Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
Ce forum doit rester un lieu convivial d’échanges autour du sport automobile et de la bande dessinée Michel Vaillant.
Courtoisie, respect et politesse sont donc de mise... Pour les autres, des forums "spécialisés" existent.
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures /

Les GT et Supercars de rêve

 Page Page 15 of 15:  ««  1  2  3  ...  9  10  11  12  13  14  15 
Auteur VAILLANT MOTARD
Membre
#211 | Posté le: 2 Mar 2019 08:03
J'adore la Ferrari portofino !
Auteur jpbfanclub
Membre
#212 | Posté le: 22 Mar 2019 17:22
Koenigsegg Jesko - 2019





Koenigsegg est un constructeur automobile suédois spécialisé dans les modèles de voitures de sport de grand standing. La marque qui est installée à Ängelholm a été créée en 1994 par Christian von Koenigsegg, un tout jeune entrepreneur alors âgé de 22 ans seulement. La firme est aujourd'hui détenu à 49 % par Eker Group, et les autres actionnaires sont l'entrepreneur américain Augie Fabela et le constructeur automobile chinois Beijing Automotive. En 2013 est sortie de l'usine la centième voiture depuis la création de la marque qui emploie d'aujourd'hui 80 personnes et augmente sa production de quinze à trente voitures par an ....





Introduite au salon de l'automobile de Genève 2019, cette toute nouvelle voiture de sport à moteur central produite en série limitée par le constructeur automobile suédois Koenigsegg succèdera à la petite lignée des autres modèles emblématiques déjà produits comme la CCR, la CCX, la Agera, ou la Regera. Elle est baptisée Jesko en hommage au père du fondateur de la marque, Jesko Von Koenigsegg. Ce bolide dessiné par le designer David Craaford, dont la production sera limitée à 125 unités, sera disponible homologuée dans le monde entier ....





La course à la voiture la plus rapide homologuée pour la route ne concerne qu'une poignée de constructeurs comme McLaren, Hennessey ou Bugatti dont Koenigsegg fait partie. Avec sa superbe Koenigsegg Jesko, la marque a conçue, non plus une voiture de Grand Tourisme, mais une voiture de piste à hautes performances, axée sur une force d'appui aérodynamique très élevée et une tenue de route encore plus précise. Le but non avoué mais recherché est d'essayer d'atteindre une vitesse de pointe de 500 km/h ou au moins de flirter avec cette barre hallucinante ....





Sous le capot, la belle Koenigsegg Jesko utilise le bloc bi-turbo V8 5.0 litres de la précédente Agera qui a été revu en profondeur. Avec de l'essence normale E10, le bloc fournit une puissance de 1280 chevaux, mais avec du E85 éthanol, la puissance monte à 1600 chevaux pour un couple de 5.100 tr / min. Grâce à un vilebrequin nouvellement développé et à des pistons plus légers et à l'injection multipoint, le nouveau moteur tourne à 8.500 tr/min. Pour éliminer le creux du moteur, un système spécial de compresseur envoie directement de l'air dans les turbos pour les rincer. Le moteur est couplé à une boîte de vitesses à embrayages multiples à 9 vitesses qui dispose de 21 combinaisons possibles grâce à sept embrayages offrant un temps de changement de rapport allant de 20 à 30 millisecondes. Il possède également un mode overdrive appelé "Ultimate Power On Demand". Bardée de toute cette technologie, la voiture offre des performances hors normes ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2019/03/22/Koenigsegg-Jesko-2019
Auteur jpbfanclub
Membre
#213 | Posté le: 19 Avr 2019 16:48 | Edité par :jpbfanclub
VW Golf GTI TCR - 2019





La Golf est un modèle d'automobile dessinée par le designer Giorgetto Giugiaro et lancé par Volkswagen en 1974 afin de proposer un véhicule compact à hayon sur le marché. Bien vite, en 1976 le constructeur vas proposer une déclinaison avec un concept de petite voiture sportive à hayon et traction équipée d'un moteur à injection de 1,6 litres de 110 chevaux dans une caisse de 810 kg qui permettait de réaliser des performances de haut niveau pour l'époque, le tout bien suspendue avec une décoration spéciale. La Golf GTI était née. Depuis 2017 et le lancement de la Phase 2 la Golf VII se décline en cinq niveaux de finitions dont la plus musclée Golf GTI TCR ....





Il faut savoir que parmi toutes les sportives modernes, certaines possèdent un historique plus fourni que d'autres. La Volkswagen Golf GTI fait clairement partie de cette caste et continue encore aujourd'hui à entretenir son histoire. Dans les grandes lignes, la Golf GTI c'est plus de quarante ans d'existence, sept générations, 2,3 millions d'exemplaires vendus à travers le monde, bref, une vraie success story sur laquelle Volkswagen surfe encore aujourd'hui. Volkswagen dévoile le 9 mai 2018 une nouvelle version sportive compétitive de sa Golf, baptisée VW Golf GTI TCR sur le circuit du "Wörthersee GTI Meeting". Finalement, en janvier 2019, Volkswagen présente la version client pour la route de cette ultra sportive qui gardera la même appellation ....





La surprenante VW Golf GTI TCR a donc été revue en profondeur par les ingénieurs de la marque pour lui donner une tenue de route à la hauteur. Ainsi, ils ont dû revoir quelques éléments comme le carrossage par exemple, la hauteur de caisse a également été abaissée de 20 millimètres, le différentiel autobloquant qui permet de garder beaucoup de motricité en courbe, les suspensions pilotées, et un tas de petits détails qui au final procurent à la voiture un grip assez stupéfiant. La VW Golf GTI TCR reçoit des attributs esthétiques qui la distingue des autres GTI : toit avec aileron, bas de bouclier spécifique, diffuseur généreux, stripping décoratif sur les flancs et jantes de 19 pouces Reifnitz. Elle est un peu plus agressive que d'habitude et sur la route, cette version est redoutable d'efficacité en vitesse de passage en virage et en freinage. Le différentiel Haldex et la direction conserve cette impression de légèrement filtrer le travail des roues avant ....





Pour ce qui est de la mécanique, la VW Golf GTI TCR embarque un bloc quatre cylindres 2,0 litres TSI, avec filtre à particules, développant 290 chevaux de 5400 à 6400 tr/min et 380 Nm de couple de 1800 à 5300 tr/min. La puissance est transmise aux seules roues avant via une boîte de vitesses robotisée à double embrayage DSG à sept rapports qui dispose d'un système de refroidissement adapté avec deux radiateurs de liquide de refroidissement. Pour un poids de 1.410 kg, la firme annonce un 0 à 100 km/h abattu en 5,6 secondes et une vitesse maximale limitée électroniquement à 260 km/h ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéo à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2019/04/19/VW-Golf-GTI-TCR-2019
Auteur jpbfanclub
Membre
#214 | Posté le: 18 Mai 2019 14:08
Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado - 2005





Au départ, l'idée originale de cette étonnante Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado remonte en fait à 2004, lorsque Sbarro a imaginé et re-carossé une Ferrari 456GT qu'il a alors baptisée SB1. L'année suivante, ce concept très novateur a pourtant encore évolué pour devenir la très insolite SB2 "Tornado". L'appellation de "Tornado" venant certainement du fabriquant de montres " European Company Watch "qui a commandité l'affaire afin de pouvoir utiliser la SB2 pour illustrer ses campagnes de publicité sur une montre de sa gamme baptisée "Tornado" ....





Par rapport à l'originale, la très surprenante Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado a donc été revue en profondeur surtout l'avant qui a été profondément remanié, surtout au niveau des phares. Le design général de la voiture est une réussite avec son arrière tout d'abord qui surprend par sa succession d'éléments ronds, dont les 4 feux, le logo et les grosses sorties d'échappement chromées. L'avant quant à lui rappelle la Testarosa des années 60, avec son museau et ses ailes avancées. Même chose pour le pare brise panoramique à l'allure rétro et les portières à ouverture en élytre. Le look de l'ensemble est moderne mais respectueux de l'origine ....





Construite à la demande du même client, qui avait déjà commandé quelques années plus tôt la "Mille Miglia", sur une base de Ferrari 550 Maranello, Franco Sbarro a construit ce superbe roadster inédit au style vraiment particulier. Présentée pour la toute première fois au salon de Genève en mars 2004, cette voiture servira de base aux élèves de l'école de design de Sbarro pour élaborer la version définitive baptisée Tornado SB2 en 2005. Il faut se souvenir qu'à cette époque beaucoup de Ferrari découvrables munies d'un moteur V12 n'existaient pas encore, et donc cette superbe Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado fit sensation ....





Pour ce qui est de la mécanique, la Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado embarque un moteur bien connu du constructeur de Maranello, à savoir un bloc 12 cylindres en V à 65° de 5474 cm3 de cylindrée, développant 485 ch à 7000 trs/mn. La puissance est transmise aux seules roues arrière via une boîte de vitesses à six rapports. Ainsi équipée, la voiture est capable de performances élevée avec par exemple une vitesse de pointe de l'ordre de 300 km/h ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéo à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2019/05/17/Ferrari-456-GT-Sbarro-SB2-Tornado-2005
Auteur jpbfanclub
Membre
#215 | Posté le: 31 Mai 2019 17:04
Porsche Type 64





Cette Porsche Type 64 " Berlin-Rome " de 1939 qui illustre cet article n'est autre que l'ancêtre de la fameuse Porsche 356. Il s'agit d'un modèle assez particulier puisque c'est l'unique exemplaire encore existant de ce modèle. Il fut notamment le véhicule personnel de Ferdinand Porsche puis de Ferry Porsche. Inutile de préciser qu'il s'agit d'un modèle d'une rareté absolue qui sera proposée aux enchères par la maison RM Sotheby's lors de sa vente de Monterey, en Californie, organisée du 15 au 17 Août prochains ....





La Porsche Type 64, également nommée VW Type 60K10, ou VW Aerocoupe, créée en 1938 est considérée par beaucoup comme la première voiture produite par Porsche. Elle est basée sur un châssis KdF, ou Type 60, le nom d'origine de la Coccinelle. A l'approche de la seconde guerre mondiale le Professeur Ferdinand Porsche conserva à l'esprit l'idée d'en réaliser une version allégée et rapide, capable de démontrer à la nation ce dont les ingénieurs allemands étaient capables, et de satisfaire par la même occasion son désir personnel de créer la voiture de sport de ses rêves. Elle était donc à l'origine destinée à courir dans la course Berlin-Rome de 1939, qui n'eut jamais lieu à cause du début de la Seconde Guerre mondiale ....





La Porsche Type 64 est la première voiture produite par le Porsche Burro pour son compte. Elle constitue en quelque sorte l'ancêtre de toutes les futures Porsche. Assemblée au sein des ateliers basés à Zuffenhausen, la Type 64 est équipée d'une carrosserie en aluminium fabriquée à la main chez Reutter et testée en soufflerie, d'une transmission et d'une suspension empruntées à la Volkswagen Type 1. Malheureusement la guerre éclate et la course est annulée. Le gouvernement allemand confisque la Type 64, mais Ferdinand Porsche assembla toutefois deux autres châssis. Il faudra dix ans et plusieurs propriétaires successifs pour achever le projet de restauration complète de cette Porsche Type 64, dont trois années rien que pour la carrosserie. Finalement la présentation officielle de la voiture a eu lieu le 16 avril 2011 au Prototyp Automuseum ....





Pour ce qui est de la mécanique, la Porsche Type 64 utilisait une version modifiée du moteur à quatre cylindres à plat de 985 cm³ de cylindrée dont la puissance bondissait de 23,5 chevaux sur la Coccinelle d'origine à 50 chevaux après une grosse préparation pour pouvoir afronter la course avec plus de punch. Ainsi équipée, la voiture est capable de performances "phénoménales" pour l'époque avec par exemple une vitesse de pointe de l'ordre de 160 km/h. Au mois d'Août, le futur acquéreur de cette Type 64 devrait dépenser plus de 20 millions de dollars pour avoir l'honneur d'en devenir le cinquième propriétaire lors de la vente aux enchères ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéo à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2019/05/31/Porsche-Type-64-1939
Auteur VAILLANT MOTARD
Membre
#216 | Posté le: 1 Juin 2019 19:16
MERCI JP !
Auteur jpbfanclub
Membre
#217 | Posté le: 28 Juin 2019 18:30
OSCA Fratelli Maserati 1600 SP





O.S.C.A de son vrai nom Officine Specializzate Costruzione Automobili est un ancien constructeur italien automobile fondé par les trois frères Bindo, Ettore et Ernesto Maserati en 1947 dans la banlieue de Bologne. Cette société assez connue et réputée auprès des passionnés de courses automobiles avait deux activités, la construction de petites voitures de sport et le développement de châssis et de moteurs pour les courses de Grand Prix en catégorie Formule 1 et Formule 2 ....





Mais, dès le milieu des années 50, malgré des succès remarqués en compétition, les ressources de la Société OSCA sont en diminution. Les frères Maserati vont donc conclure un partenariat avec Fiat pour la fabrication d'un nouveau moteur 4 cylindres à double arbre à cames. Fiat va industrialiser ce moteur et le fournira même à OSCA en moteurs complets tout en lui payant une redevance sur les autres moteurs produits. Cet arrangement permet alors à OSCA de développer une nouvelle voiture qui pourrait être produite à un prix compétitif. Elle est présentée au Salon de l'Automobile de Turin en 1960 baptisée OSCA 1600 GT ....





En fait on pourrait dire que la 1600 GT est la base de ce qui va devenir la superbe Osca 1600 SP. C'est en plus la dernière voiture de course à être conçue et construite par les frères Maserati. Surnommée 1600 SP, pour « Sperimentale » ou Expérimental, ce nouveau modèle de compétition OSCA 1600 SP est dessinée par Ernesto Maserati en personne. Avec la boîte de vitesses à quatre rapports, le groupe motopropulseur est monté dans un tout nouveau châssis multi-tubulaire allégé. La suspension est à quatre roues indépendantes grâce aux trains à doubles triangles avant et arrière ....





Des freins à disque Girling de grande taille fournissent une puissance de freinage importante très efficace et endurante prévue pour la course. Prévue pour débuter aux « 24 Heures du Mans », ce qui explique la forme aérodynamique avec une faible traînée, la superbe OSCA 1600 SP ne laisse pas indifférent tous les amateurs avisés. La conception de la carrosserie a été dictée principalement par la forme du châssis sophistiqué et léger et carrossé en interne car les panneaux d'aluminium enveloppent au plus près les composants mécaniques. Le résultat est néanmoins visuellement agréable ....





Sous son capot, l'étonnante Osca 1600 SP accueille pour la mécanique un bloc 4 cylindres en ligne double arbre à cames avec une culasse de 8 soupapes de 1568 cm3 de cylindrée. Avec une alimentation par 2 carburateurs Weber 45 ce moteur développait 140 chevaux pour un couple de 152 Nm à 5500 t/mn. La transmission était épaulée par une boîte à quatre rapports manuelle autorisant des performances élevées et une vitesse de pointe de 220 km/h très honorable pour l'époque ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2019/06/28/OSCA-Fratelli-Maserati-1600-SP-1963
Auteur jpbfanclub
Membre
#218 | Posté le: 5 Juil 2019 17:25
Lexus LC 500 Sport Plus - 2017





Lexus a été créé pour être en quelque sorte le constructeur premium de Toyota qui mise avant tout sur une qualité de finition irréprochable. La marque Lexus est vendue en Europe, Océanie, Asie, Afrique, Amérique du Sud et en Amérique du Nord. Lexus est le premier constructeur haut de gamme à avoir incorporé des versions hybrides dans ses produits. En février 2019, Lexus annonce avoir produit 10.000.000 de véhicules en trente année d'existence, dont 1.450.000 d'hybrides-rechargeables ....





Depuis ses débuts, il y a près de trente ans, le tailleur de luxe du groupe Toyota n'avait jamais osé concevoir un "kimono" aussi spectaculaire. À la fois élancé et musclé, massif mais pas pesant avec ses 4,77 m de long et 1,92 m de large, ce coupé Lexus LC 500 Sport Plus provoque l'émoi et c'est exactement ce qui était prévu. Conscient, après de longues années, que concevoir la meilleure voiture du monde ne sert à rien si sa plastique ne provoque pas plus d'émotions qu'un frigidaire, Lexus a pris le taureau par les cornes en mettant directement sur la route ce superbe "concept-car" ....





A la fois complexe et fluide, le design de la Lexus LC 500 Sport Plus, mené conjointement par l'ingénieur en chef Koji Sato et le designer en chef Tadao Mori, a été récompensé par le prix "Eyes On Design" et semble donc faire l'unanimité en s'imposant avec une identité très forte qui évite soigneusement de singer les codes du moment pour créer ses propres émotions. Ce nouveau coupé LC propose des lignes directrices fluides et tendues, en imposant une face avant profilée, caractérisée par une calandre inversée style Lexus, pour garder les gênes de la marque, et d'une partie arrière pure, au galbe captivant, prononcé par des jupes creusées aux coups de crayons ambitieux. Le coupé japonais affirme haut et fort son caractère bien trempé ....





De la calandre, au maillage hypnotisant, aux feux avant et arrière qui ne ressemblent à rien de connu, en passant par des galbes généreux mais sans agressivité surjouée et de nombreux détails aérodynamiques la Lexus LC 500 séduit l'œil des amateurs comme des connaisseurs. L'habitacle intérieur de la superbe Lexus LC 500 Sport Plus a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. Ça aussi, Lexus l'a bien compris et propose un accueil impérial à ses hôtes. Cuirs épais avec surpiqûres au cordeau, Alcantara utilisé sans compter, il se dégage une sensation d'opulence inégalée dans la voiture qui est aussi reconnue pour son sens de l'hospitalité ....





Sous le capot de la belle Lexus LC 500 Sport Plus, placée en position centrale avant, la pièce-maîtresse est bien connue puisqu'il s'agit ni plus ni moins que du V8 de 5,0 litres de cylindrée type 2UR-GSE. Avec sa culasse optimisée par Yahama, sa distribution variable, son collecteur d'admission à double conduit, ses bielles forgées, ses soupapes en titane, ses arbres à cames à haute levée et sa double injection D-4S, ce moteur délivre avec rage sa puissance de 477 chevaux à 7.100 t/mn et son couple de 540 Nm à 4.800 t/mn. La transmission se fait aux roues arrières avec un autobloquant piloté à répartition vectorielle de couple et une nouvelle transmission robotisée automatique "Direct Shift" à 10 rapports. Bardée de toute cette technologie, la voiture offre des performances hors normes avec par exemple une vitesse de pointe de l'ordre de 270 km/h ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéo à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2019/07/05/Lexus-LC-500-Sport-Plus-2017
Auteur racingbonning
Membre
#219 | Posté le: 5 Juil 2019 18:43
jpbfanclub:
Lexus LC 500 Sport Plus - 2017


- belle bagnole malgré cette calandre en forme de trapèze et le logo qui rappelle vaguement celui d'une marque de notre univers... merci JPB
Auteur jpbfanclub
Membre
#220 | Posté le: 19 Juil 2019 16:53 | Edité par :jpbfanclub
Audi R8 V10 620 Quattro Performance - 2019





L'Audi R8 est une voiture de sport du constructeur allemand Audi. C'est le premier coupé GT deux-places de la marque allemande qui rivalise ainsi avec les marques historiques de ce segment comme par exemple les Porsche, les Ferrari, les Corvette ou les Aston Martin. La R8 fut officiellement présentée pour la première fois au mondial de l'automobile de Paris de 2006 et tire son nom de la voiture de course victorieuse aux 24 Heures du Mans ....





Déclinée depuis 2006 en plusieurs versions et plusieurs motorisations, le modèle le plus abouti actuellement a été présenté officiellement au Salon de Détroit en 2009. Pour son tout dernier restylage officialisé pour le premier trimestre 2019, Audi n'a pas fait les choses à moitié comme à son habitude. Désormais le fauve est baptisé Audi R8 V10 620 Quattro Performance un nom qui lui convient à merveille tant l'engin devient sophistiqué et performant avec des motorisations plus puissantes, des lignes encore plus tranchantes et une précision de conduite toujours chirurgicale ....





La dernière mouture de la superbe Audi R8 V10 620 Quattro est plus affûtée que jamais. Avec 50% de ses pièces issues de la version GT3 LMS, dont le moteur V10 atmosphérique, la supercar réaffirme ses gènes sportifs. A l'instar de la triple prise d'air sur le capot, le coupé ultrasportif puise dans l'héritage « quattro » qui a forgé la légende Audi en compétition. D'une manière générale, le design de la R8 déjà abouti n'avait pas vraiment besoin de grands chamboulements. La firme n'a donc effectué que quelques retouches de style ....





Dans la catégorie Supercars, cette Audi R8 V10 620 Quattro s'illustre toujours par sa grande polyvalence. Large, basse et doté de petites surfaces vitrées, cette super sportive n'est peut être pas idéale en ville mais subit les affres de la circulation sans broncher grâce à sa boîte automatique douce et sa direction légère. En mode confort, l'amortissement piloté ne secoue pas trop même si la fermeté reste de rigueur. Quand la route se libère, l'Audi R8 V10 peut enfin libérer sa force colossale sans le moindre risque de patinage grâce aux quatre roues motrices. Pour garantir une bonne sécurité, les énormes disques en carbone céramique pincés par des étriers à 8 pistons freinent le bolide comme un chasseur sur un porte avion ....





Sous le capot de l'étonnante Audi R8 V10 620 Quattro, il se passe des choses également puisque le V10 d'une cylindrée de 5.204 cm3 à 4 soupapes par cylindre, ouvert à 90° a été légèrement remanié et gagne par la même occasion un filtre à particules. Hormis cela, il bénéficie d'une double injection, d'un mode roue libre, de la désactivation d'un banc de cylindres ou encore d'une lubrification par carter sec. Le bloc est toujours indexé à une boîte robotisée à double embrayage à sept rapport S tronic. Elle n'a bien évidemment rien à voir avec celles utilisées sur les modèles plus conventionnels puisqu'il faut absorber pas moins de 620 chevaux à 8000 tr/min et 580 Nm à 6600 tr/min ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des photos et vidéo à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2019/07/19/Audi-R8-V10-620-Quattro-Performance-2019
 Page Page 15 of 15:  ««  1  2  3  ...  9  10  11  12  13  14  15 
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures / Les GT et Supercars de rêve Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.