 | Posté le: 25 Juin 2015 18:17 | Edité par :jpbfanclub
Cadillac Roadster XLR-V





Fondée aux Etats Unis à Détroit en 1903 et baptisée du nom de l’explorateur Français, la marque « Cadillac » est un des piliers de la mythologie américaine qui dès 1908 va intégrer General Motors pour en devenir la division luxe, ce qui est toujours le cas actuellement . En fait la marque est réputée pour produire les « belles américaines », les plus confortables, les plus luxueuses et les plus chères, si bien que personne ne s’attend à retrouver un modèle de la firme dans le dossier des GT sportives encore moins d’ailleurs des supercars . Et pourtant pour étayer son retour en Europe, le constructeur à carrément changé son fusil d’épaule en adoptant une remarquable mise à jour technique avec un fort accent résolument sportif ….





Question look, le choix s’est porté sur un roadster baroque et exotique découvrable électriquement et qui donc se transforme en coupé . La Cadillac XLR-V se distingue par des formes plutôt agressives avec ses lignes anguleuses et l'absence de toutes courbes ou arrondis . Elle en rajoute même une couche avec sa calandre grillagée et les divers logos qui lui donnent cet air si particulier ....





Pour être plus sûre de son coup, la marque a puisé dans la banque d'organes GM pour lui donner une plateforme suffisamment convaincante en choisissant celle de la Corvette C6 qui est capable d’encaisser la puissance de la Z06, excusez du peu . Pour la motorisation, le choix s’est porté sur le moderne V8 quatre arbres de 4,6 litres auquel a été greffé un compresseur Roots qui délivre 450 chevaux . Donc un bon châssis plutôt agile, équilibré, sain et doté d'une direction consistante qui ne vous prendra pas en traître au premier appui venu, avec la présence de jantes de 19 et sa ligne singulière taillée à la serpe, la Cadillac XLR-V était née ….





Je lui ai consacré un dossier plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/04/27/Cadillac-Roadster-XLR-V
Auteur PAARpassion
Membre
#29 | Posté le: 26 Juin 2015 14:40
Je me permet de vous présenter cette magnifique auto dont la technologie semble dépasser ce que nous avons eu jusqu'ici. J'espere que je ne trouble pas ce post ;)

NanoFlowcell Quant F Concept



C'est une berline 100% électrique , mesurant 5,25 mètres de long, renfermant un moteur électrique sur chacune de ses quatre roues pour une puissance annoncée à 1.090 ch (800 kW). NanoFlowcell précise que cette puissance donne lieu à une vitesse de pointe de 300 km/h et une autonomie de 800 km.
Ces quatre blocs électriques sont alimentés avec un principe de pile à combustible alimentée par un « fluide ionique », qui fait donc office de carburant, liquide présenté comme un dérivé de l’eau salée et qui remplace l’hydrogène utilisé par les véhicules à pile à combustible plus traditionnels.
Grâce à la technologie de batterie Redox, ce fluide ionique génère de l’électricité via un échange d’ions. Échange qui se crée au passage de l’électrolyte sur une membrane.
Auteur jpbfanclub
Membre
#30 | Posté le: 26 Juin 2015 16:48
PAARpassion:
Je me permet de vous présenter cette magnifique auto dont la technologie semble dépasser ce que nous avons eu jusqu'ici. J'espere que je ne trouble pas ce post ;)

Merci beaucoup PAARpassion pour cette participation qui devra inévitablement
faire partie d'un de mes prochains articles sur mon Blog, on en découvre toujours,
c'est ça le partage, merci ....
 Page Page 2 of 13:  ««  1  2  3  4  5  ...  9  10  11  12  13  »» 
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures / Les GT et Supercars de rêve Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.