Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
18/6/2015 : Nouvelle opération de maintenance sur le site.
N'hésitez pas à nous signaler les problèmes éventuels.
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures /

Les GT et Supercars de rêve

 Page Page 4 of 13:  ««  1  2  3  4  5  ...  9  10  11  12  13  »» 
Auteur jpbfanclub
Membre
#46 | Posté le: 24 Juil 2015 00:07
Facel Vega HK 500 Coupé





Dans les années 40, la firme Facel Mettalon est une entreprise sidérurgique française spécialisée dans l’emboutissage en acier inoxydable de pièces en tout genre . Elle est si réputée dans cette spécialité qu’elle à dans ses clients de grandes firmes automobiles de l’époque comme Ford, Panhard, Delahaye ou même Simca . C’est à cette époque que J.C. Daninos, le frère du célèbre écrivain du même nom, décide de racheter cette entreprise qui constitue un bon début pour ses projets . Finalement en 1954, Daninos lance sa propre société de construction automobile Facel Vega avec la ferme intention de produire des voitures de luxe françaises ....





Annoncée au printemps 1958, la Facel Vega HK 500 fait sa première apparition publique au salon de Paris au mois d’octobre . Ultime évolution de la génération des coupés FV, la HK 500 en est la version la plus aboutie pour deux raisons, elle apparaît comme la plus performante, et son système moderne de freinage (à quatre disques) se hisse enfin à la hauteur . Pourtant, sa carrosserie ne diffère guère de l’ancienne FV3 B dont elle dérive, mais elle se reconnaît à ses fameuses roues à rayons Rudge à serrage central . D’un aspect très sobre, le design paraît toujours d’actualité de nos jours, même si le caractère panoramique du pare-brise semble outrancier ....





La principale nouveauté de la Facel Vega HK 500 tient en fait à son énorme moteur Chrysler Typhoon V8 de 6,3 litres de cylindrée, qui délivre 390 chevaux et un couple plus que généreux . La transmission est proposée en deux versions, soit une boîte à vitesses mécanique Pont-à-Mousson à 4 rapports synchronisés, soit une boîte automatique Chrysler Torqueflite à 3 vitesses synchronisés, le tout accouplé à une transmission aux roues arrières . Un bon châssis rigide et des suspensions bien étudiées procurent une bonne tenue de route à la voiture . La sécurité de la Facel Vega HK 500 est mise en avant car c’est l’une des premières GT à proposer quatre freins à disques sur toutes les roues, pas si courant à l’époque et gage d’un freinage meilleur . Dans cette définition, la voiture atteint, voire dépasse, les 235 km/h, ce qui lui permet de revendiquer le titre de coupé quatre places le plus rapide du monde. La performance sera authentifiée par le Royal Automobile Club de Belgique en octobre 1960 lorsque, sur une autoroute belge dégagée pour la circonstance, le journaliste et pilote Paul Frère est chronométré au volant d’une HK 500 à 237,154 km/h ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/06/15/Facel-Vega-HK-500-1961
Auteur jpbfanclub
Membre
#47 | Posté le: 28 Juil 2015 18:14
Farbio GTS 400





L'industrie automobile britannique du temps de sa splendeur possédait de nombreux petits constructeurs indépendants qui ont fait la joie des amateurs de roadsters et de petites sportives aux quatre coins du globe . Les petites structures telles que Caterham, Lotus, Noble, AC, ATS, Bristol, Ginetta, Morgan, Trident ou TVR ont ainsi perpétué une motivation et une passion intacte, soutenues par une clientèle d'irréductibles passionnés . Un de ces petits indépendants « Farboud » créé en 1998 a participé à cette aventure avant que l'automobile britannique ne devienne sinistrée et a finalement disparu . Racheté en 2004, les anciennes usines Farboud sont devenues « Farbio Sports Cars » et produisent depuis une voiture de sport typiquement anglaise assez intéressante ….






Entrée en production dans l'usine située près de Bath (Sud-Ouest de l’Angleterre) cette sportscar typique baptisée Farbio GTS 400 est dotée d'une carrosserie en fibre de carbone et de lignes aérodynamiques qui reflètent avant tout la vitesse, avec une touche d'élégance à l'anglaise, si particulière . Cette superbe GT au châssis tubulaire (space frame), à la carrosserie carbone et au fond plat (donc avec diffuseur) se proposera à la vente avec un moteur en position centrale arrière . Vous l'aurez compris, cette voiture de sport d'une tonne, propulsée par un 3 litres V6 de plus de 400 chevaux est principalement faite pour la performance et procure de véritables sensations de conduite, sans pour autant négliger le confort de son conducteur et son envie de voyages plus longs ….





Comme son nom le suggère, cette Farbio GTS 400 développe plus de 400 chevaux . En fait, la puissance réelle de 410 chevaux est due à la présence d’un compresseur Rotrex . L’élément essentiel pour une voiture de sport étant le poids, de gros effort ont été fait pour finalement atteindre les 1066 kg qui nous donne un joli rapport poids/puissance de 360 ch par tonne assez remarquable . Côté trains roulants on a pas lésiné avec un freinage signé AP Racing avec étriers à 4 pistons et disques ventilés de 350mm à l'avant et 328mm à l'arrière . La suspension totalement ajustable repose sur des combinés ressorts-amortisseurs Eibach qui permettent un réglage au choix . Cela ne fait plus aucun doute, ainsi équipée, l’engin se comporte en véritable missile et les performances sont vraiment à la hauteur, le 0-100 km/h est expédié en 3.9 secondes et la vitesse maximale est supérieure à la barre symbolique des 300 km/h ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/06/24/Farbio-GTS-400-2008
Auteur PAARpassion
Membre
#48 | Posté le: 28 Juil 2015 19:32
Terrafugia TF-X, la "carplane" est un concept tres interressant je trouve. ;)



http://www.industryleadersmagazine.com/terrafugia-the-flying-car-makes-its-first-publ ic-flight/
Auteur jpbfanclub
Membre
#49 | Posté le: 31 Juil 2015 18:51
Faralli & Mazzanti Vulca S





Faralli & Mazzanti est une nouvelle marque de construction automobile italienne . Installée à Pise, cette société est en fait un designer et carrossier assez confidentiel dont la spécialité est de construire des Grand Tourisme très luxueuse et performante au design moderne . La firme n’est pas une marque comme les autres, elle se situe volontairement dans la pure tradition de ses marques exclusives qui ne construisent uniquement que des chefs d’oeuvres automobiles en très petite série . Un mélange parfait entre des mondes apparemment opposées, tels que l'artisanat le plus classique et la technologie moderne la plus Hi-Tech ….






Véritable vitrine technologique de la marque, la Vulca S n’a pour seule ambition, que d’être l’une des voitures les plus « artisanalement sophistiqué » au monde . Basée sur l’excellent châssis entièrement en aluminium de la précédente Antas, F&M a peaufiné les trains roulants et la suspension en faisant appel à OZ (le fournisseur de la F1) pour équiper son bolide des meilleurs jantes possible en 21 pouces, tandis que Continental fournie des pneumatiques adaptés aux performances . Pour ce qui est de la robe, c’est aussi une vraie réussite, la carrosserie entièrement en aluminium propose un design très soigné d’une grande élégance avec un côté agressif à la fois ….





Pour ce qui est de la mécanique, la F&M Vulca S est équipée d’un V12 allemand puisqu’il s’agit du moteur BMW préparé spécialement par Alpina . Après de savantes modifications par le sorcier germanique, le V12 de 7,5 litres de cylindrée développe 630 chevaux et 800 Nm de couple à 5500 tours minutes, un vrai furieux . Malgré un équipement complet, le châssis et la carrosserie entièrement en aluminium font que le poids de la voiture a été maintenu sous la barre des 1500 kg ce qui nous donne un rapport poids/puissance plutôt favorable et donc des performances à la hauteur . Pour être plus précis, notre Vulca S est un vrai missile qui avale allègrement le 0 à 100 km/h en moins de 3.9 secondes, pour atteindre une vitesse de pointe qui dépasse 335 km/h, sensations fortes garanties ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/06/19/Faralli-Mazzanti-Vulca-S-2008
Auteur jpbfanclub
Membre
#50 | Posté le: 6 Aou 2015 23:31
Ferrari 410 Superamerica Ghia





Au début des années 50, la grosse majorité de tous le personnel technique de Ferrari est employé à la construction des voitures de course mais une partie des ingénieurs de la marque travaille sur des véhicules de luxe produits à l’unité avec une cadence très faible de moins d’un véhicule par mois. En fait, Ie Commandatore avait mis sur pied une division dédiée aux commandes spéciales pour les États-Unis, avec des coupés aux caractéristiques spécifiques, les Ferrari SuperAmerica étaient nées. La plupart du temps, le design et les carrosseries sont confiés à des officines spécialisées comme Boano, Touring, Ghia ou Pininfarina ….





L'existence de cette Ferrari 410 Superamerica Ghia mythique a commencé en mars 1955. Cette année la, Robert C.Wilke, un richissime entrepreneur hors-pair, amateur de voitures rapides bien connu par son sponsoring généreux des compétitions Indy 500, conscient d'être hors-norme et menant la vie de château dans le Wisconsin en avait fait la commande directe à Enzo Ferrari en personne. Désirant posséder une Ferrari hors-pair et hors-norme pour compléter sa collection de Ferrari, il voulait customiser une Ferrari 410 SuperAmerica pour en faire une Ferrari unique rien que pour lui ….





Le design extravagant de cette Ferrari 410 Superamerica Ghia est l’oeuvre de Giovanni Savonuzzi designer chez Ghia. La calandre surdimensionnée est l’oeuvre de Mario Buono, toute la partie avant n'est pas sans rappeler la Dual-Ghia et les ailes avant ressemblent étroitement à ceux du prototype à turbine de Ghia de 1955. La carrosserie est en aluminium formé à la main avec de nombreuses et complexes courbes composées qui représentaient le défi le plus difficile à réaliser. Ces mêmes lignes fluides en lame de couteau sont apparues plus tard sur la Chrysler Ghia Dart de 1957 ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2015/05/22/Ferrari-410-Superamerica-Ghia-1956
Auteur jpbfanclub
Membre
#51 | Posté le: 14 Aou 2015 18:11 | Edité par :jpbfanclub
Ferrari 599 GTB Fiorano





Au fil des ans, la plus puissante Ferrari du moment et toujours bien placée pour le titre honorifique de meilleure sportive de route du monde . Dernier maillon du renouvellement de la marque, la « Ferrari 599 GTB Fiorano » en est le parfait exemple et rejoint donc le sommet du grand tourisme . L’objectif numéro un avec cette 599 était de surpasser les performances de la légendaire F40 tout en conservant luxe, raffinement et exclusivité, objectif bien évidemment atteint ....





Déjà part son design complètement innovant mais qui pour autant ne déroute pas car dès le premier coup d’oeil on sait que c’est une Ferrari . L’avant propose un capot très long et sculpté alors que l’arrière s’élargit grâce à des ailes proéminentes . Les prises d’air avant et latérales participe à ce look ravageur qui font que la 599 respire la performance et l’élégance . Plus on la regarde, plus elle fascine comme beaucoup de Ferrari qui semblent être capable de générer une telle émotion ….





Appuyer sur le bouton start de la « Ferrari 599 GTB Fiorano » est un moment envoûtant qui procure une émotion quasi indescriptible mais inoubliable, un étrange mélange de respect et de fougue qui prend aux tripes à la moindre pression de l’accélérateur . En fait, le coeur de cette beauté bestiale est un extraordinaire V12 tout alu de 6 litres de cylindrée qui développe 620 chevaux au régime maxi de 8 400 tours pour 608 Nm de couple avec une particularité assez spéciale, sa sonorité, certains diront sa musique, un son magique . Un tel engin monté sur un super châssis entièrement en profilés d’aluminium extrudés et le bolide devient missile d’autant que l’aérodynamique est à la hauteur ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/07/02/Ferrari-599-GTB-Fiorano-2008
Auteur jpbfanclub
Membre
#52 | Posté le: 16 Aou 2015 16:11 | Edité par :jpbfanclub
Ferrari 612 Scaglietti F1





En matière de Grand Tourisme, Ferrari s'est toujours hissé au plus haut niveau de la production internationale, non pas que les modèles de Modène soient les mieux construits, ni les plus fiables, mais d'un point de vue sensations et caractère, ils ont toujours bénéficié de mécaniques et de lignes exceptionnelles . Au sondage du micro-trottoir, la marque fait l'unanimité : « magnifique, géniale, sublime, impressionnante, incroyable » les superlatifs sont de sorti et les éloges pleuvent ….





La Ferrari 612 Scaglietti F1 ne déroge pas à cette règle . Scaglietti est le nom d’une officine de carrosserie de Modène qui a longtemps habillé les voitures du service course d’après des dessins le plus souvent signés Pininfarina et qui a été racheté en 1975 par Ferrari . Avec son empattement impressionnant (2950 mm !) et son interminable capot avant, la 612 Scaglietti présente un profil creusé (façon Bmw Z4) qui donne beaucoup d'originalité à ce long missile ....





Pour ce qui est de la technique la Ferrari 612 Scaglietti F1 est motorisée par une évolution du V12 de la 575M . D'une cylindrée de 6 litres (5 748 cm3, c’est de là que vient le chiffre 6 de 612), le magnifique 12 cylindres (c’est de là que vient le chiffre 12 de 612) à 48 soupapes italien développe désormais 540 ch au régime peu commun de 7.250 tr/mn pour un couple confortable de 588 Nm maxi à 5.250 tr/mn . Les ingénieurs ont accouplé le V12 à une transmission séquentielle semi-automatique (type F1) à six rapports baptisée SuperFast qui procure des changements de rapports ultra rapides (100 millisecondes) . Les performances revendiquées par l'usine sont éloquentes, avec par exemple le 0 à 100 km/h abattu en 4,2 secondes ou le passage du kilomètre en 22" et une vitesse de pointe volontairement limitée à 320 Km/h ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/07/06/Ferrari-612-Scaglietti-F1-2008
Auteur Lhinter
Membre
#53 | Posté le: 16 Aou 2015 16:23
jpbfanclub:
Ferrari 410 Superamerica Ghia

un petit air de Vaillante Marathon, non ?
Auteur jpbfanclub
Membre
#54 | Posté le: 16 Aou 2015 16:30
Lhinter:
un petit air de Vaillante Marathon, non ?

Et bien figure toi que je me suis fais la même réflexion ....




Auteur jpbfanclub
Membre
#55 | Posté le: 17 Aou 2015 17:45
Fisker Karma





Le Danois Henrik Fisker ancien designer talentueux chez BMW et Aston Martin a quitté ces prestigieuses marque pour s’installer à son compte en Californie . Pensant avoir compris comment se vendent les voitures de luxe, il décide de produire ses propres voitures en dotant de carrosseries spécifiques assez étonnantes des GT de prestige genre BMW M6 ou Mercedes SL . Assez vite, la petite société californienne commence à faire couler beaucoup d’encre car sentant le vent politiquement correct de l’écologie venir à grand pas, Fisker Automotive s’est habilement investi dans l’hybride avec comme partenaire l'ambitieuse société Quantum qui a déjà développé un système de motorisation hybride pour l'armée américaine ….






Au dernier salon de Détroit, Fisker à donc présenté un nouveau modèle hybride, mais pas un hybride classique ou normal, non c’est un hybride sportif et opulent, une nouvelle race, une GT Supercar hybride sportive, la « Fisker Karma » . Extérieurement, l'auto a fait son petit effet avec une face avant qui rappelle un peu la Maserati Gran Turismo avec des ailes très hautes accueillant des feux effilés . Les flancs sont un savant mélange entre une Alfa 8C Competizione et une Aston Martin V8 Vantage . Le dessin de la malle et des feux arrière rappellent également la Maserati 3200 GT et on reste admiratif devant cette ligne générale genre Porsche Panamera, le résultat est magnifiques et unique ....





Pour une fois, il n'y a pas de mécanique BMW ou Mercedes dans la voiture car grâce aux nombreux investisseurs qui lui font confiance et à son partenaire Quantum Technologie, la firme a pu placer dans sa Fisker Karma un moteur hybride performant . C'est un quatre cylindres 2.0 turbo de 260 ch qui sera chargé d'alimenter la batterie des deux générateurs électriques montés à bord, chacun d'une puissance de 210ch . Cette technologie baptisée Q-DRIVE, autorise de belles performances car au total l'ensemble développe quand même 680 chevaux ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/07/10/Fisker-Karma-2009
Auteur jpbfanclub
Membre
#56 | Posté le: 20 Aou 2015 17:15
Ford Mustang Shelby GT 500





Face à la concurrence des Corvette Z06, Dodge Challenger et Chevrolet Camaro, Ford a de nouveau confié à sa branche sportive SVT, le soin de développer une version Mustang Shelby GT 500 encore plus méchante, une version ultime dévoilée au Salon de Détroit . Esthétiquement, la Mustang Shelby GT 500 se distingue de la Mustang originelle par ses parties avant et arrière plus imposantes (capot bombé avec aérations, bouclier avant spécifique et aileron arrière . Le profil se démarque par des jantes exclusives de 18 (sur le cabriolet) ou 19 pouces (sur le coupé) chaussées de pneumatiques Goodyear F1 Supercar (255/40 AV et 285/25 AR), des strippings blancs et le fameux logo cobra ....





Son regard menaçant et ses muscles rebondis en font une parfaite héritière des célèbres muscle cars . Cette carrure d’athlète s’est vue encore pimentée pour la version 2010, avec une face avant plus agressive . Certes, les phares au xénon en série y sont pour quelque chose, mais Ford a également retravaillé la calandre, le bouclier, le capot ainsi que les très nombreuses entrées d’air et même à l’arrière le spoiler qui s’est invité sur la malle ….





Sous le capot de la Ford Mustang Shelby GT 500, on découvre le V8 à compresseur de 5,4 litres de cylindrée qui a encore gagné en puissance et culmine maintenant à 540 chevaux avec un couple qui devient intimidant, avec une valeur approchant les 700 Nm . La sonorité de cette mécanique est assez envoutante, rythmée entre le grondement guttural de l’échappement et le sifflement du compresseur, elle remet en question l’usage de la radio . Accouplée à une boîte mécanique Tremec à 6 rapports et à double embrayage, une telle cavalerie transite toujours par un essieu arrière rigide qui se voit aidée par une gestion électronique qui contrôle la motricité et aussi la stabilité de la bête ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/07/15/Ford-Mustang-Shelby-GT-500-2010
Auteur jpbfanclub
Membre
#57 | Posté le: 21 Aou 2015 15:54
Frazer Nash Namir





« Frazer Nash » ne dit sans doute pas grand-chose aux plus jeunes des passionnés de l'automobile . Pourtant les plus anciens d'entre nous ce souviennent qu'il s’agit d’une respectable maison anglaise, fondée en 1923 par Archi Frazer-Nash et qui était spécialisée dans les automobiles sportives . La marque a même connût un certain succès, avec notamment une participation au championnat du monde de Formule 1 ....





La Frazer Nash Namir, c'est son nom est une hybride série dite verte ou écologique comme une Opel Ampera ou une Toyota Prius, la seule différence c'est qu'en plus c'est une GT supercar aux performances et au look allucinants . L'étude générale de la voiture a été confiée au célèbre carrossier transalpin Giugiaro, qui s’était déjà essayé il y a quelques années à la GT électrique en usant ses fusains sur les courbes de la Toyota Volta . Avec son studio ItalDesign, l'artiste a dessiné une voiture aux lignes débridées mais bien trempées, un trait ciselé que ne renieraient pas certaines GT de Sant’Agata . Cette Namir, qui signifie tigre en arabe, bénéficie d'une coque en fibre de carbone . La ligne a été travaillée en respectant le code esthétique du logo Frazer-Nash, un losange étiré . A en juger par les diverses réactions, la réussite apparaît totale et la voiture a vraiment un look de fauve qui inspire puissance et respect ….






Sous le carbone de la Frazer Nash Namir, le moteur rotatif de 814 cm3 alimenté par de l'essence et les quatre moteurs électriques développent au total 370 chevaux . Les performances ne laissent pas penser une seule seconde que la Namir est une hybride avec seulement 3,5 secondes pour atteindre 100 km/h et seulement 10,4 secondes pour atteindre les 200 km/h . La belle s'arrête tout de même d'accélérer à 300km/h car elle atteint un limiteur volontairement placé . Les émissions de CO2 sont quant à elles limitées à moins de 60g/km . Comme toute supercar qui se respecte sur la Frazer Nash Namir, l'habitacle est assez luxueux et mélange harmonieusement les matériaux comme le cuir, l'alcantara ou l'aluminium et les inserts en carbone pour au final donner un ton sportif à l'ensemble ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2010/05/29/Frazer-Nash-Namir-2010
Auteur jpbfanclub
Membre
#58 | Posté le: 27 Aou 2015 23:44 | Edité par :jpbfanclub
Fuore Blackjag





Le talentueux styliste Erwin Himmel après avoir écumé les bureaux de design Audi, Mitsubishi puis Subaru a monté l’antenne de design espagnole de VW, pour finalement s'installer à son compte en Espagne à Barcelone ou il a implanté sa propre société Fuore Design International qui travaille sur commande pour plusieurs constructeurs automobiles européens . Cette jeune société à produit ces dernières années quelques études et concepts originaux qui ont été remarqués dans le petit monde du design automobile ….





Ainsi en 2004, pour sa première participation au 74° salon automobile de Genève, la société présente une GT supercar qui a fait sensation, la Fuore Blackjag . Ce très élégant coupé deux places à la présentation particulièrement soignée est inspiré par la marque anglaise Jaguar et propose une exaltante étude de style qui fusionne l'esprit de la Formule 1 avec les valeurs traditionnelles de la marque britannique . La BlackJag a été conçue à Barcelone par Fuore Design et construite en Italie par Modarte à Turin, dans les mains de Stefano Ardagna . Véritable expression de sportivité et de puissance pure, la BlackJag présente une carrosserie raffinée et sophistiquée mais aussi élégante et équilibrée ....





Agressive, mais aussi distinguée, la Fuore BlackJag mêle aérodynamique poussée et détails traditionnels, comme la calandre Jaguar (qui sert de base au concept), ou les inserts de chrome et d’aluminium. Côté mécanique, on trouve sur la Fuore Blackjag un superbe V10 de 7 litres de cylindrée, qui développe sans complexe la bagatelle de 640 chevaux . Avec un rapport poids/puissance de 2,91 kg/ch, la BlackJag peut affronter les meilleures compétitrices de sa catégorie en offrant des performances très élevées . La vitesse de pointe est fixée à environ 340 km/h et le 0-100 km/h ne demande que 3,8 secondes ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/07/20/Fuore-Blackjag-2004
Auteur jpbfanclub
Membre
#59 | Posté le: 28 Aou 2015 23:41
GDT Speedster





Gene Dickirson, ingénieur retraité du constructeur américain Ford, fonde en 2000 avec huit autres ingénieurs du géant américain, retraités comme lui, le consortium GDT (Gene Dickirson Team) pour fabriquer des voitures sportives de grand tourisme . Installé à Détroit dans le Michigan, la petite société présente son premier bébé, tout simplement baptisé "GDT Speedster" ....





La devise de la maison est : « Pourquoi réinventer la roue alors qu’il est vraiment plus simple et beaucoup moins couteux de la moderniser ». Basé sur la Chevrolet Corvette, ce Speedster reprend la transmission, le berceau moteur et les points d’encrage de la suspension mais sur un châssis maison beaucoup plus rigide et plus épais qui supporte une carrosserie entièrement en fibre de verre très légère, le tout affichant un poids total de 1470 kilos ....





En fait sur ce châssis moderne et robuste, les organes mécaniques principaux sont connus et éprouvés et donc fiables puisqu’il s’agit de ceux de la Corvette C4 de 1994 sur lequel on a greffé cette carrosserie en résine genre cabriolet au style assez peu conventionnel qui lui confère ce look si particulier et assez insolite. Pour ce qui est de la mécanique de la GDT Speedster, l’intention première étant d’obtenir une GT sportive, le choix s’est donc porté sur un gros bloc V8 de 5,7 l de cylindrée qui développe 300 chevaux à 5000 tours minutes pour un couple de 461 Nm à 3600 tours minutes . Les performances sont donc à la hauteur d’autant qu’avec un poids de moins d’une tonne et demi la cavalerie n’a pas trop de mal ….





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/07/25/GDT-Speedster-2006
Auteur jpbfanclub
Membre
#60 | Posté le: 29 Aou 2015 18:20
Gemballa Mig-U1





« Uwe Gemballa » est un allemand, sorcier de la mécanique, plutôt connu pour ses transformations de Porsche en provenance de Stuttgart, c'est en fait un de ces préparateurs que rien n'arrête . Voilà 27 ans qu’il s’est installé près de Stuttgart . D’ordinaire réputé et reconnu pour son travail, Gemballa n'a donc pas hésité et il a même choisi la plus exclusive des Ferrari modernes, l'Enzo, pour réaliser son nouveau projet ....





Dans le monde de l'automobile, "préparer" une Ferrari constitue certainement un crime de lèse-majesté . La marque au cheval cabré est d'ailleurs fort sourcilleuse sur la question et s'empresse le plus souvent de dénoncer toutes les initiatives de ce type . Quel moyen plus efficace pour faire parler de soi que de bousculer les conventions les mieux établies en transformant une Enzo en incroyable monstre de la route ? ....





La Gemballa MIG-U1 est hérissée d'appendices aérodynamiques en tout genre, bardée d'ouïes et de carbone et coiffée d'une prise d'air dorsale, des lignes d'avion furtif qui ont de quoi fasciner car Gemballa se devait de mettre les mains dans le cambouis pour faire honneur à sa réputation . Le préparateur allemand n'a cependant pas pris le risque de modifier en profondeur le V12 de 6.0 litres de cylindrée originel . Il s'est contenté d’une nouvelle admission et de revoir la programmation de son calculateur ECU et d'optimiser les échappements pour que sa supercar gagne évidemment en puissance intrinsèque . Oubliez les 660 chevaux standards, le V12 de la Gemballa MIG-U1 en délivre désormais 700 et il est accouplé à une transmission robotisée à 6 vitesses avec palettes au volant ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2010/06/05/Gemballa-Mig-U1-2010
 Page Page 4 of 13:  ««  1  2  3  4  5  ...  9  10  11  12  13  »» 
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures / Les GT et Supercars de rêve Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.