Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
Ce forum doit rester un lieu convivial d’échanges autour du sport automobile et de la bande dessinée Michel Vaillant.
Courtoisie, respect et politesse sont donc de mise... Pour les autres, des forums "spécialisés" existent.
Les pilotes de courses www.michelvaillant.com Forum / Les pilotes de courses /

Pourquoi Alonso ?

 Page Page 24 of 26:  ««  1  2  3  ...  20  21  22  23  24  25  26  »» 
Auteur jpbfanclub
Membre
#346 | Posté le: 22 Aou 2018 18:22
Alonso a raison de dire que la F1 est prévisible, selon Bratches


Le responsable commercial de la F1, Sean Bratches, estime que Fernando Alonso a raison de dire que la discipline est devenue trop prévisible, mais insiste sur le fait que des projets sont en place pour améliorer la situation dans le futur.

Au moment d'expliquer sa décision de ne pas courir en F1 en 2019, Alonso a clairement pointé du doigt la prévisibilité, et le manque d'opportunité pour les équipes en dehors de l'actuel top 3 de gagner des courses, comme un facteur majeur de ce choix.

"Si j'avais été son responsable de la communication, je lui aurais conseillé d'utiliser des mots différents", a déclaré Bratches à ce sujet. "Mais je pense qu'il y a une opportunité pour la F1 d'être moins prévisible, et je pense qu'il est important que nous y parvenions. Si vous regardez depuis la saison 2015 [et même depuis 2014], seules trois équipes ont gagné un Grand Prix, donc c'est assez prévisible."

Le responsable de Liberty Media compare ainsi la F1 au football, où il y a toujours une chance pour les équipes du bas de tableau de battre celles qui sont aux avant-postes. "Si vous regardez la Premier League [le championnat de football anglais], depuis la saison 2014-2015, les trois équipes du fond de classement ont soit battu soit fait match nul avec les équipes du top 6 29% du temps."

"Donc, disons que vous soyez un fan de Cardiff, à moins d'être un fou optimiste – en mettant Leicester City de côté –, vous pouvez ne pas penser que vous allez remporter la Premier League, mais quand vous jouez Chelsea ou Manchester City, vous savez que vous pouvez gagner le match, et ça arrive dans les faits."

"Cela n'arrive pas en F1. Je pense qu'il a raison, et nous avons un projet pour corriger cela. J'aimerais bien qu'il soit encore là pendant dix ans pour y prendre part. C'est un tel ambassadeur pour la discipline, un tel héros, une légende, j'espère que sa marque restera de nombreuses années."

Lors de l'annonce de son départ, Alonso a fait référence aux efforts de la F1 pour le faire changer d'avis et Bratches a reconnu que voir l'Espagnol partir était un coup dur. "Je suis déçu d'un point de vue business. Il est là depuis longtemps, au plus haut niveau. Je respecte sa décision de partir et j'espère que nous pourrons l'engager comme ambassadeur de cette superbe discipline à l'avenir."

(c) - Adam Cooper
Auteur jpbfanclub
Membre
#347 | Posté le: 22 Aou 2018 18:24
Auteur racingbonning
Membre
#348 | Posté le: 24 Aou 2018 09:38
Alonso voulait quitter la F1 en paix avec lui-même
Sans regret donc

par Olivier Ferret , NEXTGEN-auto.com

- Fernando Alonso a confié à Spa aujourd'hui que sa décision de quitter la Formule 1, probablement définitivement, a été longuement réfléchie.

Et l'Espagnol voulait que cette décision le laisse "en paix avec lui-même".

"C'est une décision à laquelle j'ai commencé à penser l'an dernier, et puis cette année. Avec tous les changements qu'il y a eu chez McLaren pendant l'hiver, avec le nouveau moteur, je me suis dit que cela valait le coup d'attendre encore un an. Surtout que j'aime ces F1 plus rapides, aux pneus larges. Elles sont amusantes," confie Alonso.

"Je voulais donc laisser du temps, ne pas avoir de regret. Mais ces deux derniers mois, j'ai compris qu'il n'y aurait rien de mieux, à moins de signer chez Mercedes ou Ferrari."

"C'était donc le bon bon moment pour décider de partir. Je le fais alors que je suis fort, que je suis à un bon niveau. C'est comme ça que je veux dire au revoir à la F1. Pas parce que je n'ai pas eu de baquet. Parce que des propositions, j'en ai eues."

Alonso évoque ses prochains défis mais sans les confirmer.

"Le WEC, l'Indy, ce sont des challenges plus importants que ce que je peux relever en ce moment en F1, avec le matériel dont je dispose. Je parle de la Triple Couronne depuis des mois, plus d'une année même."

"Pour être le le meilleur pilote du monde il n'y a que deux possibilités : gagner 8 titres en F1, improbable pour moi maintenant, ou gagner plusieurs grandes séries, avec des voitures différentes."

"En WEC cela se passe bien. A l'Indy 500 j'ai été compétitif l'an dernier. Et il y a d'autres séries intéressantes."
Auteur racingbonning
Membre
#349 | Posté le: 24 Aou 2018 09:46 | Edité par :racingbonning
racingbonning:
quitter la Formule 1, probablement définitivement,

- NooOONNN !!!... (lol)

racingbonning:
Alonso : ... et il y a d'autres séries intéressantes."

- Rallye ?... NASCAR ??... où la formula E, avec son pote Massa ???...

tiens, comme Jacques V.....
Auteur jpbfanclub
Membre
#350 | Posté le: 24 Aou 2018 17:55
Alonso précise les offres de Red Bull et attend des excuses

Entre Fernando Alonso et Red Bull Racing, deux versions s'affrontent depuis hier dans le paddock de Spa-Francorchamps. Et tout le monde campe sur ses positions.

Alors qu'un imbroglio a fait surface entre Fernando Alonso et Red Bull Racing au sujet d'un baquet pour la saison prochaine, le double Champion du monde a donné davantage de détails. Il a affirmé que l'écurie autrichienne lui avait proposé un volant pour remplacer Daniel Ricciardo en 2019, ce que Red Bull a démenti.

Néanmoins, Alonso maintient sa version des faits, et s'attend même à recevoir des excuses de la part de Christian Horner, le directeur de l'écurie de Milton Keynes. L'Espagnol s'est montré très critique envers un management qui n'a pas manqué de tenir des propos rudes à son encontre durant la trêve estivale.

"Oui, j'ai eu des offres de Red Bull", martèle Alonso ce vendredi auprès de Sky Sports. "En fait, j'en ai eu une en 2007, en 2009, en 2011, en 2013 et deux cette année : une à Monaco et une en août. Alors je suis ravi que vous me posiez cette question, car les propos de Christian Horner et Helmut Marko cet été sont complètement hors contexte, des propos surprenants disant que je crée du chaos, que je suis quelqu'un avec qui il est difficile de travailler."

"Premièrement, ils n'ont jamais travaillé avec moi, et deuxièmement ils m'ont couru après à cinq ou six occasions ces sept dernières années. Et maintenant ils disent ça, qu'ils sont fidèles à leur programme, à leurs engagements avec les jeunes pilotes. C'était étrange, c'était injuste pour moi. J'ai écrit à Christian après ses propos pendant l'été, il a présenté des excuses par e-mail, et j'espère qu'il présentera à nouveau des excuses ce week-end."

Camper sur ses positions, c'est également ce que fait Christian Horner ce vendredi : le Britannique assure que Red Bull n'a jamais fait d'offre à Fernando Alonso en dépit de tentatives initiées notamment par Flavio Briatore ou par les dirigeants de la F1.

"Flavio a évidemment tendu la main, même la FOM, mais c'était clair dès le début", affirme Horner au micro de Channel 4. "Nous avons offert un contrat à Fernando Alonso, mais c'était en 2007 ! À ma connaissance, personne chez Red Bull ne lui a fait d'offre depuis. C'est un pilote merveilleux, un grand talent, mais il n'a pas le profil pour notre équipe. Notre investissement dans les programmes de jeunes pilotes a été une réussite ces dix dernières années."

(c) - Basile Davoine
Auteur jpbfanclub
Membre
#351 | Posté le: 24 Aou 2018 17:59
Auteur jpbfanclub
Membre
#352 | Posté le: 31 Aou 2018 17:54
Alonso va tester une IndyCar sur circuit routier

Le pilote espagnol, qui quittera le monde de la Formule 1 à la fin de la saison, va tester une monoplace d'IndyCar dans le courant de la semaine prochaine.

C'est son écurie actuelle, McLaren, qui a confirmé la nouvelle en marge du Grand Prix d'Italie, qui se tient ce week-end sur le circuit de Monza. Ce test marquera la première fois qu'Alonso sera au volant d'une IndyCar depuis son abandon lors de la 101e édition des 500 Miles d'Indianapolis, en mai 2017.

Cela fait plusieurs mois que les rumeurs d'une arrivée de McLaren dans le championnat américain avec Fernando Alonso enflent, l'annonce de la retraite du pilote espagnol au milieu du mois d'août n'ayant fait qu'augmenter les spéculations quant à son avenir.

Ce sera la première fois aussi que le double Champion du monde de F1 testera une IndyCar sur circuit routier. Il se pourrait que la séance ait lieu sur le Barber Motorsports Park, pour le compte d'Andretti Autosport, équipe qui a engagé la monoplace d'Alonso à l'Indy 500 2017.

Le championnat IndyCar fait étape ce week-end sur le circuit de Portland, une première pour la catégorie depuis 2007, et la victoire de Sébastien Bourdais.

(c) - Michaël Duforest
Auteur jpbfanclub
Membre
#353 | Posté le: 31 Aou 2018 17:55
Auteur jpbfanclub
Membre
#354 | Posté le: 4 Sep 2018 18:12
Sainz sous-entend qu'Alonso a déjà choisi l'IndyCar pour 2019


Bernie Ecclestone est revenu sur la carrière de Fernando Alonso, qu'il a suivie de près lorsqu'il était à la tête de la F1, alors que l'Espagnol a été un acteur majeur du championnat pendant près d'une quinzaine d'années. Il estime toutefois que de mauvaises décisions ont certainement écorné son image.

"Il est définitivement l'un des meilleurs pilotes, mais il a parfois pris de mauvaises décisions" lance Ecclestone, qui ajoute un parallèle tout en contraste. "Il n'est certainement pas le meilleur dans d'autres domaines de vie. Stirling Moss n'a jamais été champion du monde mais il était l'un des plus grands."

Il va toutefois laisser un grand vide auprès du public espagnol, et c'est désormais Carlos Sainz qui sera le fer de lance du pays dans la discipline : "Cela ne me fait pas peur. Il y a beaucoup de fans de Formule 1 grâce à Fernando. Il est vrai que de nombreux fans de F1 sont venus d'abord grâce à Fernando et sont restés parce qu'ils aiment ce sport."

Il lance ensuite une phrase qui sonne comme une révélation : "Il y a évidemment des gens qui le suivront en IndyCar, mais je pense que grâce à lui, il y a une grosse base de fans de F1 en Espagne. Je ferai tout ce que je peux pour la conserver aussi importante."

(c) - Emmanuel Touzot
Auteur jpbfanclub
Membre
#355 | Posté le: 4 Sep 2018 18:13
Auteur jpbfanclub
Membre
#356 | Posté le: 6 Sep 2018 17:35
Alonso complète son test en IndyCar

Fernando Alonso a effectué son premier test au volant d'une monoplace 2018 d'IndyCar, hier, sur le Barber Motorsports Park.

Le pilote McLaren, qui quittera la F1 en fin de saison, a pris le volant d'une Dallara DW18 dans sa configuration routière pour le compte de l'équipe Andretti Autosport, avec laquelle il avait participé aux 500 Miles d'Indianapolis l'an dernier.

Alonso devrait selon toute vraisemblance disputer la prochaine saison du championnat américain d'IndyCar avec la formation Andretti Autosport, avec en ligne de mire une seconde participation aux 500 Miles d'Indianapolis.

Il sera remplacé par son compatriote Carlos Sainz l'année prochaine chez McLaren. L'Espagnol, qui quittera bientôt le giron Red Bull, fera équipe avec Lando Norris, choisi pour remplacer le Belge Stoffel Vandoorne.

(c) - Grégory Demoen
Auteur jpbfanclub
Membre
#357 | Posté le: 6 Sep 2018 17:37
Auteur jpbfanclub
Membre
#358 | Posté le: 6 Sep 2018 17:39
Alonso emballé par son test en IndyCar

Fernando Alonso est enthousiaste après avoir testé une IndyCar 2018 de l'écurie Andretti au Barber Motorsports Park.

Alonso a réalisé ces essais au volant de la monoplace pilotée par Carlos Muñoz aux 500 Miles d'Indianapolis, dans une spécification de circuit routier. McLaren a tenu le test de façon aussi confidentielle que possible : ni les médias, ni les fans n'étaient autorisés à y assister.

Selon les informations de Motorsport.com, le constructeur Dallara n'était pas présent pour ces essais et l'assistance de l'IndyCar était mineure et seulement d'ordre "opérationnel".

Malgré la menace de l'ouragan Gordon, Alonso révèle avoir roulé dans toutes les conditions de piste : "C'était une bonne journée, j'ai pris du plaisir. J'adore tester de nouvelles voitures, et tester l'IndyCar sur un circuit routier, c'est quelque chose de spécial."

"J'ai eu la chance de la tester sur le mouillé, dans des conditions intermédiaires et sur le sec, et dans l'ensemble, j'ai eu de bonnes sensations sur chaque type de piste. La météo a été bonne pour nous aujourd'hui, un peu de vent l'après-midi, mais dans l'ensemble, c'était une journée positive."

Il s'agissait de la première fois d'Alonso sur circuit routier en IndyCar, sa seule expérience précédente venant de l'emblématique ovale qu'est l'Indianapolis Motor Speedway. Il était toutefois présent au meeting de Barber l'an dernier alors qu'il se familiarisait avec le paddock de l'IndyCar.

"Mon instinct va sûrement me dire que je préfère les circuits routiers, car c'est ce dont j'ai toujours eu l'habitude, mais l'Indy 500 était une incroyable expérience, donc 50/50", poursuit l'ibère. "Je pense que j'adore la façon dont la voiture se comporte sur un circuit routier, mais j'adore la façon dont on court sur les ovales, le timing de l'aspiration, du trafic et toutes les manœuvres de dépassements que je trouve un peu faciles sur ovale – en termes d'action en piste, j'ai adoré l'Indy 500."

Alonso ajoute qu'il était très important pour lui de faire ces essais, et selon nos informations, Andretti avait réservé plusieurs dates cette année pour faire venir le double Champion du monde de F1.

"C'est quelque chose que je souhaitais déjà l'an dernier", ajoute-t-il au sujet de ces essais. "J'avais des options pour tester la voiture sur un circuit routier après l'Indy 500. Nous n'avons pas trouvé le temps, mais cette année, ça s'est vraiment concrétisé et j'en suis heureux. J'adore être derrière un volant, surtout dans une nouvelle voiture pour une nouvelle expérience, et apprendre beaucoup de choses de l'équipe, des ingénieurs, de tout le monde. C'est une bonne journée."

Alonso a précédemment déclaré que ces essais n'auraient aucune influence sur son avenir en sport auto, alors qu'il a déjà confirmé qu'il allait quitter la Formule 1 à la fin de la saison.

Motorsport.com a été informé que Dallara n'avait pas été directement approché par McLaren quant à la fourniture de monoplaces. Plusieurs sources suggèrent que l'avenir du constructeur britannique en IndyCar devrait plutôt s'apparenter à une affiliation, par exemple avec Andretti, qui a travaillé avec McLaren et Alonso aux 500 Miles d'Indianapolis 2017.

(c) - Tom Errington
Auteur jpbfanclub
Membre
#359 | Posté le: 6 Sep 2018 17:41
Auteur racingbonning
Membre
#360 | Posté le: 7 Sep 2018 11:16
Ecclestone égratigne Alonso

GRÉGORY DEMOEN, F1i

- Si beaucoup d'observateurs voient Fernando Alonso comme une légende de la Formule 1, tout le monde n'est pas nécessairement de cet avis.

Pour Bernie Ecclestone, l'ancien grand argentier de la F1, la réputation du double champion du monde est surfaite.

Mister E. reconnaît qu'Alonso est certes un très bon pilote, mais pour lui l'Espagnol n'entre pas dans la catégorie des pilotes légendaires que sont devenus Juan Manuel Fangio, Ayrton Senna ou encore Michael Schumacher.

« Il est certainement l'un des meilleurs pilotes du plateau actuel, mais son palmarès aurait pu être plus fourni s'il n'avait pas souvent pris de mauvaises décisions, fait de mauvais choix de carrière » commente Ecclestone au Bild.

« Pour moi, je ne dirais pas qu'il est le plus grand, ou l'un des plus grands de l'histoire de la F1. Stirling Moss n'a jamais été champion du monde durant sa carrière, mais il était pour moi l'un des plus grands. »

Alonso quittera la Formule 1 à la fin de cette année après 17 saisons passées en catégorie reine du sport automobile.
 Page Page 24 of 26:  ««  1  2  3  ...  20  21  22  23  24  25  26  »» 
Les pilotes de courses www.michelvaillant.com Forum / Les pilotes de courses / Pourquoi Alonso ? Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.