Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
Ce forum doit rester un lieu convivial d’échanges autour du sport automobile et de la bande dessinée Michel Vaillant.
Courtoisie, respect et politesse sont donc de mise... Pour les autres, des forums "spécialisés" existent.
Les Albums et séries Michel Vaillant www.michelvaillant.com Forum / Les Albums et séries Michel Vaillant /

chronologie des aventures de Michel Vaillant

 Page Page 6 of 12:  ««  1  2  ...  4  5  6  7  8  ...  11  12  »» 
Auteur Lhinter
Membre
#76 | Posté le: 27 Mai 2011 17:06
rallybase
Tu as raison, le père Vaillant a dû changer d'avis !
Quant aux équipages Alpine qu'il mentionne, il ne correspondent à rien dans la réalité...

J'ai un souci dans la chrono, pour situer les albums "le 13 est au départ" et "la trahison de Steve Warson" :
- "le 13 est au départ" : comme c'est bien expliqué dans l'intégrale, Jean Graton s'est appuyé sur les 24H 1960 : vue du départ, présence des Chevrolets de Cunningham. On y voit aussi les Porsche RSK de 1959 (p.15, 47 et 53), par contre la DB (p.43) semble être celle de 1961... Il conviendrait peut-être de placer cette histoire en 1960, en admettant que si Vaillante s'est retirée de la compétition (cf "route de nuit"), ce n'est que de la F1.
- "la trahison de Steve Warson" : si "le 13 est au départ" est en 1960, alors "la trahison de Steve Warson" est aussi en 1960. Mais p.39 "les Vaillante Ouragan datent de 2 ans", et elles sont sorties au printemps 1960 dans "le circuit de la peur" !...
J'incline donc à conserver mes dates initiales pour ces 2 aventures, à savoir du début du printemps au 11 juin 1961 pour la 1e, et du 11 juin à la fin novembre 1961 pour la 2e.
Qu'en pensez-vous ?
Auteur rallybase
Membre
#77 | Posté le: 9 Juin 2011 16:20
Luc,

C'est aussi mon avis de conserver les dates initiales, comme ça la chronologie Vaiilant est plus consistent. La prépublication de "13" commençait dans Tintin en novembre 1960 (alors c'est normal que l'auteur se base sur les photos de l'édition 1960) et finissait en juin 1961, le mois du 24 Heures.
Auteur Lhinter
Membre
#78 | Posté le: 13 Juin 2011 22:31
Oupsss !
un peu beaucoup occupé avec Le Mans et le GP F1 du Canada, quel WE!
J'enregistre ton accord, et continue ma chrono là-dessus, avec j'espère tes contributions pour la suite jusqu'à nos jours !
Auteur anselm62
Membre
#79 | Posté le: 11 Aou 2011 23:07
Chers Amis de Michel Vaillant,

d'abord, merci beaucoup pour ce forum formidable dédié a Jean Graton et surtout a Michel Vaillant. Comme vous, je suis un grand fanatique de cette série de BD depuis presque 40 ans.

Si je vous écris aujourd'hui ce parce que - suite a une question posé dans un forum internet allemande - j'ai fait l'exercice de enquêter sur le datage du album publicitaire "Le héros du Paul Ricard" (LHDPR).

Depuis des années déjà il me semblait impossible que cette histoire ait pour date de création et publication 1972 ou 1973 comme le disent toutes les sources - surtout le BDM --- a l'exception de la chronologie posté ici, qui donne comme date d'action "Février – 20 septembre 1981".

Moi je crois, que l'histoire se déroule un an plus tard: Février (comme expliqué dans la chrono) - 19.09.1982

Commençant avec les choses simples:

Au premier coup d'œil on constate que ni le graphisme ni le pilotes et teams représentés s'allient à 72/73, il y a même des textes explicites, qui rendent ces dates impossible. Apparemment la date de cet album fut "interpolé" par ses "voisins" dans la liste du BDM "Trésors de la Bande dessinée". L'album même est marqué "sd", sans date connue (cf. même l'édition 2011-2012).

Voici des arguments pour un datage correct (j'espère!) de LHDPR.

1972/73 comme année de création, parution et/ou action n'est pas possible:
- dans le texte d'introduction MV dit: "plus de dix ans après [son (= Circuit Paul Ricard Le Castellet) inauguration] [1970]";
- page.vignette 4.1 montre Alain Prost (Renault 1981-83) et Didier Pironi (Ferrari, depuis 1981) dans le Team-Overalls correspondants;
- page.vignette 5.4 montre Gilles Villeneuve au Ferrari, Nr. 27;
- page.vignette 5.4 montre aussi Nelson Piquet au Brabham de 1982 avec le numéro "1" de champion du monde pour le titre 1981
-> avec ceci nous sommes déjà arrives a l'ans 1982. Ce qui est confirmé par:
- 1981 (comme 1977, 1979, 1984) le Grand Prix de France avait lieu a Dijon-Prenois, le 25.07.1982 au Circuit Paul Ricard, Le Castellet (comme 1978, 1980, 1983, 1985-90);
- Gilles Villeneuve se tua au GP de Belgique le 08.05.1982;
- Didier Pironi s'accidentait le 08.08.1982 au GP de l'Allemagne et termina sa carrière en F1
-> en résumé: à cause de Prost et Pironi c'est 1981 ou 1982, à cause du no. 1 de Piquet ce n'est pas 1981, reste 1982 comme année d'action.

Aussi l'ans de la parution doit être 1982:
- 1981 il n'y avait pas de Grand Prix de F1 au Paul Ricard;
- 1983 on n'aurait surement pas fait de la promotion pour la course avec Villeneuve mort.

Quand Jean Graton a-t'il réalise et livré l'histoire LHDPR:
- après que Piquet avait gagne formellement son titre le 17.10.1981 et
- avant la mort de Villeneuves et
- même avant le changement de nom de cette événement moto "Moto-Journal 200" (dernièrement ainsi le 11.-12.04.1981, le 10.-11.04.1982 déjà "Gauloises 200", cf. http://racingmemo.free.fr/M%20FRANCE/MOTO%20FRANCE%20MJ200.htm)
-> par conséquent la période de création de l'histoire est entre Novembre 1981 et Mars 1982.

Manque encore le classement dans la chronologie des albums:
Le GP de France représenté dans LHDPR dois se situer directement avant "300 à l'heure dans Paris" (album 42, paru 1983 (album - je ne connais pas de prépublication -, qui traite le GP de Paris (pas de France!)), parce que ici Gilles Villeneuve a été déjà remplacé par Patrick Tambay, pendant que Didier Pironi est toujours au départ. Mais ici il y a des choses qui ne vont pas ensemble (ou Graton possédait des informations excellentes pour l'année a venir, 1983) parce que Eddie Cheever roule déjà en Renault (en réalité pas avant 1983) et Jacques Laffite en Williams (lui aussi a partir de 1983). De toute façon, ce classement correspond avec le texte pub (3e plat) dans l'album LHDPR, qui précise, que existent 50 albums de MV et Julie Wood: le
4e plat du tome 42 liste 41 albums plus 4 spéciaux (les 3 premiers déjà épuisés!), le temps qu'il y a aussi 8 albums de JW.


Merci d'avoir suivi mes explications (dans mon français pas trop bon) jusque ici! J'espère que ca vous intéressait et je serait heureux si vous me communiquiez votre opinion a ce sujet!


Cordialement,

Anselm
Auteur madmalf
Membre
#80 | Posté le: 11 Aou 2011 23:20
Alors la, bravo à tous les passionnés que vous êtes.

J'admire le travail que vous faites pour situer les histoires de Michel VAILLANT dans la vraie vie.
C'est un travail de fourmis qui demande de sérieuses connaissances du sport auto.

Pour ma part je ne cherche pas à intégrer MV dans la vraie vie car je le concidère comme un héro de BD et non un pilote réél.
Mais j'aime retrouver le mélange de vrais pilotes et vrais événements avec des pilotes et voitures imaginaires.
Mais si il y a des anachronismes et invraissemblances, cela ne me gènes pas.


Mais encore bravo pour vos recherches et votre travail.
Auteur Team Vivia
Membre
#81 | Posté le: 12 Aou 2011 12:28
« Les personnages de fiction vivent, non seulement dans l'esprit de leur créateur, mais aussi dans un monde parallèle où ils entraînent les lecteurs », écrivit Serge Dalens, auteur de la saga du Prince Éric dont se souviennent certainement des amis de Michel Vaillant dont l'adolescence remonte à un temps devenu Vintage. Cette citation fait partie de mes préférées car à mon sens, elle reflète parfaitement ce qu'apporte un livre – peu importe qu'il s'agisse d'un roman ou d'une BD. Un bon livre, c'est tout simplement une histoire qui apporte du plaisir au lecteur en le plongeant tout entier dans un univers. Les recherches et réflexions exprimées sur ce topic prouvent que les propos de Serge Dalens se vérifient auprès de nombreux lecteurs passionnés par la vie et les courses de Michel Vaillant.

Contrairement aux histoires du Club des 5 ou de Michel (pas Vaillant cette fois, mais l'adolescent héros des fictions de Georges Bayard) par exemple, les scénarii de Michel Vaillant ne sont pas intemporels mais ancrés dans un contexte précis intégrant des repères de temps et de lieu. Une technique indispensable dans la mesure où des personnages réels et des modèles de voitures existant ou ayant existé interviennent dans l'histoire. C''est un élément de crédibilité.
Auteur Lhinter
Membre
#82 | Posté le: 12 Aou 2011 14:36
Très bien vu !
Les bouquins de la collection "signes de piste" firent vagabonder mon imagination dans ma prime jeunesse, dont les 4 volumes de l'histoire du Prince Eric bien sûr.
Je vous communiquerai d'ici Noël (pas le temps tout de suite) une énième actualisation de cette chrono reconstituée des aventures de Michel Vaillant, maintenant que j'ai pu me procurer les histoires courtes qui me manquaient, et la totalité de l'intégrale parue. Il manque toujours "un prêté pour un rendu", mais c'est quasiment introuvable ! Toutefois ça doit se passer peu après "le pilote sans visage", puisqu'on y voit des Vaillantes Mystère.
Ainsi, comme tu le dis cher compatriote breton, nous pouvons situer les aventures de notre héros dans la "vraie vie", ce qui n'empêche pas les personnages de rester intemporels et à l'abri des ravages du temps ! !
Auteur Lhinter
Membre
#83 | Posté le: 1 Sep 2011 19:32
anselm62
désolé cher ami de n'avoir pas répondu à ta remarquable analyse de "LHDPR".
Je souscris tout à fait à tes conclusions, et replacerai cette histoire avec tes dates dans la chrono.
Merci pour cette contribution !
Auteur titzef
Membre
#84 | Posté le: 1 Sep 2011 19:50
une petite remarque concernant le Prince Eric il y a 5 volumes, je les cite: Le bracelet de Vermeil, le Prince Eric, La tâche de vin, la Mort d'Eric (le plus triste) et enfin Eric le magnifique.
rappelons enfin que les illustrations sont signées Pierre Joubert mais aussi pour certains volumes Francis Bergèse le célèbre et génial dessinateur et scénariste de Buck Danny.
Rappelons enfin pour finir avec les histoires scoutes que la patrouille des castors reviennent e, intégrale chez Dupuis, illustré par Mictaq imaginés par Jean-Michel Charlier qui ont travaillé à leurs débuts avec notre vénéré Jean Graton à la World Press.
Auteur Lhinter
Membre
#85 | Posté le: 1 Sep 2011 19:51
titzef
Tiens, j'ignorais l'existence du 5e !
Il se situe après la mort d'Eric ?
peux-tu m'en dire plus ?
Auteur titzef
Membre
#86 | Posté le: 1 Sep 2011 19:56
Oui il est paru bien des années après la Mort d'Eric je dirai même qu'il n'est pas si vieux (1984) Ce tome est un peu une exception dans la série car il n'est pas centré sur les personnages d'Éric et Christian, mais plus sur celui d'Yngve (rencontré dans le deuxième tome) et de son meilleur ami Sylvio. et il y a même un sixième qui se nomme "Ainsi régna le Prince Eric) (1992) De la naissance d'Éric au rapatriement de son corps au Swedenborg. On retrouve les principaux personnages des précédents récits, toujours présents aux côtés du prince de Swedenborg, je l'avais un peu oublié ce dernier volume pour la simple raison que je ne le possède pas, ce qui est une grave erreur et que je vais m'empresser de corriger, merci à toi de m'y avoir fait repenser...
Auteur Lhinter
Membre
#87 | Posté le: 1 Sep 2011 20:02
titzef
Merci ! Ces 2 ouvrages sont donc bien postérieurs à la série des 4 volumes initiaux. Sont-ce bien Serge Dalens qui ont écrit ces 2 ouvrages?
Auteur titzef
Membre
#88 | Posté le: 1 Sep 2011 20:05
Oui absolument ils ont été écrits durant la carrière de Magistrat de Sege Dalens de son vrai nom Yves de Verdilhac, qui est décédé en 1998. J'avais dévoré ces romans et je crois bien que tu m'as donnée envie de m'y replonger. La dernière fois que je les ai lus c'était il y a plus de 20 ans. J'aime ces livres avec les valeurs qu'ils véhiculent et qui tendent à disparaitre preuve en est, lire le sujet du dossier 13...
Auteur Lhinter
Membre
#89 | Posté le: 1 Sep 2011 20:11
Merci de l'info !
Je propose de clore ici ce hors sujet.
Auteur titzef
Membre
#90 | Posté le: 1 Sep 2011 20:14
OK, oui c'est hor sujet mais combien intéressant, dommage que cesoit par le net. Il serait bon de le faire de visu, quand le club Michel Vaillant sera né. A la 80ème édition des 24 Heures du Mans peut-être ??? ;)
Ravi de cette discussion avec toi....
Bonne soirée j'ai un concert ce soir!
 Page Page 6 of 12:  ««  1  2  ...  4  5  6  7  8  ...  11  12  »» 
Les Albums et séries Michel Vaillant www.michelvaillant.com Forum / Les Albums et séries Michel Vaillant / chronologie des aventures de Michel Vaillant Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.