Connexion
Mot de passe perdu ?
Je souhaite créer un compte
Ce forum doit rester un lieu convivial d’échanges autour du sport automobile et de la bande dessinée Michel Vaillant.
Courtoisie, respect et politesse sont donc de mise... Pour les autres, des forums "spécialisés" existent.
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures /

Les GT et Supercars de rêve

 Page Page 5 of 15:  ««  1  2  3  4  5  6  7  ...  13  14  15  »» 
Auteur jpbfanclub
Membre
#61 | Posté le: 3 Sep 2015 17:21
Gillet Vertigo 5





L'artisan belge « Tony Gillet » fait parti de ses constructeurs automobiles indépendants qui aiment les voitures sportives et qui ont la compétition chevillée au corps . Les voitures qu'il construit sous la marque Gillet sont fascinantes et chaque version démode la précédente . Petit à petit, la firme creuse son sillon en proposant sa propre vision du coupé sportif idéal . Les motorisations suivent la montée en puissance car si les débuts étaient assurés par des 4 cylindres, les suivantes proposaient des 6 cylindres et aujourd'hui le client peut disposer d'un 8 cylindres . Mais quoi qu'il en soit, on a toujours pu contempler les Gillet très pugnace en compétition, constamment à l'assaut des records, un peu à l'image du boss ....





Les amateurs ou passionnés de compétition connaissent tous le modèle Vertigo qui a fait ses grands débuts mondiaux aux 24 Heures de Francorchamps 2007 . Une avant-première assez spéciale et qui ne laissait pas présager une version "civile" des plus classieuse, car au salon de l'automobile de Bruxelles nous a été présenté l'ultime version de la Gillet Vertigo 5 . La voiture dessinée par Charles Van den Bosch s'affiche avec un nouveau visage . Au premier regard, on semble être en présence d'une Batmobile tout droit sortie du film, ou peut être un genre de Panoz . Du pur jus "Racing" qui contraste avec sa "robe de soirée" car le coup de crayon est empreint de volupté et de finesse ....





Le très long capot avant de la Gillet Vertigo 5 abrite au choix un V6 Alfa Roméo de 3,6 litres qui développe 300 chevaux ou d'un redoutable V8 Maserati-Ferrari de 4.2 litres de cylindrée utilisé en compétition qui développe 420 chevaux pour un couple de 450 Nm à 4800 t/mn . La transmission est confiée à une boîte séquentielle à 6 vitesses inédite car conçue par Gillet lui-même ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2010/06/09/Gillet-Vertigo-5-2010
Auteur jpbfanclub
Membre
#62 | Posté le: 4 Sep 2015 18:21
GTA Spano Coupé





« GTA Motors » est une entreprise espagnole qui engage des monoplaces dans le championnat espagnol de Formule 3 et ce n'est pas un débutant, car voilà 15 ans que cette entreprise excelle dans la compétition automobile . En 2004, la compagnie décida de franchir le pas en élaborant une voiture ultra sportive pour la route, un projet de constructeur de voitures sportives de plus oui mais ce n'est pas tous les jours qu'une GT Supercar naît de l'autre côté des Pyrénées ....





Pour parvenir à ses fins, la firme a fait appel aux matériaux les plus nobles pour sa GTA Spano, la fibre de carbone, le Kevlar, l'aluminium et même le titane pour la carrosserie, quand on veut se démarquer on ne mégotte pas sur la qualité . Après cinq ans de développement, la voiture a été présentée au Salon Automobile de Valence en 2008 ou elle a fortement impressionné les visiteurs . Fine comme une lame, cette sportive de très gros calibre s'équipe de gros pneus de 255/35 en 19 pouces à l'avant et 330/35 en 20 pouces à l'arrière ....





La suspension à hauteur variable repose sur des amortisseurs pilotés électroniquement qui maintiennent la voiture sur une assiette constante . L'aileron arrière est lui aussi régulé électroniquement en rapport avec la vitesse du véhicule, que du hitech. la GTA Spano embarque un moteur monté en position centrale arrière, mais pas un gros V8 américain comme beaucoup d'autres constructeurs du même genre, ni non plus un puissant V10 Mercedes ou BMW, non monsieur, il s'agit d'un moteur maison . Le constructeur en a développé un soi-même et non des moindres . C'est un V10 de 8,3 l suralimenté qui développe quelque 780 chevaux à 6.300 tr/min avec un couple de 920 Nm qui a de quoi faire frémir ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/08/26/GTA-Spano-Coup%C3%A9-%E2%80%93-2008
Auteur jpbfanclub
Membre
#63 | Posté le: 8 Sep 2015 18:04
Gumpert Apollo Speed





Roland Gumpert est un de ces techniciens assez géniaux bien connu des amateurs de sport automobile car il fut pendant de longues années directeur du service compétition chez Audi . Il a notamment oeuvré à l'époque des invincibles Quattro en rallye puis plus récemment en DTM et en IMSA . Désireux de travailler sur des machines encore plus radicales, il a commencé en 2002 à plancher sur un projet de GT Supercar avant de créer en 2005 sa propre structure afin de construire une voiture ultra performante dont le design n'intègre aucune préocupation esthétique classique, seule compte pour lui l'efficacité ....





Présentée au dernier Salon Automobile de Genève, la Gumpert Apollo Speed invite aux balades les plus folles dans l'espace extragalactique car il ne lui manque que des ailes pour vous donner la sensation de pouvoir vous emmener sur la lune . Au premier regard, on pourrait même croire à un nouvel opus d'un film de science fiction, une suite de Star Wars ou le dernier James Bond, mais pourtant il ne s'agit que d'un vaisseau du bitume, une de ces navettes sur roues qui vous donne l'impression de devoir être pilotée avec un casque de cosmonaute après avoir passé votre permis de conduire du côté de la Nasa car l'engin est une de ces voitures les plus radicales du monde, l'apologie du sans compromis ....





C'est une voiture à l'aérodynamique si efficace avec tellement d'appui qu'elle est théoriquement capable de rouler à l'envers sur la voûte d'un tunnel. La Gumpert Apollo Speed c'est tout d'abord un moteur et quel moteur . L'équipe a en fait choisi de retravailler un bloc V8 Audi de 4,2 litres de cylindrée auquel on a greffé deux turbos afin de porter sa puissance à 800 chevaux et son couple à 900 Nm (camionesque). Le châssis est bien sur à la hauteur et avec sa monocoque en carbone et aluminium, elle ne dépasse pas 1200 kg ce qui lui permet des performances hallucinantes avec moins de 3 secondes pour le 0 à 100 km, moins de 9 secondes pour atteindre le 200 km/h et une vitesse de pointe de l'ordre de 360 km/h, un véritable missile ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/08/29/Gumpert-Apollo-Speed-%E2%80%93-2009
Auteur jpbfanclub
Membre
#64 | Posté le: 9 Sep 2015 18:03 | Edité par :jpbfanclub
Hamann Stallion Turbo





Hamann Motorsport est un des ces préparateurs germaniques que les amateurs de GT Supercar vénèrent . A l'image de Brabus et AMG pour Mercedes ou aussi d'Alpina pour BMW, Hamann prépare des petites bombes pour Porsche . Mais comment améliorer une Porsche qui à priori est déjà de base la voiture de sport extrême ou du moins celle qui s'en rapproche le plus . C'est pourtant le pari de Hamann qui s'est fixé pour but d'améliorer la bête pour en tirer la substantifique moelle, la quintessence de la voiture sportive quasiment la plus parfaite possible pour ce qui est des performances ....





Le pari n'était pas simple à relever et donc les travaux à réaliser pour construire cette Hamann Stallion paraissaient importants . Pour parvenir à ses fins, Hamann a choisi comme base de travail la Porsche 911 GT2, on a vu pire comme voiture étalon car cette dernière est vraiment très performante et pourtant le sorcier de la mécanique la trouvait un brin trop molle . Le chantier débute donc par une refonte aérodynamique assez conséquente qui se résume en deux mots, moins de toit et plus d'ailes, simple à dire mais moins simple à faire ....





Mais il fallait passer à la mécanique . Le préparateur allemand après d'importants travaux en tire 150 chevaux supplémentaires avec notamment un changement des turbos par deux plus performants, une sortie d'échappement modifiée entièrement en acier inoxydable, une reprogrammation plus pointue de l'ECU, des convertisseurs catalytiques spécialement préparés, deux plus grandes VNT (turbocompresseurs buse variable), ou encore l'ajout d'un nouveau filtre à air qui respirere mieux . Ainsi modifié le nouveau bloc Porsche développe désormais la bagatelle de 630 chevaux pour un couple de 463 kW à 6300 tr/min ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/09/01/Hamann-Stallion-Turbo-2008
Auteur jpbfanclub
Membre
#65 | Posté le: 10 Sep 2015 17:45
Hartge M6





La firme allemande Hartge connue dans le monde entier est un de ces géniaux préparateurs qui fait tant défaut de nos jours aux constructeurs automobiles français depuis la disparition de Gordini, Mignotet et consorts . Nos amis d'outre Rhin qui ont la chance de ne pas avoir de limitation de vitesse sur leurs autoroutes ont donc une multitude de « tuneurs » qui améliorent leurs voitures qui au demeurant n'en avaient pas vraiment besoin . A l'image de Hamann, Brabus, Schnitzer ou Alpina, le préparateur Hartge à choisi pour sa part l'amélioration de modèles de la marque BMW . Il en a fait sa spécialité et il travaille en profondeur sur ces machines déjà redoutables pour en faire des engins extrêmes ....





Une de ses voitures les plus sophistiquée, la Hartge M6 est comme son nom l'indique basée sur la déjà fameuse BMW M6 qui a été grandement améliorée à tous les niveaux . En fait un remaniement complet en profondeur a été entrepris, et l'on peut dire que ce n'est plus la même voiture malgré les apparences . Si le look général n'est pas fondamentalement remis en cause, on note quand même quelques retouches au niveau du design général comme les boucliers avant et arrière, les rétroviseurs, la hauteur de caisse ou les jantes ....





La Hartge M6 ne se distingue pas seulement par son look différent mais aussi par une métamorphose mécanique plus importante cachée sous cette robe . En fait le châssis et la suspension ont fait l'objet de soins tout particulier dans le but avoué d'améliorer les performances finales de la voiture. Côté mécanique, la Harte M6 est équipée du V10 bavarois de 5 litres de cylindrée retravaillé notamment au niveau de la gestion électronique (ECU) qui porte sa puissance à 528 chevaux à 7500 tours minutes pour un couple de 60 mKg à 6600 tours minutes . La transmission est confiée à une boîte à 7 vitesses robotisée, le tout propose donc des performances hallucinantes car elle est débridée, 330 Km/h en vitesse de pointe, une vraie furie ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/09/05/Hartge-M6-2009
Auteur jpbfanclub
Membre
#66 | Posté le: 11 Sep 2015 17:57
Hennessey Venom GT





Hennessey Performance, est un célèbre préparateur automobile américain qui travaille depuis 1991 à rendre des supercars, déjà surpuissantes, encore plus performantes . Son créneau de prédilection c'est la muscle car américaine, c'est là ou il pratique le mieux tout son art . Entre ses mains expertes et ultra-compétentes, des Corvette, Mustang, Viper et autre Camaro se refont une santé, même plus qu'une santé, une véritable forme olympique ....





La firme aujourd'hui reconnue de tous s'est forgée en vingt ans une solide réputation étayée par de glorieuses performances de l'une ou l'autre de ses machines . Il y a quelques mois, le magazine américain "Road and Track" organisait, comme chaque année, un comparatif de vitesse et d'accélération . Une "Viper Hennessey" s'y est imposée face à la "Bugatti Veyron" sur le 0 à 200 mph (322 km/h), avec un chrono 4 secondes plus rapide que celui de la diva alsacienne ....





Aujourd'hui Hennessey fait encore plus fort en dévoilant officiellement sa supercar, la Hennessey Venom GT. Une voiture combinant un châssis ultra léger en fibre de carbone made in England, avec un surpuissant V8 américain, tout un programme quand on connaît les compétences et le sérieux de la maison . La Hennessey Venom GT ressemble peut être à une Lotus Elise bodybuildée mais ça n'est pas exactement ça et loin s'en faut car du côté de la mécanique, on retrouve sous son capot arrière le V8 LS9 Chevrolet turbo-compressé emprunté à GM de 6,2 litres qui propulse déjà la Corvette ZR1 . Mais Hennessey étant un vrai préparateur, il n'a pas laissé la Hennessey Venom GT en l'état et a porté la puissance de son moteur à un minimum de 725 chevaux, et cerise sur le gâteau, deux autres options sont au catalogue, une à 1000 et une à 1200 chevaux ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2010/08/27/Hennessey-Venom-GT-2009
Auteur jpbfanclub
Membre
#67 | Posté le: 12 Sep 2015 17:46 | Edité par :jpbfanclub
Hispano Suiza Granturismo





Voici une prestigieuse marque automobile que les plus jeunes passionnés ne connaissent pas beaucoup . Tout juste en auront-il entendu parler par leur père ou leur grand père . Pourtant entre 1900 et 1936, « Hispano Suiza » se posait en concurrente directe des mythiques Bugatti, Daimler, Mercedes ou encore Rolls-Royce, c'est dire . Née en Espagne à l'aide de capitaux Suisse, la marque était dirigée par un ingénieur Anglais et disposait de deux usines, l'une à Barcelone et l'autre à Suresnes en banlieue parisienne ....





Au dernier Salon de l'automobile de Genève, la marque à mis les petits plats dans les grands et se dit prêt à un retour sur le créneau des supercars en présentant la superbe Hispano Suiza Granturismo. La démarche s'apparente à celle de Bugatti au début des années 90 sauf qu'Hispano Suiza ne jouit a priori d'aucun appui de grand groupe automobile . La réapparition inattendue de la marque est liée à l'impulsion d'investisseurs privés catalans associés à Roland Mayer, ingénieur Audi, et Erwin Himmel, designer autrichien auteur notamment du concept Audi Spyder ....





En position centrale de cette Hispano Suiza Granturismo se cache un bloc bien connu puisqu'il s'agit du V10 5,2 litres qui officie sur les Lamborghini Gallardo et Audi R8 . Finalement, outre son blason légendaire, la seule chose qui peut différencier la Granturismo d'une Audi R8, c'est sa puissance portée ici à 750 chevaux à 8.200 tr/min et 700 Nm de couple à 6.650 tr/min, tout cela grâce à l'adjonction de 2 compresseurs . En revanche, comme sa génitrice, l'Hispano Suiza se dote d'une transmission intégrale pour diffuser toute cette puissance qui sera épaulé par une boîte 6 vitesses et donc coté performances, la Granturismo englouti le 0 à 100km/h en 3.4 secondes, et atteins la vitesse maximale de 330km/h ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2010/06/11/Hispano-Suiza-Granturismo-2009
Auteur jpbfanclub
Membre
#68 | Posté le: 13 Sep 2015 17:05
Honda S2000 CR





Soichiro Honda petit mécanicien autodidacte devenu leader mondial des deux roues a décidé en 1962 de passer à l'automobile et s'en est suivi une deuxième success story internationale avec en prime quelques sportives d'anthologie embarquant une technologie mécanique de pointe comme par exemple la mythique NSX . De nos jours Honda à changé son fusil d'épaule en tentant de faire rimer économie, écologie, environnement et civisme avec plaisir automobile, tout un programme ....





La Honda S2000 CR est un petit roadster assez marginal en Europe mais facile à vivre au quotidien qui restera dans l'histoire des techniques, sans doute un futur collector . Finalement très originale, elle abrite une mécanique endiablée aimant hurler haut dans les tours pour le plaisir des mèlomanes . L'idée de l'usine était de dessiner une auto s'inspirant des S2000 de course, plus légère, plus rigide et plus agressive . De fait, les suspensions sont raidies, le châssis renforcé pour une meilleure rigidité et les nouveaux éléments de carrosserie prévus pour réduire la trainée afin d'améliorer la vitesse de pointe ....





Accouplé à une boite manuelle 6 rapports, le moteur de la Honda S2000 CR est le 4 cylindres 2 litres 16 soupapes VTEC développant 240 ch à 8300 tr/mn, suffisamment sophistiqué pour détenir le record de puissance spécifique en atmosphérique avec 120 chevaux/litre . Avec sa mécanique sophistiquée, ses suspensions revues et ses freins optimisés pour gratter quelques dixièmes, une tout dernière évolution sans concession pour mieux satisfaire les amateurs pur et dur de sportives ultimes ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/09/05/Honda-S2000-CR-%E2%80%93-2008
Auteur jpbfanclub
Membre
#69 | Posté le: 14 Sep 2015 17:15
Iconic 427 GTR Roadster





Iconic Motors est une de ces entreprises marginales américaines qui cherche à redéfinir le marché des sportives de luxe de façon plus moderne et innovante . Lancée par des ingénieurs passionnés, la firme tente avec fierté de concevoir et de construire sa propre vision de la voiture de sport luxueuse mais offrant de hautes performances . Après des années de recherche et développement avec certains des meilleurs ingénieurs dans les domaines de l'ingénierie automobile, l'électronique de pointe et les sciences des matériaux, Iconic Motors est heureux de proposer une voiture qui incarne nos désirs tout en fixant le nouveau standard en matière de production limitée des automobiles d'aujourd'hui et de demain ....





Le fondateur d'Iconic Motors a fait un rêve, celui de créer une voiture qui représente l'art de rouler, à l'intérieur comme à l'extérieur, tout en offrant la performance et les capacités de rivaliser avec les meilleures GT Supercars au monde . Présentée pour la première fois au Salon de New-York en 2008, la nouvelle Iconic 427 GTR Roadster en plus de disposer de toutes les caractéristiques mécaniques d'usage sous le capot possède un intérieur incrusté de bijoux pour le côté luxueux, et pas des cailloux synthétiques imitant les vrais, non c'est de la joaillerie véritable, incroyable ....





Mais attention, la superbe Iconic 427 GTR Roadster n'est pas une simple voiture du passé relookée de façon moderne, c'est une véritable bête de la route . Pour résumer en deux données chiffrées ce fantastique roadster, il suffit de préciser son poids de 998 kilogrammes et sa puissance de 800 chevaux . Soit un rapport poids/puissance tout simplement hallucinant pour un modèle de route mêlant modernité et clin d'oeil au passé. Le moteur utilisé est un bloc V8 entièrement en aluminium de 6.9 litres de cylindrée qui développe une puissance plus que respectable de 800 chevaux . Avec son poids contenu, les performances sont donc elles aussi fort respectables comme par exemple la vitesse de pointe qui flirte avec le 320 km/h ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/09/18/Iconic-427-GTR-Roadster-%E2%80%93-2008
Auteur jpbfanclub
Membre
#70 | Posté le: 15 Sep 2015 23:16
Infiniti G37 S Coupé





La marque "haute couture" de Nissan introduite dans un premier temps aux Etats Unis en 1989 pour rivaliser avec Toyota et Honda débarque en Europe à l'automne 2008 . En effet « Infiniti » puisque c'est son nom, fut bâtie afin de lutter contre les propres marques de luxe, respectivement Lexus et Acura, déjà mises en place par leurs concurrents japonais . Bien implantée aux USA, la marque a pris la décision d'attaquer le marché européen avant la tempête économique, une décision audacieuse car sur le vieux continent, la firme doit entièrement bâtir sa notoriété ....





L'Infiniti G37 S, avec ses quatre places et sa ligne aguicheuse, est assez spéciale . Basée sur la plateforme de la Skyline, celle qui à fait aussi le bonheur de la Nissan 370 Z, se voit maintenant pourvue de quatre roues directrices, cette G 37 S s'est mis en tête de concurrencer le gratin européen (Audi A5, Mercedes CLK et autres BMW série 3). Elle ne manque pas d'allure avec ses formes rebondies, ses optiques joliment travaillées et ses feux arrière originaux, un genre d'élégance discrète avec un brin de classe et un zeste de sportivité ....





Côté mécanique, l'Infiniti G 37 S fait appel à un bloc VVEL (Variable Valve Event and Lift), un tout nouveau bloc V6 d'une cylindrée de 3.7 litres qui grâce à une course augmentée de 81.4 mm à 86 mm et un taux de compression augmenté à 11.0:1 délivre la puissance de 330 chevaux pour 366 Nm de couple, le tout pour une zone rouge repoussée à 7 500 tr/mn . Ce six-cylindres à la voix suave distille des sensations édulcorées préférant une poussée linéaire à un coup de pied aux fesses bien senti, il émet un feulement typiquement germanique en bas du compte-tours et devient rageur à l'approche du régime max ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/09/23/Infiniti-G37-S-Coup%C3%A9-2008
Auteur jpbfanclub
Membre
#71 | Posté le: 21 Sep 2015 18:01
Iso Grifo IR9 Can-Am





L'industriel Italien, Renzo Rivolta monte juste avant la Seconde Guerre mondiale une société spécialisée dans la fabrication de réfrigérateurs . Après guerre, il va diversifier l'entreprise pour construire des scooters sous le nom d'Iso avec notamment la célèbre Isetta . En 1961, il se tourne vers les GT de haut de gamme qu'il motorise avec des V8 Chevrolet . L'intention du constructeur Iso Rivolta, en lançant le projet "Grifo", était de proposer une voiture qui soit une voiture spacieuse sans ressembler aux mastodontes coupés américains mais plus imposant que les berlinettes sportives italiennes . Il voulait concentrer dans le même véhicule le confort et l'espace des unes avec l'élégance et les prestations des autres ....





Cet ouvrage délicat fut confié par le boss à deux sous traitants de luxe italiens de talent . Pour la partie technique, Renzo va faire appel au fameux Giotto Bizzarrini, célèbre concepteur indépendant italien et consultant privé des marques Alfa Romeo et Ferrari . Pour le design, il va faire appel à la Carrozzeria Bertone ou le talentueux Giugiaro va dessiner surement l'une des plus belles voitures italiennes jamais construites . Le nouveau modèle sera réalisé en quelques mois, car il fut décidé de raccourcir la plateforme de la Iso Rivolta GT, déjà conçue par Bizzarrini, et sera présenté au Salon International de l'automobile de Turin en 1963, sous le nom de Iso Grifo ....





Dans la série "Grifo", celle qui reste la plus emblématique est incontestablement la Iso Grifo IR9 Can-Am qui fait l'objet de ce petit billet . En fait ce modèle particulier, c'est du brutal ! C'est l'une des toutes premières déclinaisons spécialement destinées au marché Américain ou elle prend toute sa démesure . Il n'en sera produit que vingt exemplaires, mais ce sont bien sur les plus recherchés car l'engin est vraiment extrême pour l'époque . On va lui greffer au chausse-pied sous le capot un énorme V8 Chevrolet de 7.4 litres de cylindrée, le plus puissant du moment qui développe 410 chevaux à 5200tr/mn ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/09/26/Iso-Grifo-IR9-Can-Am-1971
Auteur jpbfanclub
Membre
#72 | Posté le: 22 Sep 2015 18:14
Jaguar XKR Coupé





Les nouveaux coupés et cabriolets Jaguar perpétuent une longue tradition dont les plus belles créations furent sans conteste la première lignée de XK, suivie de la non moins sublime Type E . Les coupés et cabriolets XJS qui lui succédèrent revendiquaient une approche plus confortable, très américaine, du grand tourisme . Mais un retour aux valeurs sportives s'est concrétisé en 1996 par le lancement du coupé XK8 . Et il s'est confirmé, deux ans plus tard, avec l'apparition des puissantes versions XKR plus sportives ....





En 2008, Jaguar profite du Salon de Detroit pour dévoiler la version restylisée de son coupé XK revu en profondeur, une version ultime suralimenté beaucoup plus sportive, la Jaguar XKR Coupé . Les principales modifications du style extérieur sont mises en valeur par un bouclier avant entièrement redessiné, de nouveaux feux arrière à diodes et une jupe arrière plus basse . Les nouveaux blocs optiques arrière à LED qui intègrent les feux de brouillard et les feux de recul doubles permettent à la XKR d'être immédiatement reconnaissable . Des diodes équipent également les répétiteurs latéraux et les feux d'approche intégrés dans les nouveaux rétroviseurs extérieurs ....





La transmission s'effectue au moyen d'une boîte automatique à 6 rapports avec palettes au volant, mais l'amélioration la plus notable provient du moteur . Un nouveau cœur de 510 chevaux bat sous le long capot du félin anglais, de quoi enflammer l'asphalte d'un circuit, mais la bête sait aussi faire patte de velours . Converti à l'injection directe, ce 8-cylindres entre en effet dans le club très fermé des moteurs de plus de 500 chevaux, et grâce au compresseur, le couple n'est pas en reste avec rien de moins que 625 Nm distribués aux seules roues arrière via un nouveau différentiel actif . Il va y avoir du sport avec ces performances en hausse de 23 % par rapport à celles du précédent 4,2 litres suralimenté ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/10/05/Jaguar-XKR-Coup%C3%A9-2008
Auteur jpbfanclub
Membre
#73 | Posté le: 23 Sep 2015 18:43
Jensen Interceptor





Les frères Richard et Alan Jensen unirent leur destinée à celle de W. J. Smith Ltd, un carrossier de Grande-Bretagne à la fin des années 20. Au début des années 30, ils avaient pris le contrôle de la compagnie et l'avait baptisée Jensen Motors en la spécialisant dans la carrosserie automobile de grand luxe . L'entreprise est située à West Bromwich et produit des automobiles susceptibles de soutenir la comparaison avec des voitures dites luxueuses comme la Bentley ou l'Austin Princess, mais elle construit aussi des cabriolets et des coupés à tendance sportives . Elle produit aussi des caisses pour des modèles concurrents comme la Volvo P1800 . Leur premier modèle fut la " S-Type ", apparue en 1935, une grosse décapotable de tourisme à moteur V8 ....





Mais la plus connue de la marque est la Jensen Interceptor sortie en 1966 lors du "Earl's Court Motor Show", qui deviendra le best-seller absolu de la marque et même pendant longtemps son seul modèle au catalogue . Elle allait être la première Jensen dont la carrosserie serait entièrement construite en acier et qui innove radicalement avec le premier système de transmission intégrale proposée non en série mais en option, gage d'une tenue de route exemplaire, mais aussi le premier ABS, l'antiblocage des roues au freinage, adapté du système encore expérimental de Dunlop . Déjà très en avance sur son temps, sa ligne assez sage et élégante est signée du styliste italien Vignale, et elle dispose de 4 vraies places, dans un confort du meilleur niveau, cuir et bois verni à profusion dans le plus pur style britannique ....





Pour la mécanique, la Jensen Interceptor dite Mark 1 était mue par un V8 Chrysler de cylindrée plutôt respectable de 6,2 litres qui développait un tout aussi respectable 325 chevaux au régime de 4 600 tr/min . Une bonne vieille boîte "Torqueflite" de Chrysler automatique à 3 rapports se chargeait de faire passer cette puissance aux roues arrières . Elle finira sa carrière équipée d'un nouveau moteur V8 de 7,2 litres de cylindrée doté de 3 carburateurs "Holley" à double corps produisant 450 chevaux à 5.500 tr/min et un couple de 425 Nm dès le régime de 2800 tr/min . Au final, suffisamment puissante et abondamment coupleuse, elle offre un réel plaisir de conduite et un confort tout aussi appréciable ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2010/09/03/Jensen-Interceptor-1976
Auteur jpbfanclub
Membre
#74 | Posté le: 24 Sep 2015 16:15
Koenigsegg CCX-R





Dans l'ombre des constructeurs connus Saab et Volvo, la Suède cache un fantastique artisan Christian Von Koenigsegg, qui depuis 1995 développe inlassablement sa propre vision de la Supercar de rêve la plus puissante possible et bien sur la plus performante, un peu dans l'esprit d'un certain Pagani chez nos voisins Italiens . Pendant les cinq premières années d'activité, Koenigsegg proposera un premier modèle baptisé CC qu'il déclinera en plusieurs versions plus poussées, la CC8, la CC8S ou la CCR . Cette lignée de GT proposait un design radical, un châssis bien pensé, une voiture légère, le confort, l'instrumentation, avec en prime un caractère sauvage et des performances de haut niveau ....





La transmission de la Koenigsegg CCX-R se fait au moyen d'une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports équipée d'un double embrayage de 240 mm et d'un différentiel autobloquant à glissement limité . Cette boîte de vitesse est bien sur robotisée sur le modèle F1 pour l'exécution optimale des passages avec 5 modes de manipulation différents programmables . Pour stopper ce missile sol-sol de 1180 kg on a utilisé des gros freins ventilés céramiques de 380 x 34 mm avec étriers à 8 pistons en aluminium à l'avant et à l'arrière, il fallait bien ça pour passer de 100 km/h à 0 km/h en seulement 30 mètres ....





Mais le plus hallucinant reste à venir, en fait il s'agit du moteur, et la ça rigole plus . Le choix s'est porté sur un gros V8 placé en position centrale bien sur pour l'équilibre et la répartition des masses . Ce V8 de 5 litres de cylindrée à double arbre à cames de 32 soupapes d'origine Ford a été profondément revu et peut fonctionner à l'éthanol, du biocarburant E85 à base de betteraves qui ne rejette quasiment pas de carbone dans l'atmosphère . Un genre de V8 moderne écolo qui pourtant gavé par deux gros turbo compresseur Rotrex développe la bagatelle de 1.018 chevaux, vous avez bien lu mille dix huit chevaux . Avec 1180 kg et 1018 chevaux, les performances sont d'un autre monde et ce véritable missile atteint les 417 km/h en vitesse de pointe et abat le 0 à 100 km/h en a peine 2,9 secondes, en fait ses rivales pourraient se compter sur les doigts d'une seule main car elle est actuellement la voiture de série la plus rapide au monde ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/10/09/Koenigsegg-CCX-R-2009
Auteur jpbfanclub
Membre
#75 | Posté le: 25 Sep 2015 17:45
Lamborghini Gallardo Superleggera





Lorsque Enzo Ferrari a sèchement répliqué à Ferrucio Lamborghini, assez mécontent de la fiabilité de ses bolides frappés du Cavallino, que l'on ne conduisait pas une voiture de sport de la même manière qu'un tracteur agricole, une guerre ouverte a été déclarée . Le sang latin de Ferrucio ne fit qu'un tour et l'ombrageux industriel décida de construire « des Ferrari meilleures que les Ferrari ». La révolutionnaire Miura à moteur central forgera la légende de la marque au taureau et au fil des années, Lamborghini finira par avoir la réputation de fabriquer des supercars au design osé et aux moteurs tonitruants ....





La Ferrari 360 possède un V8 de 400 chevaux, la Lamborghini Gallardo réplique avec un V10 de 520 chevaux . La belle de Maranello est-elle une « simple » propulsion, la rebelle de Sant'Agata s'offre une transmission intégrale, ça c'est fait ! Les héritiers d'Enzo se sont repris en pleine figure le camouflet infligé par le Commendatore à Ferrucio Lamborghini quarante ans plus tôt . Pire, alors que tous les adeptes Ferrari attendent toujours avec grande impatience une F430 Challenge Stradale, future version ultime de l'actuelle F430, Lamborghini enfonce encore un peu plus le clou avec cette toute nouvelle Lamborghini Gallardo Superleggera ....





L'engin est résolument sportif est propose un sensationnel V10 de 5 litres de cylindrée qui développe 530 chevaux à 8.000 tr/min et 510 Nm de couple à 4.250 tr/min . L'injection électronique, l'admission à distribution variable de 40 soupapes et le système d'échappement sont pilotés grâce à une centrale de gestion électronique spécifique qui gère également la transmission intégrale au travers d'une boîte séquentielle automatique à six rapports et commande au volant . Bref, cette voiture est un monstre, mais un monstre docile et discret sous la barre des 3500 t/mn qui ne demande qu'à se réveiller au dessus pour vous procurer des performances impressionnantes en parcourant le 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes avec une vitesse maxi de l'ordre de 340 km/h ....





Je lui ai consacré un article plus complet avec des vidéos et des photos à voir ici :

http://blog.jpblogauto.com/post/2009/10/14/Lamborghini-Gallardo-Superleggera-%E2%80%9 3-2009
 Page Page 5 of 15:  ««  1  2  3  4  5  6  7  ...  13  14  15  »» 
Les voitures www.michelvaillant.com Forum / Les voitures / Les GT et Supercars de rêve Top
Votre réponse Cliquez pour remonter le message

Pour vous identifier sur le forum, connectez-vous à votre compte Michel Vaillant.