Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
Ce forum doit rester un lieu convivial d’échanges autour du sport automobile et de la bande dessinée Michel Vaillant.
Courtoisie, respect et politesse sont donc de mise... Pour les autres, des forums "spécialisés" existent.
Vos Créations www.michelvaillant.com Forum / Vos Créations /

- POOL F1 Michel VAILLANT 2019 -

 Page Page 68 of 71:  ««  1  2  3  ...  65  66  67  68  69  70  71  »» 
Auteur racingbonning
Membre
#1006 | Posté le: 18 Nov 2019 00:33
Pour ceux qui, comme moi, auraient manqué ce GP à rebondissement, semble t-il :

https://www.youtube.com/watch?v=3WZeoOkMf0Y
Auteur Thierry
Membre
#1007 | Posté le: 18 Nov 2019 01:02
merci
des choses impressionnantes :
-les deux F1 dans les stands qui manquent de se toucher
-l'accrochage pourtant léger des Ferrari mais aux conséquences incroyables avec cette roue qui déjante et les suspensions qui cassent
-je ne vois pas pourquoi Hamilton s'est fait punir lors de son accrochage. Il est bien un peu derrière mais l'autre voit bien que Hamilton est quand même à son niveau et il lui ferme la courbe. Il faut qu'il se mette où Hamilton.
En même temps, on peut tout lui faire, il est Champion... nananère :)
-Hamilton roue dans roue avec une autre F1. C'est toujours impressionnant de voir deux bolides aussi près à ces vitesses
Auteur racingbonning
Membre
#1008 | Posté le: 18 Nov 2019 01:07
Thierry:
-Hamilton roue dans roue avec une autre F1.

- En effet et cet autre c'est Max, vraiment somptueuse cette bagarre !... imagine l'an prochain avec les 2 Ferrari qui se tirent la bourre !... j'en bave déjà... (lol)
Auteur wims
Membre
#1009 | Posté le: 18 Nov 2019 09:02
racingbonning:
Le Champion du jour avec un carton plein (tous ses pilotes !) pour un total de 70 points : team Bluemv..

BRAVO Bluemv. !!!
Auteur Bluemv
Membre
#1010 | Posté le: 18 Nov 2019 09:09
racingbonning:
Le Champion du jour avec un carton plein (tous ses pilotes !)
pour un total de 70 points : team Bluemv

wims:
BRAVO Bluemv. !!!

Merci les gars, je suis vraiment content de cette victoire et pour les pilotes de mon team :)
Auteur Bob C....
Membre
#1011 | Posté le: 18 Nov 2019 19:01 | Edité par :Bob C....
Thierry:
Bob C dégringole juste avant l'arrivée, comme souvent..................... :aïepastaper:

J'aime bien le taquiner, surtout quand il est derrière

Mdr ! Continue Thierry, j'adore ça ! ( 100 rancunes :-))

Merci RacingB....... d'avoir partagé ces formidables images ! !
Bravo à Bluemv !
Auteur racingbonning
Membre
#1012 | Posté le: 21 Nov 2019 15:38
La Red Bull RB1 de 2005 part en apesanteur pour un pit stop ! (+ vidéo)
Sans gravité, les mécaniciens ont eu un sacré défi

Par Olivier Ferret, NEXTGEN-auto.com

- Une monoplace de Formule 1 en gravité zéro ? Qui aurait imaginé que cela soit possible un jour ? L'équipe de mécaniciens de l'écurie Red Bull Racing l'a fait et franchit ainsi une nouvelle étape dans l'exercice périlleux et chronométré des arrêts aux stands.

Red Bull Racing était en quête d'un nouveau défi après trois arrêts aux stands record en l'espace de trois courses cette saison (Silverstone en 1''91 ; Hockenheim en 1''88 ; Interlagos en 1''82). Et, cette fois-ci, ils ont mis la barre (très) haut ! Car c'est à près de 33 000 pieds (10 km) au-dessus de la terre, à bord d'un avion d'entraînement Ilyushin Il-76 MDK, qu'ils ont décidé d'effectuer le « pit stop » ultime.

Ce record spectaculaire, réalisé avec l'aide de l'agence spatiale russe Roscosmos et du centre de formation des cosmonautes Youri Gagarine de Star City où la monoplace RB1 de 2005 a été acheminée, est la preuve que Red Bull Racing ne recule devant aucun challenge !

Pendant une semaine, 16 membres de l'équipe de mécaniciens ont suivi un entraînement intensif de cosmonaute pour se préparer à plusieurs vols en apesanteur dans le fuselage de l'appareil, accompagnés de la F1 et d'une équipe de tournage.

Chaque vol consistait en une série de paraboles, l'aéronef prenant de la hauteur avec un angle de 45°, puis chutant à pic pour produire un temps d'apesanteur d'environ 22 secondes avant de remonter pour effectuer la même trajectoire.

À savoir que le « pit crew » n'avait pas 22 secondes pleines pour changer les roues. En effet, il fallait prévoir du temps avant et après chaque période d'apesanteur pour soigneusement sécuriser la voiture et son équipement. Car si le véhicule (qui pèse 400 kg sans le moteur), les pneus ou même les mécaniciens n'étaient pas correctement arrimés au moment où la gravité revenait, les choses pouvaient vite tourner à la catastrophe.

De fait, chaque séance de tournage était réduite à environ 15 secondes. Ce qui a poussé l'équipe dans des retranchements techniques et physiques qu'elle n'avait jamais côtoyés.

« Mon estomac tenait le coup, mais j'avais l'impression que ma tête allait exploser », a déclaré le coordinateur logistique, Mark Willis. « Il a fallu deux ou trois rotations pour comprendre ce qui se passait. Au début, je ne pouvais pas réfléchir normalement. Mon cerveau ne comprenait pas ce qui se passait... Deux ou trois vols paraboliques ont été nécessaires pour parvenir à me remettre les idées en place. Nous en avons fréquenté des lieux inédits et nous en avons fait des choses incroyables avec cette voiture. Mais ce défi reste le plus fou de tous ! Il n'y a tout simplement rien de comparable. »

Le mécanicien en chef, Joe Robinson, a affirmé que, physiquement, c'était le défi le plus difficile que l'équipe ait jamais réalisé - mais aussi le plus cool et le plus amusant.

« Ça a été bien plus exigeant que je ne le pensais », renchérit-il. « Vous réalisez à quel point la gravité est essentielle lorsque qu'elle disparait ! Cela vous met au défi de penser et d'opérer différemment – et c'est génial. C'était une occasion unique dans une vie et honnêtement, j'aurais pu continuer pendant un mois. »


https://youtu.be/IVMICgfzICs
Auteur racingbonning
Membre
#1013 | Posté le: 21 Nov 2019 15:45
racingbonning:
la preuve que Red Bull Racing ne recule devant aucun challenge !

- bravo Red Bull !... les Champions de la promo, leur slogan "donne des Ailes" n'a jamais été aussi fort... merci Red Bull !...
Auteur racingbonning
Membre
#1014 | Posté le: 24 Nov 2019 20:18
Lewis Hamilton raconte son amitié avec Niki Lauda
Des débuts sceptiques à une confiance totale

Par Emmanuel Touzot, NEXTGEN-auto.com

- Lewis Hamilton est devenu ami avec Niki Lauda chez Mercedes, l'Autrichien ayant été celui qui l'a convaincu de quitter McLaren fin 2012 pour rejoindre un projet encore en construction, et le sextuple champion du monde se rappelle que les deux hommes avaient une image mutuelle biaisée avant de se rencontrer.

"Je me rappelle, une année à Valence lorsque je pilotais pour McLaren, on me disait 'Niki a dit ceci de vous, Niki a dit cela de vous', et il semblait qu'il n'avait pas une très haute opinion de moi" se souvient Hamilton.

Mais une fois recruté par Mercedes, Lauda a décidé de ramener Hamilton dans le giron de la marque et a été missionné par l'équipe pour y parvenir. Mais Hamilton n'était pas très intéressé initialement, pensant que Lauda le critiquait facilement.

"J'étais à Valence et j'entendais tout cela, et je me suis dit 'quand je serais plus vieux, je ne dirai pas du mal des jeunes pilotes'. Cela arrive encore maintenant, même parmi ceux qui ont pris leur retraite récemment, et c'est décevant."

"Je ne veux pas être un de ces pilotes plus vieux qui dira "il fait de la merde, il fait ceci', et qui jugera. Nous tous, pilotes, vivons notre propre voyage d'une manière ou d'une autre."

Rien n'était donc fait lorsque le premier contact a été établi entre les deux hommes, qui se respectaient néanmoins grandement : "C'était un peu inquiétant. Tout à coup, je suis dans cette position où je dois prendre une grande décision dans ma vie et Niki est au téléphone."

"D'un côté je me suis dis 'ouah, je parle à un triple champion du monde', mais je ne le connaissais pas et je ne savais pas si je pouvais lui faire confiance. Mais je me suis assis avec lui, et je crois que dans ce voyage ensemble, nous avons appris à devenir amis."

Hamilton a appris à connaître l'Autrichien au fil des années, des voyages et des vacances ensemble : "Je suis allé le voir à Ibiza. Il m'invitait souvent, nous volions dans son avion et j'arrivais toujours à lui faire raconter ses histoires."

"Il avait énormément de bonnes histoires. Si vous regardez Rush, il est décrit comme un gars sérieux et impliqué, au contraire de James Hunt. Mais c'était une seule partie de sa personnalité. Il aimait aussi les femmes."

Et leur amitié s'est prolongée jusqu'à la fin de vie de Lauda, dont la santé s'est fortement dégradée l'an dernier, et en début d'année, jusqu'à son décès en mai : "Je suis allé le voir juste avant qu'il décède. C'était très dur de le voir."

"On s'envoyait des vidéos et je l'avais vu toucher le fond, puis il avait repris forme et il était dans un fauteuil roulant, j'avais bon espoir. Et ensuite, ça a recommencé à se dégrader. C'est là que je suis allé le voir."

"C'est un choc de voir votre ami dans un lit, branché, et j'avais déjà vécu ça. Ma tante est décédée d'un cancer donc j'avais déjà vu cela. Mais c'est toujours un choc. On pouvait voir son esprit qui brillait encore commencer à faiblir un peu. Et son esprit combatif faiblissait aussi, ce qui est naturel au terme d'une si longue bataille. Ça m'a frappé."

Hamilton répète que Lauda lui manque : "Ça me manque de lui parler, ses SMS me manquent, comme les vidéos qu'on partageait. Je les ai toujours. Je les ai gardées et je les regarde parfois. Sans son soutien, je n'aurais probablement pas fait ce changement vers l'équipe, et je ne pense pas que cette équipe aurait eu du succès sans son soutien."

"C'est ce pour quoi il était le meilleur, soutenir et être entier. C'est celui qui pouvait aller voir le conseil d'administration, les pousser et leur casser les couilles. Car il était le pont entre les deux. Avoir quelqu'un qui parle au comité et peut comprendre les difficultés d'être performants week-end après week-end et expliquer une erreur, c'était un vrai pilier pour moi."

Il se rappelle enfin de la différence entre les signes que lui faisait Lauda après ses performances. L'Autrichien avait deux codes, soit il retirait sa casquette pour tirer son chapeau à son pilote, soit il lui faisait un geste imitant l'argent et le fait qu'il coûtait cher, pour lui expliquer qu'il attendait davantage de lui.

"Quand il tirait son chapeau ou qu'il faisait son signe, on savait qu'il était réel, et 'on savait qu'on avait vraiment fait quelque chose. Il me manque énormément" conclut Hamilton.
Auteur racingbonning
Membre
#1015 | Posté le: 24 Nov 2019 20:23
Merci de ce témoignage Lewis qui nous rappelle la mémoire d'un grand disparu du sport automobile mondial cette année...

R.I.P. Niki...
Auteur Thierry
Membre
#1016 | Posté le: 24 Nov 2019 20:27
coucou
beau témoignage
Auteur racingbonning
Membre
#1017 | Posté le: 24 Nov 2019 20:56 | Edité par :racingbonning
Auteur Thierry
Membre
#1018 | Posté le: 24 Nov 2019 23:05
cool
Auteur jpbfanclub
Membre
#1019 | Posté le: 26 Nov 2019 23:37
Le programme TV du Grand Prix d'Abou Dhabi



Retrouvez le programme TV complet du Grand Prix d'Abou Dhabi 2019 de Formule 1 avec les horaires pour la France (Canal +) et la Belgique (La Deux).

Le championnat du monde 2019 de Formule 1 se conclut à Abou Dhabi ce week-end, sous les projecteurs du circuit de Yas Marina.

Retrouvez ci-dessous le programme TV complet des diffusions et rediffusions du Grand Prix d'Abou Dhabi, avec les horaires pour la France (Canal+ et Canal+ Sport) et la Belgique (La Deux) :

Vendredi 29 novembre
Essais libres 1 à 09h50 (Canal+ Sport).
Essais libres 2 à 13h50 (Canal+ Sport).
Essais libres 2 (rediffusion) à 23h45 (Canal+ Sport).

Samedi 30 novembre
Essais libres 3 à 10h50 (Canal+ Sport).
Qualifications à 13h45 (Canal+ Sport) – A SUIVRE EN DIRECT COMMENTÉ SUR F1i
Qualifications à 13h45 (La Deux, Belgique).

Dimanche 1er décembre
Formule 2, course 1 (différé) à 09h10 (Canal+ Sport).
Formule 2, course 2 à 10h20 (Canal+ Sport).
« La Grille » à 13h10 (Canal+).
« Warm Up » à 13h35 (La Deux, Belgique).
Course à 14h10 (Canal+ / La Deux, Belgique) – A SUIVRE EN DIRECT COMMENTÉ SUR F1i
« Formula One, le débrief » à 16h10 (Canal+ Décalé).
« Formula One, le débrief » (rediffusion) à 21h05 (Canal+ Sport).

(c) - Rémy Georges
Auteur jpbfanclub
Membre
#1020 | Posté le: 26 Nov 2019 23:38
 Page Page 68 of 71:  ««  1  2  3  ...  65  66  67  68  69  70  71  »» 
Vos Créations www.michelvaillant.com Forum / Vos Créations / - POOL F1 Michel VAILLANT 2019 - Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.